Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
THE DARK ELEMENT - Songs the night sings

Style : Symphonic Metal
Support :  CD - Année : 2019
Provenance du disque : Acheté
11titre(s) - 54minute(s)

Site(s) Internet : 
THE DARK ELEMENT FACEBOOK

Label(s) :
Frontiers Records
 (18/20)

Auteur : Rémifm
Date de publication : 07/11/19
Pop métal symphonique sucrée...
Vous aimez la Pop Symphonique Métal qui vient des pays scandinaves ?
Si oui, cet album est fait pour vous…
Retrouvons un musicien finlandais, Jani LIIMATAINEN fort inspiré pour ce deuxième album du projet THE DARK ELEMENT !
Ce nom vous dit quelque chose… ? Oui, SONATA ARTICA, CAIN’S OFFERING aussi… STRATOVARIUS sur la dernière période…
Ce prodige s’est occupé de presque tout ici, guitares, claviers, programmation, écriture, production…. Bien entouré s’il en est par la charmante et délicieuse Anette OLZON (ex-NIGHTWISH) au chant… Et sa voix propose beaucoup de nuances et d’émotions sur cet album… Un régal avec de subtiles lignes de chant… Écoutez la sublime ballade de fin, I Have To Go. L’ensemble de l’album est ultra mélodique à tous les étages…
Saluons les compères de Jani et Anette, Jonas KUHLBERG, découvert pour ma part sur le deuxième CAIN’S OFFERING, à la basse. Rolf PILVER assure derrière ses fûts…
Avec 11 titres et 54 minutes de musique mélodique, vous avez une idée de la durée moyenne de chaque titre… Jamais ennuyeux, proposant toujours des développements délicats, cet album est bien plus Pop Symphonique que Métal, le son des guitares étant bien aseptisé et les claviers omniprésents.
Un pont à la BATTLE BEAST sur Get Of My Head pousse le bouchon jusque la musique dance des années 90… Mais ça passe bien car le développement suivant retrouve celui des meilleurs moments de CAIN’S OFFERING
D’autres influences s’entendent aussi, NIGHTWISH sur le premier et dantesque single Songs The Night Sings et sur le deuxième Not Your Monster
Difficile de ne pas penser à AMARANTHE sur Pills On My PillowCAIN’S OFFERING s’entend par de nombreux moments comme sur ce fort agréable The Pallbearer Walks Alone
Bien meilleur à mes oreilles que le précédent de 2017, j’avoue passer un délicieux moment à l’écoute de cet album avec une Anette tout en finesse vocale, à l’image de la musique proposée.
18.5/20

Not Your Monster : cliquez ici

Song The Night Sings : cliquez ici
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
BOUTIQUE METAL INTEGRAL
Achetez ces articles dans notre boutique :

 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
HB
Frozen inside
KAMELOT
Silverthorn
AMBERIAN DAWN
The clouds of northland thunder
DERDIAN
War of the gods new era pt2
REALMS OF ODORIC
Second age
Chroniques du même auteur
POP EVIL
Onyx
DYNAZTY
Bring the thunder
LEROUX
So fired up
PAVLOV'S DOG
Has anyone seen sigfried ? (the lost third pavlov's dog album)
STEREO MUNDO
Stereo mundo
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente