Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
GOTTHARD - 13

Style : Hard Rock
Support :  CD - Année : 2020
Provenance du disque : Acheté
13titre(s) - 52minute(s)

Site(s) Internet : 
GOTTHARD FACEBOOK
GOTTHARD WEBSITE

Label(s) :
Nuclear Blast
 (19/20)

Auteur : Laudrome26
Date de publication : 20/03/20
Gotthard encore et toujours !
Silver, le dernier album studio en date est sorti il y a trois ans. Entre temps les suisses ont effectués pas mal de tournées que ce soit électriques ou même acoustiques. Ainsi en 2018, l'excellent double album live Defrosted 2 se classe N°2 en Suisse.
Ce nouvel opus intitulé sobrement et logiquement 13 est enfin là. GOTTHARD évoque en moi tant de bons souvenirs que l'impatience se mêle toujours à de l'excitation. GOTTHARD est un de mes groupes préférés que j'ai vu maintes fois en concert. J'ai vécu avec eux leur ascension, leur tragédie (le décès du grand Steve LEE). Chaque nouvelle sortie pour moi réveille la crainte, l'inquiétude d'être déçu. Je sais que je ne l'ai jamais été mais j'ai toujours cette hésitation, cette légère anxiété liée à ma forte attente.
Ce 13  voit le retrait du batteur historique Hena HABEGGER qui a mis sa carrière entre parenthèse pour se consacrer à sa famille et à ses deux enfants. Autre nouveauté, la collaboration d'un auteur extérieur au groupe : Eric BAZILIAN (ex THE HOOTERS) qui a déjà écrit pour BON JOVI, SCORPIONS, ZUCCHERO, JOURNEY,
Cyndi LAUPER. Autre nouvelle, le retour de Paul LANI au mixage et à la production (avec Leo LEONI). Ce dernier avait déjà travaillé sur Open, Homerun, Human Zoo, Firebirth. Je crois que son oreille expérimentée (MEGADEATH, ENUFF Z' ENUFF, STRYPER) a donné à GOTTHARD le son équilibré entre la période Steve LEE et un Bang par exemple avec Nic MAEDER. Quand les premières notes du très "classic rock" Bad News résonnent, je pense à une rencontre entre
BAD CO et les australiens de ANGEL CITY et bien sûr AC/DC (un de leur groupe préféré). C'est brut, direct, rock, la mélodie et le refrain vont droit au but. Pour Everytime Time I Die, la rythmique est trépidante. Le tempo est endiablé, ce petit brûlot est définitivement rock  ! Missteria, premier single aux sonorités orientales est vraiment marqué du sceau de la mélodie que l'on va forcément avoir du mal à se débarrasser. 10 000 Faces est du GOTTHARD période Steve LEE. Couplets à travers un porte voix, guitare ronflante, refrain puissant, c'est du hard rock'n' roll comme le fabrique avec brio les suisses. La ballade romantique est une de leur spécialités. Celle- ci est une reprise du groupe ABBA, ( décidément très à la mode en ce moment)SOS. Ce titre date de 1975 et fut classé dans le top 5 dans 13 pays dont plusieurs N°1 (dont la France). Excellent choix en tous cas car la mélodie épouse bien le son GOTTHARD. Le très hard rock mélodique Another Last Time prouve s'il le fallait que ces musiciens savent écrire de sacrées bonnes chansons. Encore une preuve de ce don inné pour accrocher l'auditeur avec Better Than Love sur qui flotte un air pop. Le refrain bien mélodique est éclatant. L'entraînant Save The Date peut devenir un classique du groupe. Un morceau bien "catchy", plutôt orienté AOR ou les riffs de Léo et Freddy s' assemblent joliment. Comme toujours, simple, carré mais bien formaté au son et au style de nos suisses. La ballade légèrement symphonique et acoustique Marry You voit la superbe voix de Nic se teinter du feeling de Steve LEE. Je ne peux pas m'empêcher de penser à Steve (bientôt dix ans)...
Allez un petit hard blues avec Man In A Mission, original pour les suisses. Comme toujours, c'est bien pensé, écrit et marqué par la patte GOTTHARD. La signature du groupe, c'est aussi ce flamboyant No Time To Cry et ses claviers subtils. La troisième ballade I Can Say I'm Sorry est légère, l'expérience parle. Ces musiciens sont assurément des experts en ballades (Heaven, One Life One Soul,
Angel) cela se ressent. Le dernier titre est le plus singulier de l'album. Rescue Me sonne très années soixante dix.
Je dirai qu'ils expérimentent d'autres univers musicaux (avec talent comme toujours). 13 est un chiffre qui porte bonheur, pour GOTTHARD c'est aussi le cas. L'album est une belle réussite et bien sûr il m'a plus que convaincu. Cet album est une magnifique alliance entre Need To Believe et Bang. Le passé et le présent réunis pour le meilleur. GOTTHARD est un grand groupe, très grand même !

GOTTHARD (2020) :

Leo LEONI : Guitare,
Freddy SCHERER : Guitare,
Marc LYNN : Basse,
Nic MADER : Chant,
Invité Batterie : Alex MOTTA.

Missteria : cliquez ici

Bad News : cliquez ici

Chronique de GOTTHARD : Defrosted 2 : cliquez ici


COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Rémifm Le vendredi 20 mars 2020

Ville : Chambéry
Album fort bien raconté Laudrome26 ! Excellente sortie encore en cette incroyable année 2020 ! Bravo GOTTHARD !!! Après un drôle de Silver, #13 fait du bien...
BOUTIQUE METAL INTEGRAL
Achetez ces articles dans notre boutique :

 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
GOTTHARD
Silver
SHADOW BREAKER
Shadow breaker
FM
Heroes and villains
BONFIRE
Strike ten
PINK CREAM 69
Headstrong
Chroniques du même auteur
ALLEN OLZON
Worlds apart
FRED MIKA
Withdrawal symptoms
RAINTIMES
Raintimes
WORK OF ART
Exhibits
SHAKRA
Mad world
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente