Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Dossiers
Reportage :  Un entretien avec:
Mario LOCHERT (basse, SERIOUS BLACK)
( SERIOUS BLACK )
Date de publication : 18/12/2014
Auteur : metalmp
Rencontre avec Mario LOCHERT (basse, SERIOUS BLACK)
Interview réalisée le 16 décembre 2014 à Paris

Si AFM, son label, réfute le terme de "super groupe" et le présente comme un vrai groupe, SERIOUS BLACK n’en demeure pas moins composé de six musiciens chevronnés, issus de formations reconnues : Roland GRAPOW (ex HELLOWEEN, MASTERPLAN) et Dominik SEBASTIAN (EDENBRIDGE) aux guitares, Thomen STAUCH (ex-BLIND GUARDIAN) à la batterie, Jan VACIK (ex-DREAMSCAPE) aux claviers, Urban BREED (ex-TAD MOROSE) et le bassiste co-fondateur du projet Mario LOCHERT (ex-VISIONS OF ATLANTIS, EMERGENCY GATE) qui m’a reçu afin de parler de ce nouveau projet à l’ambition ouvertement affichée. Découverte d’un des challengers de 2015 qui nous livre dès le mois de janvier un premier album de Power Metal typique de ce que savent faire les Allemands.
- - - - - - - - - - - - - - - -

METAL INTEGRAL : Tous les membres du groupe sont déjà occupés avec d’autres projets. Vous n’aviez pas assez de travail comme ça ?
Mario LOCHERT : Nous voulions faire quelque chose d’un peu dingue tous ensemble. Tu sais, on se connaît tous depuis des années et c’est très important à nos yeux que les gens ne parlent pas de nous comme un simple projet parce que nous sommes un vrai groupe. Nous abordons les choses comme un nouveau groupe. Par exemple, nous allons ouvrir pour HAMMERFALL, et nous n’en tirerons rien, pas d’argent. Parle-moi d’un « super groupe », comme certains nous désignent, qui soit prêt à démarrer à zéro, à aller en tourner ouvrir pour d’autres… On va bouffer de la poussière, et c’est une bonne chose car nous voulons vraiment fusionner.

METAL INTEGRAL : Avant de fusionner, qu’est-ce qui vous a réunis ?
Mario LOCHERT : C’est une idée idiote de ma part ! Comme je l’ai dit, nous sommes amis depuis longtemps, et c’est vraiment ce qui a été la raison. J’ai rencontré Roland en Espagne et je lui ai fait part de mon idée. Il a hésité, m’a dit que nous allions nous prendre la tête tous les jours. Tu sais, ce n’est pas évident quand tu as dans un même groupe six leaders différents. Finalement, on s’est dit que nous n’avions rien à perdre, alors on a foncé. La première chose fut d’appeler Thomen, de le convaincre, et il a immédiatement adhéré. Le groupe a été formé en 4 jours, tout s’est imbriqué. Nous savions que l’harmonie était présente.

METAL INTEGRAL : Votre label ne vous présente pas comme un super groupe mais comme un vrai groupe. Vous avez tous des projets annexes. Ne sera-t-il pas difficile de travailler avec un planning normal au regard de toutes vos occupations ?
Mario LOCHERT : En fait, ce n’est pas un problème : chaque groupe sort un album tous les deux ou trois ans, donc on s’organisera assez facilement. On est simplement contents de jouer ensemble, c’est tout.

METAL INTEGRAL : Quelle est la signification de nom du groupe, SERIOUS BLACK ?
Mario LOCHERT : C’est une histoire un peu dingue: nous devions trouver un nom de groupe parce que HAMMERFALL nous avait demandé d’assurer la première partie sur sa tournée à venir. Nous devions l’annoncer une semaine après. Entre-temps, nous devions penser et construire un site web, penser aux réseaux sociaux, trouver un logo, un nom, etc… J’étais à ce moment vraiment content qu’il y ait 6 leaders dans ce groupe ! Tout a été fait en une semaine ! Sauf le nom du groupe… Thomen est un fan de Harry Potter et il a suggéré que nous prenions le nom de Sirus Black, un des personnages principaux. Quand il m’a dit ça, j’ai tout de suite été d’accord avec lui. Mais j’étais persuadé que le nom était déposé, que nous ne pouvions pas nous en servir comme ça. Nous avons alors envisagé de transformer Sirus Black en SERIOUS BLACK, ce qui se prononce de la même manière. Il est une des vedettes de Harry Potter, et on se dit que les personnes qui entendront ce nom ne l’oublieront donc pas.

METAL INTEGRAL : Ce qui signifie, on peut l’imaginer, que, tout comme HAMMERFALL développe son look, vous aller monter sur scène vêtus de capes et armés de baguettes magiques et nous faire des tours ?
Mario LOCHERT : Oui, absolument! Nous monterons sur scène avec une baguette magique et un chapeau d’où sortira un lapin! (rire)

METAL INTEGRAL : Comment avez-vous travaillé sur cet album ? Chacun de vous vivant à des endroits différents, vous-êtes vous envoyés vos travaux par mail comme tant d’autres le font ou vous êtes-vous réunis au même endroit ?
Mario LOCHERT : Depuis le début, nous nous sommes retrouvés pour composer à Munich, dans mon home studio. Nous avons travaillé d’arrache-pied à la composition pendant une semaine et demie, et les chansons étaient déjà d’un haut niveau. Il nous a ensuite fallu les amener au niveau supérieur. Ça a vraiment été sympa de travailler ainsi sur ces chansons. J’ai par la suite pris un avion pour aller aux USA, Jan est allé en Hollande pour les arrangements, puis je suis allé voir Thomen qui s’est installé à Munich, où Dominik nous a rejoints.. Nous étions toujours en contact, et la majeure partie de l’enregistrement s’est déroulée à Munich. Quelques vocaux additionnels ont été enregistrés en Géorgie, mais c’est tout.

METAL INTEGRAL : As Daylight Breaks sera votre premier album. Le public connait la musique de vos formations respectives, mais comment décrirais-tu la musique de SERIOUS BLACK pour les curieux qui pourraient former votre futur public ?
Mario LOCHERT : Je pense que la meilleure description consiste à prendre le meilleur de nos autres groupes : MASTERPLAN, BLIND GUARDIAN, TAD MOROSE… On prend un peu de tout ça, et on a un groupe de Metal Symphonique, de Power Metal. Un mélange de AVANTASIA, KAMELOT et MASTERPLAN, quelque chose comme ça...

METAL INTEGRAL : Aucun lien avec EMERGENCY GATE, beaucoup plus heavy et agressif, donc ?
Mario LOCHERT : EMERGENCY GATE est le moins représenté. SERIOUS BLACK n’a aucun rapport avec le Deathcore, même si, bien sûr, j’ai placé quelques scatatos, mais il n’y a pas de vocaux hurlés. Le Power Metal , le Rock et le Heavy Metal sont ce qui forme mes racine. C’est de là que je viens. Quand j’avais 6 ans, j’écoutais MOTLEY CRUE et ce genre de groupes.

METAL INTEGRAL : De quoi traitent vos paroles ?
Mario LOCHERT : Oh, le piège… On ne parle pas de dragons et d’épées ou ce genre de choses…On traite plutôt de la vie en général. On a ajouté un peu de science-fiction aussi, d’amour et plein de choses.

METAL INTEGRAL : Y a-t-il des thèmes que vous ne voulez pas aborder ?
Mario LOCHERT : Oh, tu sais, on s’est donné une certaine ligne de conduite sur cet album, mais, je ne veux pas vraiment en parler. Parce que, à l’avenir, on pourrait aborder d’autres sujets. Je n’écarte rien, mais je pense que nous continuerons dans le style de cet album…

METAL INTEGRAL : Vous travaillez tous avec des groupes qui marchent bien, alors puis-je t’emprunter un million de dollars ? *
Mario LOCHERT : Hein ?!? Euh… As-tu jamais mis ta main dans la poche d’un homme nu ? Si tu regardes le contenu de mon porte-monnaie, tu vas pleurer… Il n’y a que des pelures d’oignons !

METAL INTEGRAL : Tant pis, alors... On sait tous qu’en général les musiciens de rock aiment les femmes…
Mario LOCHERT : (la voix très douce) : En es-tu sûr ?

METAL INTEGRAL : La plupart, en tout cas… Maintenant, la situation est la suivante : je suis marié à une jeune Brigitte Bardot, âgée de 21 ans, mais je ne parviens plus à la satisfaire sexuellement. Tu pourrais prendre ma place ? *
Mario LOCHERT : Euh… (rire un peu gêné) Tu sais... Je suis fiancé depuis maintenant 14 ans. Alors, je ne me demande même pas si j’ai besoin d’une groupie ou d’aller voir ailleurs…

METAL INTEGRAL : Donc, tu ne peux pas me prêter d’argent et tu ne veux pas m’aider dans mon couple… Bon, tant pis. Maintenant, et pour finir, Mario, peux-tu penser à deux questions que tu voudrais vraiment qu’un journaliste te pose un jour ?
Mario LOCHERT : Woah ! Je pense… Oh, c’est difficile… Très difficile… (gratte, gratte, il réfléchit longuement)

METAL INTEGRAL : Avec vos autres groupes, vous répondez à de nombreuses questions qui souvent se répètent. Il doit bien y avoir quelque chose que tu voudrais vraiment qu’on te demande, de différent, inhabituel ?
Mario LOCHERT : Là, tout de suite, je n’en ai aucun idée… mais peut-être pourras-tu le lire dans ma biographie si un jour je la publie ! (rires) (NdMP : à ce moment-là, j’ai comme l’impression que ce petit jeu de questions risque de prendre fin…)

METAL INTEGRAL : Allez, laisse-moi te donner un coup de pouce : mes deux précédentes questions ont été imaginées par Luke MORLEY, de THUNDER. Je te les ai posées. Maintenant, tu dois en imaginer que je puisse poser les de ma prochaine interview.
Mario LOCHERT : Woah ! Deux questions ? (...) Tout d’abord : « quel est ton but dans la vie ? ». Ensuite… (longue réflexion) Quel… Oh, non, je ne sais vraiment pas. Tu sais quoi ? Tu pars avec une question. Mais TU PARS! Maintenant ! (il éclate de rire). Merci en tout cas, et tu sais quoi ? La prochaine fois qu’on se rencontre, je répondrais à tes questions et je serais préparé à ce genre de truc ! On pourra mieux avancer !


* Questions imaginées par Luke MORLEY (THUNDER) (comment ça, je l’ai déjà écrit ???)
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur le dossier
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté ce dossier.
BOUTIQUE METAL INTEGRAL
Achetez ces articles dans notre boutique :

 Actions possibles sur le dossier
Enregistrer le dossier au format .PDF
Afficher la version imprimable du dossier
Envoyer le dossier par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur le dossier
Signaler une erreur
Dossiers du même type (Reportage)
- THE VOICE OF HELL : C'est la finale !!!
- Un entretien avec:
Jens LUDWIG - EDGUY (Paris, le 21 mars 2014)
- De Walls Of Jericho à 7 Sinners: 25 ans de HELLOWEEN
Dossiers du même auteur
- TARJA, Divine Diva, au Bataclan - Paris, le 28 février 2012
- WILD DAWN - Pay Your Dues Realease party
- GIRLSCHOOL et WILD DAWN live à Paris (Boule Noire) le 31 mai 2013.
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente