Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
MARTY AND THE BAD PUNCH - Walk a straight line

Style : Hard Rock
Support :  MP3 - Année : 2020
Provenance du disque : Reçu du label
17titre(s) - 65minute(s)

Site(s) Internet : 
MARTY AND THE BAD PUNCH WEBSITE
MARTY AND THE BAD PUNCH FACEBOOK

Label(s) :
Enghardt Media
 (20/20)

Auteur : rebel51
Date de publication : 08/02/20
Sacrément mélodique et délicieux !!!
Le guitariste allemand Marty PUNCH, après son 1er effort en 2015 intitulé Moon Over Baskerville, couronné de 4 prix au German Rock & Pop Awards, sort en ce début 2020, Walk A Straight Line. C’est un projet international, sous le nom de MARTY AND THE BAD PUNCH avec David CAGLE (chant), Carsten ENGHARDT (batterie), Martin MOTNIK (basse) et Robert KARASEK (claviers). Il est de plus entouré de Sarah STRAUB (en duo vocal sur Feels Like Heaven), de Tommy DENANDER (lead guitare et solo sur Zakopane), de JK NORTHRUP (guitare solo sur Southbound Train), de Frank PANÉ (BONFIRE) (guitare solo sur Universe) et enfin de Bruce KULICK (lead guitare et solo sur My Demons). A rappeler que les 2 compères David CAGLE et JK NORTHRUP ont déjà sorti ensemble en 2018 That's Gonna Leave A Mark.

Inutile d’expliquer plus en détails la richesse et l’expérience rock mélodique de ces musiciens affûtés qui avec Walk A Straight Line nous font voyager dans les 80’s avec un rock mélodique teinté d’AOR et ce en 17 titres de haute tenue. Difficile alors de détailler titre par titre cet album remarquable, qui démarre par un titre d’anthologie, Walk A Straight Line, un mélange des 70’s et des 80’s avec un clavier rutilant des plus sensationnels et une mélodie entêtante. Le ton est donné et je trépigne déjà sur ce titre fort en gueule, magnifié par la voix chaude et magnifique de David CAGLE. Il y a de la recherche, un classicisme fou certes et l’auditeur se délectera sur certains titres éclatants comme le magique Glass Mountain ou le poignant Universe, premier single de haut vol aux claviers aériens et avec un solo de guitare plus qu’emballant !

Ensuite The Last Song, mélopée joyeuse, touchante et mélancolique, qui fait rêver, très américaine dans sa construction et d’une remarquable finesse laisse la place au second single My Demons. Et c’est un Bruce KULICK en grande forme qui assène ses riffs sur ce titre grandiose, certes encore très classique mais qui nous fait revivre les 80’s de façon criante. Et la pause charmeuse arrive avec le très romantique Feels Like Heaven, avec la somptueuse Sarah STRAUB en renfort vocal, la magie opère instantanément. Le voyage musical avec comme pilote Marty PUNCH continue d’enchanter votre serviteur.

Un brin de BON JOVI avec Say Hi To Eileen, très rythmé, un peu de country avec That Girl, enjôleur et hyper cool, qui fait taper du pied, un bijou AOR avec Standing On The Edge, impeccable et émouvant, le torrent musical délicieusement concocté par Marty PUNCH coule avec délices sur cet album qui explore toutes les facettes du mélodique, avec un aplomb et une justesse incomparables, c’est un vrai régal d’écoute ! L’enregistrement et le mixage sont l’oeuvre du batteur Carsten ENGHARDT et la touche finale est apportée par Dennis WARD pour le mastering, le tout superbement supervisé par ce diable Marty PUNCH.

Les titres sont excellents, aucun nuage ne vient obscurcir le ciel étoilé de ce disque que ce soit avec Never Learned To Say Goodbye, The Messenger, tout deux très AOR et étincelant de cette magie très 80’s ou le grandiose troisième single Zakopane (cliquez ici), numéro 1 en Pologne, sur lequel Tommy DENANDER exploite chaque envolée vocale et magnifie ce titre par son jeu de guitare incomparable, un vrai monument, qui met votre serviteur à genoux. Qu’allait ensuite nous proposer Marty PUNCH pour terminer ce Walk A Straight Line ? Eh bien pas de moins de 5 titres toujours ancrés dans cette mouvance très 80’s, très incisifs, très mélodiques et d’une incroyable pertinence : Raging Fire, Turn To Stone, The Weight Of The World en sont les exemples les plus marquants.

A préciser l’impressionnante performance vocale de David CAGLE qui survole cet album de feu et donne à chaque fois une impulsion mélodique incontestable, un vrai travail d’orfèvre. Tous les musiciens sont à l’honneur sur cette galette monumentale, emplie de joyaux et les 65 minutes sont vraiment emplies de bonheur et de rêverie, une réussite complète, et un grand coup de chapeau à ces merveilleux artistes ! SUBLIME !!!!

Universe : cliquez ici

My Demons : cliquez ici

COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
BOUTIQUE METAL INTEGRAL
Achetez ces articles dans notre boutique :

 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
KEE MARCELLO'S K2
Melon demon divine
DAMN DICE
Wild 'n' ready
EUROPE
The final countdown
EUROPE
War of kings
SKIP ROCK
Take it or leave it
Chroniques du même auteur
IN FAITH
There’s a storm coming
LIFELINE
Scream
EDGE OF THE BLADE
The ghosts of humans
STAN BUSH
Change the world
GOTTHARD
Silver
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente