Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
ROBERT PLANT AND THE STRANGE SENSATION - Mighty rearranger

Style : Rock
Support :  CD - Année : 2005
Provenance du disque : Acheté
12titre(s) - 54minute(s)

Site(s) Internet : 
ROBERT PLANT FACEBOOK
ROBERT PLANT WEBSITE

Label(s) :
Sony
 (19/20)

Auteur : Rémifm
Date de publication : 22/07/20
Le plus abouti ?
Après une escapade hors carrière solo et 2 albums avec Jimmy PAGE (No Quater, Jimmy PAGE & Robert PLANT Unledded de 1994 (cliquez ici) et Walking Into Clarkdale de 1998 (cliquez ici), Robert PLANT sort en 2002, un superbe album de 8 « covers » et 2 compositions intitulé Dreamland. (cliquez ici)
Il reconduit de nombreux musiciens de l’équipe précédente, nommé STRANGE SENSATION et se présente même avec ce groupe, cité cette fois-ci sur la pochette. C’est donc ROBERT PLANT AND THE STRANGE SENSATION qui s'offre à nous avec ce fantastique album, Mighty Rearranger en 2005 ! J’apprécie donc les retours de John BAGGOTT, claviers, harmonica électronique, Moog basse, Clive DEAMER à la batterie et au Bendia (percussion), Justin ADAMS à la guitare électrique, Bendia, Tehardant (Luthe à trois cordes), « Lap Steel » guitare et basse. Nouveaux arrivants : Liam "Skin" TYSON, guitares acoustiques et électriques, Lap Steel guitare et Basse et Billy FULLER, électrique et double basse. Tous ces musiciens de haut vol ont composé ce chef-d’œuvre de… Et oui, comment décrire avec des mots cette musique ? Il y a du Rock, peu mais un peu quand même, du Folk, du Folk Rock, de l’Ambiant, du Blues, des arrangements délicieux symphoniques ou orientaux finement saupoudrés ici où là et même une sorte de "lounge" sur le dernier morceau de l’album, Shine It All Around (The Girls Mix), un titre caché que je n’apprécie pas et très différent du reste de l’album… Il démarre quelques secondes après le titre de fin Brother Ray, courte évocation de 1 minutes 12. Tout comme le Fates Of Nations de 1993 (cliquez ici), je vous conseille une écoute au casque.
Mighty Rearranger est l’album le plus abouti de Robert PLANT et correspond parfaitement à sa volonté d’allier ses goûts musicaux avec une évolution artistique. Il en parle en ces termes : "Mighty Rearranger possède une grande part Nord-Africaine, Ouest-Africaine, polyrythmique et percussive et aussi tous les genres de musiques transes". L'évolution artistique de Robert PLANT a, dans un sens, démarré dès son premier album solo puisque l’artiste n'a eu de cesse de se réinventer, de se réarranger… Et même s’il est resté sur de mêmes bases musicales sur ses trois premiers albums, Pictures At Eleven, 1982, (cliquez ici), The Principle Of Moments, 1983, (cliquez ici) et Shaken ‘n Stirred de 1985, (cliquez ici), il y avait déjà musicalement un sacré changement comparé à ses années au sein de LED ZEPPELIN !
C’est la force de Robert PLANT, de se nourrir, notamment à travers la musique, des différentes cultures qu’il a pu côtoyer dans sa magnifique carrière. Est-ce le fait d’être né d’une mère Rom (Annie Celia PLANT (née CAIN) (1920 – 1997) qui lui a donné cette ouverture multiculturelle ? Les fruits tombent rarement loin des arbres…
En tout cas, Mighty Rearranger est une réussite et un album délectable que nous propose ces musiciens.
L’album fut enregistré dans plusieurs studios anglais par Clive DEAMER, John BAGGOTT, Skin TYSON, Teo MILLER, Tim OLIVER et Steve EVANS. Ce dernier mixe et produit parfaitement dans 3 studios différents tous ces instruments !

Notez que l’album est sorti avec une édition spéciale France en double cd. Ce deuxième album offre des versions live de titres enregistrés au studio 114 de Radio France le 09 Juin 2005. Au menu, 7 titres de l’album et 4 reprises de LED ZEPPELIN. Le concert comprenait aussi les titres Another Tribe de l’album, Morning Dew ("Cover" de Bonnie DONBSON) et Babe I'm Gonna Leave You de LED ZEPPELIN qui n'ont pas été retenus pour l'album.

Notez encore qu’une version "remasterisée" est parue en 2007 chez Rhino Entertainment (maison de disque de chez Warner) avec 5 titres bonus ( 2 inédits : Red, White And Blue et All The Money In The World, et des versions remixées de Shine It All Around, Tin Pan Valley et The Enchanter)

Notez enfin que je ne peux passer sous silence l'excellente double compilation intitulée Sixty Six To Timbuktu sortie en 2003 ! Les cds sont truffés d'une kyrielle d'inédits (20) absolument délectables !!! D'un premier cover (You'd Better Run, THE RASCAL) enregistré en 1966 quand Robert PLANT, 18 ans, chantait dans LISTEN à Win My Train Fare Home (Live In Timbuktu) de l'album Dreamland de 2002 enregistré lors du Festival au désert qui eut lieu en 2003 à Essakane au Mali.

Mighty Rearranger : cliquez ici
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Laudrome26 Le mercredi 22 juillet 2020

Ville : Romans sur Isére
Je me délecte de tes chroniques ! Merci Rémi !
Commentaire de Rémifm : Je me délecte des albums de Robert PLANT et de tes messages... Merci Laudrome26 !
BOUTIQUE METAL INTEGRAL
Achetez ces articles dans notre boutique :

 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
RICH ROBIN
Trigger
ROYAL REPUBLIC
Save the nation
BUDDY BLUES
Buddy blues
VALLEY OF THE SUN
Old gods
THE WALK
Wrong enemy
Chroniques du même auteur
SAINT DEAMON
In shadows lost from the brave
RADIOACTIVE
Four
MERIDIAN
Breaking the surface
TOKYO
Tokyo
TONY MILLS
Streets of chance
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente