Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
PARALYZED - Paralyzed

Style : Dark / Gothic / Doom / Stoner
Support :  MP3 - Année : 2021
Provenance du disque : Acheté
10titre(s) - 48minute(s)

Site(s) Internet : 
PARALYZED FACEBOOK

Label(s) :
Auto Production
 (17/20)

Auteur : Pumpkin-T
Date de publication : 15/02/21
Doom, stoner, heavy blues...en tout cas, c'est du lourd !
La première note donne le ton de l’album : profonde, grave, rocailleuse, distorsions à fond.
Le premier riff s’enclenche sur un tempo très lent et très sombre.
Le premier morceau s’achève avec le chorus de guitare assorti d’effets wah-wah très seventies. C’est un court instrumental intitulé Paralyzed comme l’album et le groupe, une manière de définir d’entrée de jeu leurs valeurs : authenticité, simplicité, efficacité.

Au second titre, je découvre la voix puissante, basse et légèrement éraillée du guitariste chanteur Michael BINDER qui s’intègre merveilleusement dans le registre musical du groupe, c’est-à-dire le Stoner Rock ou Heavy Blues… Hum ! J’ai toujours autant de mal à coller des étiquettes, aussi je préfère vous dire que les membres de PARALYZED aiment le son des seventies, qu’ils apprécient BLACK SABBATH, LED ZEPPELIN et qu’ils jouent ce qu’ils aiment avec la plus grande sincérité. À noter que PARALYZED, c’est aussi Caterina BÖHNER à la guitare, Philipp ENGELBRECHT à la basse et Florian THIELE à la batterie.

Il est clair que certains morceaux ont l’entêtant parfum de leurs influences. En effet, comment ne pas penser à DEEP PURPLE en entendant l’orgue Hammond de Daniel SCHLÖR (invité) qui vient enjoliver le gros riff de Golden Days ? Ou, comment ne pas associer le souvenir d’un bon vieux BLACK SABBATH à l’écoute de Lucifer’s Road (My Baby And Me) ? Mais qui s’en plaindrait ? Ce que j’apprécie vraiment sur cet album, c’est la constante de ce gros son lourd et la variété des compositions – à bord d’un même char d’assaut tu peux très bien traverser des paysages variés, non ?

En plus des excellents Lucifer’s Road et Golden Days déjà cités, je retiens notamment de l’agréable voyage musical offert par cet album : Prophets, un magnifique morceau qui sonne comme une surpuissante pièce de THE DOORS et l’inquiétant et hypnotique Mother’s Only Son où des parties angoissantes se mêlent à des mouvements presque hymniques. Quant à Paralyzed, l’instrumental d’introduction, il est 100% Doom Metal et je n’aurais guère été surpris de le croiser sur un des premiers albums de TROUBLE ou de CANDLEMASS. Si je ne cite ici que cinq titres sur les dix, sachez que les cinq autres ont leur place et sont loin de jouer les potiches dans le décor.

Centré sur des racines blues qui éloignent PARALYZED du Heavy Metal, le quatuor de Bamberg (Allemagne) revisite avec son bagage actuel, un authentique répertoire composé dans l’esprit d’hier, non par nostalgie mais par passion.

Paralyzed : cliquez ici
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
BOUTIQUE METAL INTEGRAL
Achetez ces articles dans notre boutique :

 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
EVANGELIST
Deus vult
MOLASSES BARGE
A grayer dawn
KRIS NORRIS PROJEKT
Icons of the illogical
STONE MAGNUM
From time... to eternity
FUNERAL CIRCLE
Funeral circle
Chroniques du même auteur
JUDGE MINOS
The keeper of imbalance
ELEKTRADRIVE
Over the space
LOVE RIDERS
Just wanna ride
BARRAKUDA
(2nd ep)
WILDFIRE
Wildfire
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente