Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
GOTTHARD - In memory of our unforgotten friend

Style : Hard Rock
Support :  CD - Année : 2020
Provenance du disque : Acheté
14titre(s) - 55minute(s)

Site(s) Internet : 
GOTTHARD FACEBOOK
GOTTHARD WEBSITE

Label(s) :
Nuclear Blast
 (19/20)

Auteur : Laudrome26
Date de publication : 07/10/20
Steve lee : l'émotion pour l'éternité...
Dix ans, oui dix ans que ce 5 Octobre 2010 Steve LEE a perdu la vie dans ce terrible et tragique accident. Je m'en souviens comme si c'était hier. Un jour funeste ou cette perte a été un choc incroyable pour tout le monde. J'ai été marqué à vie par ce jour. C'est peut être bête mais Steve LEE incarnait tout pour moi. Un homme simple, humble, humain et un musicien et un chanteur exceptionnel. J'ai eu l'immense honneur de le voir trois fois en concert avec GOTTHARD. La première fois, c'est vers Lyon en 1999, dans une petite salle que j'ai vraiment découvert Steve LEE. Je reste marqué par le passage des ballades acoustiques, lui sur un tabouret, accompagné de Léo LEONI. Ce fut pour moi une révélation, une évidence, sa voix n'allait jamais me quitter. Sa prestance, son aura, son charisme, sa maîtrise technique, sa faculté à transmettre ses émotions sont phénoménales. Je ne remercierai jamais assez Roger WESSIER, organisateur de ce concert de m'avoir donné la possibilité d'assister à ce show mémorable. La deuxième fois, ce fut le 27 Juin 2008 à Genève sur la plaine du Plainpalais. Un concert gratuit à la Fanzone, championnat d'Europe de football oblige. Sponsorisé par la Télévison Suisse Romande et devant 7000 personnes la prestation exceptionnelle de GOTTHARD durera plus de deux heures. La troisième fois, c'était en première partie de DEEP PURPLE en décembre 2009 à Chambéry. Que des moments inoubliables et magiques pour moi. Cet album voulu par les musiciens et son ami de toujours Leo LEONI avec qui il a formé le groupe en 1990 à Lugano vient me remémorer tous ces souvenirs. Quelle joie et quel bonheur de me replonger dans tous ces hits. Léo, aidé des autres membres de GOTTHARD, a enregistré et ré arrangé les chansons en acoustique autour de la voix de Steve. Les grands classiques donc et surtout des ballades comme le fameux One Life, One Soul se retrouvent à l'affiche. C'est toujours un immense plaisir d'entendre la voix extraordinaire de Steve sur ce hit (N° 4 en Suisse en 1996). En 1997 une version chantée en duo avec la célèbre cantatrice Monserrat CABALLE verra le jour. La voix est toujours aussi prenante et chaleureuse sur les Let It Be, In The Name, des incontournables pour ceux qui suivent GOTTHARD depuis ses débuts. La ballade Heaven (N° 1 en 2000) fait partie du patrimoine du groupe. Certes les instrumentations sont parfois peu différentes des originaux mais ce choix acoustique et épuré met idéalement en valeur la voix fabuleuse de Steve. And Then Goodbye ressemble beaucoup au titre que l'on retrouve sur Lipservice (2005). Les harmonies vocales ont été rajoutées et retravaillées. Quelques morceaux moins connus comme First Time In A Long Time (Human Zoo, 2003) ou The Train (inédit sur le live Homeground 2011) sont revisités et remis en lumière. Ce sont de superbes compositions et cette nouvelle approche me permet de les redécouvrir. Lonely People (Homerun, 2001) apparaît dans une version similaire qui était déjà acoustique. Ceci n'empêche pas un beau travail de mise en avant de la mélodie. En revanche, un Need To Believe (N° 28 en Suisse en 2010) prend une dimension plus mélancolique. L'ajout du piano et des chœurs (discrets) lui donne une nouvelle orientation. La voix de Steve y est particulièrement émouvante. Autre beau "lifting", celui de Lift U Up qui garde tout son dynamisme et son entrain mélodique. Je peux y entendre la voix là aussi tout en modération de Nic MAEDER. Classique des classiques des shows Hush (écrite par Joe SOUTH et reprise par DEEP PURPLE) est tout aussi rock avec de petites pointes symphoniques. Seul inédit Tarot Woman est un titre assez folk et joyeux. Vient la reprise Eye Of A Tiger d’où le titre et la pochette de l'album pour une adaptation "débranchée" qui va à la perfection au timbre de Steve LEE. Le hit planétaire de Jim PETERIK et Frankie SULLIVAN semble avoir été créé pour lui. Moi j'adore ! La deuxième version, la seule électrique de l'album est elle aussi sublime. Ses amis ont su le faire revivre à travers sa voix, le tout avec respect, simplicité et sobriété. Un album chargé d'émotions, de mélancolie, de sensibilité.
C'est un superbe hommage à celui qui reste et restera à jamais dans ma mémoire.
Nota: dès sa sortie l'album s'est classé N°1 en Suisse ! N° 32 Allemagne,N° 45 Autriche.

Eye Of A Tiger (acoustique) : cliquez ici

Eye Of A Tiger (électrique) : cliquez ici

Heaven : cliquez ici
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Gribouille Le vendredi 9 octobre 2020

Ville : Palluau
je lache facilement un 20/20 pour cet album que je trouve excellent, que du plaisir à écouter ^^
BOUTIQUE METAL INTEGRAL
Achetez ces articles dans notre boutique :

 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
BONFIRE
Cry for help
EUROPE
Last look at eden
NAZARETH
Wild dogz
SIDEBURN
Eight
CAROUSEL
2113
Chroniques du même auteur
ALCHEMY
Dyadic
STARBREAKER
Dysphoria
MAGIC DANCE
New eyes
Y&T
Mean streak
JOHN DIVA AND THE ROCKETS OF LOVE
Mama said rock is dead
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente