Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
VANEXA - Too heavy to fly

Style : Heavy Metal
Support :  CD - Année : 2020
Provenance du disque : Reçu du label
11titre(s) - 48minute(s)

Site(s) Internet : 
VANEXA WEBSITE
VANEXA FACEBOOK

Label(s) :
Punishment 18
 (15/20)

Auteur : Raskal
Date de publication : 27/06/20
Entre ciel et terre...
VANEXA, l’un des vétérans de la scène italienne (première démo K7 en 1979 et quatre autres en 1980) a sorti trois albums, une compilation et un Live avant ce Too Heavy To Fly sorti en 2016 en Digipack sur ce même label. Une (ou plutôt des) version(s) vinyle(s) sur le label Black Widow. Oui 2016, il s’agit ici d’une ré édition avec un artwork différent (au passage je ne suis convaincu ni par l’un ni par l’autre). Bref, en tout six éditions différentes pour un même album, c’est peu courant pour des groupes Underground.

Est ce l'album de l'année ?

L’album débute par Too Heavy To Fly cliquez ici et ses rythmiques très simplistes, mais précises et directes.
Un bon Heavy Métal mid-tempo mélodique qui rappelle chant y compris SAXON. Du très bon classique !
007 enchaîne dans un registre rapide et tout aussi réussi.
Mais au troisième titre, le groupe nous plonge dans le gros Hard Rock US de la fin des 80’s et je suis surpris vu le titre de l’album. Une fois assimilé, ce titre est bon et réussi. Le suivant sera très mélodique aussi moins intéressant.
It’s Illusion présente une facette Heavy (bonnes rythmiques galopantes) et une Hard mélodique, avec des changements de rythmes plutôt sympa et au final un des bons titres de l’album.
La suite m’a vraiment déçu, un Hard Rock peu convaincant, même si bien interprété.
Il faut arriver à Paradox pour me réveiller avec un bon titre énergique et très bons.
Traveler termine l’album dans un style tranquille à la DEEP PURPLE, bien, mais il renforce le côté « très Hard Rock » ressenti dès le troisième titre.
La version 2018 propose un bonus, My Grave, rapide et efficace.

En conclusion, j’ai du mal avec cet album trop décousu et loin de coller avec un titre laissant penser à une bonne dose de Heavy Métal ! Pas mauvais, mais peut être réservé aux fans italiens, pour qui VANEXA reste un des pionniers de leur scène, ou à ceux qui aiment les compositions variées et de bonnes factures sans s’occuper du style. A vous de voir !
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
BOUTIQUE METAL INTEGRAL
Achetez ces articles dans notre boutique :

 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
VENIN
La morsure du temps
PRIMAL FEAR
Rulebreaker
UDO
Rev-raptor
SIN STARLETT
Call to the punisher
NASTY TENDENCY
Hello suckers !
Chroniques du même auteur
METALIAN
Wasteland
BIBLE OF THE DEVIL
Freedom metal
BLACK HAWK
The invasion
DARKOLOGY
Altered reflections
AXTON
Bad desire
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente