Français  
Accueil    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Dossiers
Live report :  Live report : HELLFEST 2023 - CLISSON, les 15, 16,17 et 18 juin 2023 ( HYPOCRISYMACHINE GUN KELLYDEF LEPPARDPANTERAARCH ENEMYIRON MAIDENMÖTLEY CRÜEDANCE WITH THE DEADBEAST IN BLACKIN FLAMESDARK FUNERALHOLLYWOOD VAMPIRESSLIPKNOTFISHBONECARPENTER BRUTSKID ROWTESTAMENTKISSGORGOROTH )
Date de publication : 11/07/2023
Auteur : NOCTUS
Compte rendu rédigé par NOCTUS, présent au Hellfest depuis 2008 avec l'émission radio METAL NOCTUS puis pour metal-integral.com depuis 2012.
Avec l'aide de Guillaume pour cette édition 2023.

Les +
La qualité de l’organisation, la ponctualité des concerts, les vastes parkings et les navettes.
La gentillesse et la compétence des bénévoles.
La patience et le professionnalisme des agents de sécurité, du personnel entretien et des restaurateurs.
La qualité de la nourriture (mais tarifs un peu élevés, comme dans tous les festivals), large choix au niveau de la restauration : alternative pour les végétariens et vegan fort appréciable.
La réception soignée des entrées VIP.
La construction de The Sanctuary, magnifique espace dédié au merch du Hellfest.

Les -
Le prix de la pinte exorbitant : 8 euros pour l’une des marques sponsors du festival.
Des horaires pour certains groupes établis trop tardifs comme pour FISHBONE.
Le choix de la scène pour THE HU sur l’Altar qui a posé de gros problème de fluidité au niveau du public.
La sortie du festival chaque soir, le public coincé en entonnoir avec une attente trop longue (1 heure environ).
Le temps d’attente au merch Hellfest (2 heures !) non résolu malgré la construction de The Sanctuary!

TOP concert hard rock
DEF LEPPARD

TOP concert heavy metal
IRON MAIDEN

TOP concert thrash metal
TESTAMENT

TOP concert black metal
DARK FUNERAL

TOP concert death metal
ARCH ENEMY

Le retour en force : SKID ROW

Le coup de gueule envers MACHINE GUN KELLY


Jeudi 15 juin 2023 La journée Hard Rock

IN FLAMES
Mainstage 2
Les +
IN FLAMES est devenu un gros groupe, une grosse machine bien huilée. Rien à redire sur la qualité du son, c’est un concert bien assuré avec beaucoup de groove.
Les -
Les morceaux de la première période (celle que je préfère) regroupant les albums The Jester Race, Whoracle, Colony et Clayman ont tendance à disparaître au fil du temps…

DARK FUNERAL
Les +
DARK FUNERAL a longtemps souffert d’un manque de reconnaissance, notamment par ses prestations live autrefois brouillonnes. Par ailleurs les disques du groupe ont reçu de bonnes critiques comme le référentiel The Secret Of The Black Arts, devenu un classique du black metal à la suédoise, c'est-à-dire assez rapide et brutal mais dont les mélodies ressortent grâce aux guitares. Leur show 2023 au Hellfest s’avère carré et va à l’efficacité. HELJARMADR le chanteur fait penser à ATTILA de MAYHEM.
Les -
Une absence de décors mémorisable et peu de pyrotechnie

HOLLYWOOD VAMPIRES
Mainstage 1
Les +
HOLLYWOOD VAMPIRES, très bon son, reprises bien exécutées (Heroes de David BOWIE reprise au chant par Johny DEPP et Walk This Way d’AEROSMITH entre autre)
Les –
Les compositions du groupe sont anecdotiques voir sans grand intérêt

KISS
Mainstage Temple
Les +
J’ai vu 4 fois KISS dans ma vie, les 4 fois au Hellfest. En 2010, quelle découverte, le spectacle à l’américaine, Paul STANLEY traversant la foule sur une tyrolienne tout en chantant, je fus impressionné. En 2013 et 2019 presque toujours aussi bien. En 2023, Gene SIMMONS a 73 ans… Et KISS va assurer un show sans temps mort de deux heures. Même si le maquillage cache les rides chapeau Messieurs !!! Tous les classiques y passent, de I Was Made For Lovin You à Lick It Up en passant Deuce, rien de manque à l’appel. Le public semble prendre beaucoup de plaisir, surtout pour ceux pour qui c’est la première fois. KISS, de vrais professionnels un son hyper propre et une belle communication avec le public, comme toujours.
Les -
Malgré les éternels divertissements tels que Gene crachant du sang ou le kit de batterie d’Eric SINGER s’élevant dans les airs, il y a moins de spectacle, moins de confetti, moins d’extravagance, ce qui est évidemment normal… On se doute bien vu la qualité sonore du concert que KISS se fait un peu aider mais ça ne me gêne pas. Ce qui me dérange, c’est que, en 2019, KISS avait annoncé la fin de sa carrière avec sa tournée The End Of The Road Tour (figurant sur mon T-shirt). On ne devait plus revoir KISS en France et les revoilà en 2023 pour un clap de fin… ? J’espère que cela ne va pas durer plus de 10 ans à l’instar de SCORPIONS ou JUDAS PRIEST... Enfin, record battu pour le prix du T-shirt à … 50 euros ! Business is show business

HYPOCRISY
Altar
Les +
Peter TÄGTGREN ravit d’être en terre clissonnaise, bonne synthèse des albums du groupe avec l’interprétation de Final Chapter , l’une de mes chansons préférées.
Les –
Une partie du publique irrespectueuse, venue là avant tout pour se défouler et non pour écouter le groupe

FISHBONE
Warzone
Les +
De l’inoxydable et bondissant Ma And Pa au heavy Servitude, toutes les facettes de ces pionniers de la fusion en 1heure !
Les –
L’ heure de passage trop tardive

Vendredi 16 juin 2023 La journée Hard FM

SKID ROW
Mainstage 1
Les +
Dave SABO et Scotti HILL survoltés. Le chanteur Eric GRÖNWALL est véritablement la réincarnation vocale de Sebastian BACH.
Les –
Le groupe capitalise trop sur la période des deux premiers albums Skidrow et Slave To The Grind et ne propose pas assez de nouveaux titres.

1349
Temple
Les +
Un black métal puissant voir brutal et un FROST toujours aussi fabuleux derrière les fûts.
Les –
Leur style en live par sa brutalité ne permet pas de différencier un titre de l’autre.

DEF LEPPARD
Mainstage 1
Les +
Le groupe atterrit à l’aéroport de Nantes avec une heure de retard. Conséquence : la conférence de presse est aussi décalée et je loupe une partie des excellents SKID ROW (mais seulement une petite séquence) pour rien…Pas grave. Quand je vois l’enthousiasme et le sourire des deux guitaristes Phil COLLEN et Vivian CAMPBELL en conférence de presse malgré ce désagrément, je me dis que le jeu en vaut bien la peine. Premier constat, les musiciens sont affutés et même si Rick 65 ans, les cheveux blancs, semble avoir pris un coup de vieux (torse nu moins musculeux et huileux qu’avant, ce qui le rend un peu moins poseur) sur scène il assure encore vraiment. De même Vivian (qui a joué dans DIO, WHITESNAKE, THIN LIZZY) semble en pleine forme. J’espère qu’il gagnera son combat définitif contre le concert. Les questions sont diverses et classiques sur le choix des arrangements des tubes façon musique classique sur le dernier album Drastic Symphonies, les moments de carrière dont ils sont le plus fiers… Une question a retenu mon attention, pourquoi avoir retenu Vivian CAMPBELL pour remplacer le défunt Steve CLARK ? Parce que Vivian chante admirablement bien répond Phil. En effet, tout grand fan de DEF LEPPARD sait que les chœurs sont un des éléments les plus importants de leur musique, tout le monde chante dans le groupe, ce qui apporte une énergie fantastique sur les refrains. Ce que l’on pourra constater lors du concert de ce soir. Joe ELLIOTT fait une très bonne prestation. Les visuels sont beaux (Photograph), l’enchaînement Bringin' On the Heartbreak - Switch 625 toujours irrésistibles et les hits de Hysteria (très bien représentés avec 6 chansons) font mouche. Le petit hommage à Rick ALLEN, le batteur unibrassiste fait plaisir. Excellent concert, j’ai beaucoup aimé.

Morceaux joués :
Take What You Want
Let's Get Rocked
Animal
Foolin'
Armageddon It
Kick
Love Bites
Promises
This Guitar
When Love and Hate Collide
Rocket
Bringin' On the Heartbreak
Switch 625
Hysteria
Pour Some Sugar on Me
Rock of Ages
Photograph

Les -
Le son a saturé en début de concert avant un rééquilibrage.

GORGOROTH
Temple
Les +
Un INFERNUS en communion avec le public pour show efficace.
Les –
Malgré son talent, le chanteur actuel ne fait pas oublier le charismatique GAAHL.

MACHINE GUN KELLY
Mainstage 2
Les +
De l’énergie et du look, certes.
Les -
Le chanteur joue le rôle de Vince Neil dans le film hommage à MÖTLEY CRÜE The Dirt…d’où la présence de MACHINE GUN KELLY si haut dans l’affiche ? Je n’ai pas du tout apprécié le final où le chanteur se barre et nous balance un clip de rap et des fucks…Nous sommes au Hellfest, temple du metal où est le respect ? J’ai ressenti une sorte de provocation, le public finit par siffler et je comprends. A oublier

MÖTLEY CRÜE
Les +
Je possède toute la discographie du plus sulfureux du groupe de Hard Rock US. Troisième concert pour moi avec les shows de 2009 et 2012 du Hellfest. J’aime les compositions de MÖTLEY CRÜE et pouvoir les voir en vrai est, sur le papier toujours un plaisir pour moi. Un show à l’américaine avec danseuses ect…
Les –
Mais la formation a vraiment vieilli, Vince NEIL n’y arrive plus au chant, c’est limite catastrophe. Les classiques et pêchus Dr Feelgood et Kiskstart My Heart sont massacrés. Mick MARS n’est plus là (remplacé par John 5), il manque quelque chose. Nikki SIXX reste en pilotage automatique, parfois j’ai l’impression qu’il ne joue pas. Seul Tommy LEE tient la baraque selon moi mais malheureusement les loopings de son kit de batterie c’est terminé ! Et quand le rappeur de MACHINE GUN KELLY refait son apparition pour chanter, les huées du public fusent… Déçu. En metal, lorsque la voix du chanteur ne suit plus, l’ensemble de la musique perd énormément. C’est malheureusement le cas pour MÖTLEY CRÜE depuis de nombreuses années.

Samedi 17 juin 2023 La journée Heavy Metal

BEAST IN BLACK
Mainstage 2
Les +
Je rappelle que ce groupe d’origine finlandaise a été formé en 2015 par le guitariste Anton KABANEN suite à son départ forcé de BATTLE BEAST (que j’avais vu sur le Hellfest 2022) en 2015 dont il était le principal compositeur. J’avoue avoir une préférence pour BEAST IN BLACK car je trouve les chansons meilleures et son chanteur grec Yannis PAPADOPOILOS dans un registre aigu haut perché en impose. Je trouve leur trois albums Berserker (2017), From Hell With Love (2019) et Dark Connection (2021) de qualité avec souvent de belles surprises par des reprises réussies (Robert TEPPER, MANOWAR, MOTÖRHEAD). Le début du concert est marqué par un son brouillon qui va vite s’améliorer. Le heavy metal symphonique joyeux, très axé sur la période des années 80 au niveau des mélodies remporte un succès auprès des fans (il y en a qui chantent) et du jeune public, bien présent à 16h. Je passe un bon moment
Les -
Les claviers sont omniprésents dans la musique de BEAST IN BLACK et je trouve vraiment dommage qu’il n’y ait pas de claviers sur scène car la présence constante de bandes sonores préenregistrées donne un côté artificiel à leur musique qui s’apprécie, uniquement pour cette raison, plus en studio qu’en live…
Un peu déçu de ne pas avoir pu prendre des photos avec les musiciens lors de leur dédicace sur le stand de Nuclear Blast et j’ai pourtant demandé mais consigne me répond le chanteur… Et pourtant, TESTAMENT, signé sur le même label et hautement plus connu, posera avec ses fans avec plaisir. Cherchez l’erreur, problème de management ou groupe qui prend le melon…

ARCH ENEMY
Mainstage 2
Les +
Grosse présence scénique de la chanteuse Alissa WHITE GLUZ, qui échange avec le public en anglais et en français.
Les –
Alissa WHITE GLUZ possédant un très beau chant clair pourrait se permettre une alternance accrue avec le chant guttural.

IRON MAIDEN
Mainstage 1
Les +
J’ai loupé le Hellfest 2018 et donc la dernière prestation de la Vierge de Fer à Clisson. En 2014 je me trouvais un peu loin de la scène pour apprécier. Je restais sur mes beaux souvenirs de Bercy. Je décide donc de me placer, avec mes camarades, proche du groupe et pas besoin d’écran géant. Et là on vit le concert même si c’est dur, ça pousse et ça slame ! La tournée s’appelle The Future Past Tour 2023 et réussit un mariage très convaincant des deux albums assez éloignés dans le temps, Senjutsu (2021) et Somewhere In Time (1986) dont IRON MAIDEN va reprendre beaucoup de titres. Il y a aura quelques autres classiques d’autres disques bien entendu. J’ai adoré ce concert, le son, les décors, le chant au top de Bruce DISCKINSON et son humour british toujours si particulier, l’agencement intelligent des chansons, le temps fort de Fear Of The Dark que le public français adore, l’enthousiasme des guitaristes.
Les -
Si je dois chapoter je regrette les 10 minutes de retard du groupe qui aurait permis une ou deux chansons de plus. Le jeu de batterie de Nicko McBRAIN (71 ans, un peu plus vieux que le reste de ses collègues) qui m’a’ semblé un peu émoussé.

CARPENTER BRUT
Mainstage 1
Les +
Fan de cette formation, je les ai déjà vu à Bordeaux en 2018 et cette année au Krakatoa à Merignac près de Bordeaux. Le retro 80 dark synthwave de CARPENTER BRUT fait un carton en ce moment, le groupe tourne beaucoup pour promouvoir son dernier album Leather Terror. Ce qui a manqué dans la salle bordelaise à savoir la présence des chanteurs qui ont participé à l’album est à présent résolu pour le Hellfest. Et c’est vrai que la participation d’une chanteuse, d’un chanteur voix clair, d’un chanteur voix extrême apporte considérablement. CARPENTER BRUT fait danser le public metal à 1h du matin, j’en ai bien besoin pour me dégourdir les jambes après 3 jours de piétinement !
Les -
Un visuel assumé basé sur la couleur rouge uniquement et toujours sombre. Je comprends la démarche et le fil conducteur mais je trouve le décor trop terne.

Dimanche 18 juin 2023 La Journée Thrash Metal

DANCE WITH THE DEAD
Valley
Les +
Un duo totalement investi dans son projet, et un son qui donne furieusement envi de headbanger.
Les –
L’impression, au bout d’un certain temps, d’une musique répétitive non imputable au groupe mais au style.

PANTERA
Mainstage 2
Les +
Phil ANSELMO en grande forme vocale, un show alliant efficacité, nostalgie et émotion.
Les –
L’absence pesante de Vinnie et Dimebag .

TESTAMENT
Altar
Les +
Le combo de la Bay Area, toujours au top après 40 ans de bons et loyaux services, un large éventail des débuts du groupe aux dernières productions telles que Into To The Pit, Electric Crown , The Formation Of Damnation et Children Of The Next Level.
Les –
Problème similaire au public présent lors de la prestation HYPOCRISY qui n’était pas « vraiment » là pour les artistes.

SLIPKNOT
Mainstage 1
Les +
Je l’ai déjà dit, SLIPKNOT en live c’est dix fois mieux que sur album. C’est vivant, visuel et c’est un bordel bien carré ! Bon choix des morceaux avec le point culminant People=ShitI
Les –
L’absence de Clown. Manque de communication avec le public

2023, un grand cru avec une météo plutôt ensoleillée et clémente.

Remerciements : Olivier GARNIER et Elodie SAWICZ

COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur le dossier
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
NOCTUS Le mardi 18 juillet 2023

Ville : BORDEAUX
Merci pour tes compliments Rémi !
Rémifm Le mercredi 12 juillet 2023
Super merci pour ce retour d'expérience HELLFEST que j'aime lire tous les ans ! Clair, concis et en photos...
 Actions possibles sur le dossier
Enregistrer le dossier au format .PDF
Afficher la version imprimable du dossier
Envoyer le dossier par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur le dossier
Signaler une erreur
Dossiers du même type (Live report)
- MOTLEY CRUE live à Paris !!! Le Zénith, 18 juin 2012
- SIRIUS - L'Épicurial, CHAMBÉRY (73) - 12/05/2019
- GALDERIA, DESILLUSION au Black Label Cafe à Brest, le 20 novembre 2010 !
Dossiers du même auteur
- HELLFEST 2014 - CLISSON, les 20, 21 et 22 juin 2014 – Plus de 150 groupes sur 6 scènes !!!
- NASHVILLE PUSSY à BORDEAUX le 08-02-2014
- Lars-Göran PETROV est mort
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /