Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
PARADISE LOST - Faith divides us –death unites us

Style : Dark / Gothic / Doom / Stoner
Support :  CD - Année : 2009
Provenance du disque : Reçu du label
10titre(s) - 46minute(s)

Site(s) Internet : 
PARADISE LOST MYSPACE 

Label(s) :
Century Media
 (14/20)

Auteur : Phil "KOB"
Date de publication : 30/12/09
Confirmation en puissance
C’est avec la régularité d’un horloger suisse que PARADISE LOST nous livre sa dose de Métal Gothique, tous les deux ans.

A chaque fois, le style diffère quelque peu, plus mélodique, plus sombre, plus organique… mais la qualité reste la même, le top niveau. Qu’en sera-t-il pour ce petit nouveau après la claque magistrale que chaque fan avait reçu avec In Requiem?

On constate, lors des premières écoutes, qu’il est le plus lourd, le plus sombre, le plus violent et le chant est certainement le plus agressif depuis des lustres, voir même depuis Lost Paradise. J’entends déjà, certains rigoler mais le chant de Nick HOLMES s’est encore étoffé. Bien évidemment, il n’y a de retour en arrière avec des vocaux Growl-Death mais sa voix passe par tous ses états, le mélodique rappé, le chant clair toujours plus maîtrisé et des passages hurlés, rauques et agressifs font même leur apparition sur ce disque définitivement dur.

La guitare de MACKINTOSH n’est pas en reste non plus, elle excelle dans les riffs syncopés mid tempo et les solos sont presque plus mélodiques, ce qui a pour effet de vous faire secouer la tête sans même vous en apercevoir. La batterie a été enregistrée par un batteur de session et ce dernier s’en est donné à cœur joie en martyrisant ses fûts et en employant la double pour clouer au sol l’auditeur. Un joli travail d’orfèvre qui surpasse les travaux des batteurs précédents.

Devant tant d’étalage de violence, qu’est ce que les titres nous disent ? Eh bien ce sont certainement les plus heavy depuis bien longtemps, comme le disent si bien les groupes qui viennent de faire quelque chose de très Pop. A la différence PARADISE LOST, n’a rien dit et est revenu avec quelque chose de vraiment lourd.

Des titres comme I Remain,The Rise Of Denial,Living With Scars ou encore Universal Dream argumentent par eux-même les propos ci dessus, de véritables pachydermes. Frailty est certainement le titre le plus abouti de l’album avec un démarrage en douceur avant l’arrivée de la cavalerie dans un passage des plus rapides, à la limite du Power-Heavy. Il s’en suit le solo et un chant des plus mélodiques tout en alternant avec des retours râpeux et puissants. C’est LE titre de l’album, beaucoup plus percutant que la chanson single qui suit. En effet, celle-ci est très mélodique, alterne les passages plus ou moins calmes mais il n’en reste pas grand-chose en finalité.

Cette chanson me rappelle Forever After, le single de PARADISE LOST sorti en 2005. Elle a disparu comme elle est venue.
Dans la version collector, on peut retrouver deux chansons en version orchestrale, Faith Divides et Last Regret, cette démarche n’amène rien car ce sont les deux titres les plus plats et mous, le classique « chiant » a souvent tendance à aplatir les sons, mais là c’est encore mieux, l’ennui et le bâillement guettent après chaque note.

En globalité, c’est l’album des superlatifs, plus violent, sombre, agressif ou encore lourd. Cela ne suffit pas à créer l’album parfait. Je garde espoir car depuis quelques temps, ils tournent autour sans jamais y arriver complètement. Je conseille aussi ce cd à ceux qui étaient restés coincés à Draconian Times. Vous n’allez pas le regretter car l’ensemble reste au niveau supérieur.
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
LORD VICAR
Fear no pain
DOOMSHINE
The piper at the gates of doom
VARECH
Coldead marble memories
WITCHFIELD
Sleepless
KARMA TO BURN / SONS OF ALPHA CENTAURI
The definitive 7" trilogy
Chroniques du même auteur
DARK TRANQUILLITY
We are the void
BLACK REIGN
Sovereign
KORROSIAH
Creepy feelings
AYIN ALEPH
Ayin aleph ii
SOULMAKER
Obsessions
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente