Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
THE VISION BLEAK - Set sail to mystery

Style : Dark / Gothic / Doom / Stoner
Support :  MP3 - Année : 2010
Provenance du disque : Reçu du label
8titre(s) - 44minute(s)

Site(s) Internet : 
THE VISION BLEAK WEBSITE
THE VISION BLEAK MYSPACE 

Label(s) :
Prophecy Productions
 (16/20)

Auteur : Alain
Date de publication : 02/04/10
Délicieusement sinistre
Depuis 2004, les deux âmes damnées de THE VISION BLEAK, Ulf Theodor SCHWADORF et Allen B. KONSTANZ, labourent avec constance le sillon d’un Metal gothique on ne peut mieux défini par les deux morceaux débutant ce quatrième album. A Curse of The Grandest Kind constitue une entrée en matière essentiellement orchestrale, avec un souci affiché de rendre crédible une ambiance à la fois absolument grandiose et sinistre. Le rendu final s’avère extrêmement évocateur et constituerait sans problème la bande-son d’un film d’horreur. Dans la foulée, arrive en contraste Descent Into Maelstrom avec des riffs nerveux, presque Thrash, soutenus par des arrangements très judicieux (claviers grandioses, bruitages). Les vocaux sont tour à tour clairs, rauque ou black, sans qu’on ait l’impression d’entendre un collage factice.

Plus lourd mais tout aussi majestueux, I Dined With the Swans et Mother Nothingness (The Triumph of Ubbo Sathla) pourraient sans peine rallier à la cause du duo les amateurs de Doom Metal.

Les riffs et les rythmiques frénétiques de A Romance With The Grave ou He Who Paints The Black of Night ne déparent en rien dans le paysage bodybuildé du Metal moderne.

The Outsider et The Foul Within réalisent avec brio la fusion entre riffs et rythmiques martiaux d’une part, chant et arrangements gothiques. Le souci de mélodie n’a en l’occurence d’égal que la puissance de tir instrumentale, l’approche ultra-millimétrée pouvant évoquer la manière d’un SAMAEL.

Globalement, on pourra objecter que THE VISION BLEAK n’invente aucun des élements qu’il utilise et on aura raison. Pour autant, le duo met en oeuvre un art de la synthèse qui emporte l’adhésion. Set Sail to Mystery constitue une divine bande son des mythologies cauchemardesques occidentales.
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
SUNNATA
Zorya
SIRENIA
The 13th floor
EPHEDRA
Can'-ka no rey
THE MORNINGSIDE
Yellow
GARDEN OF WORM
Garden of worm
Chroniques du même auteur
WHEELFALL
The atrocity reports
FUNERAL
To mourn is a virtue
LEWIS & THE STRANGE MAGICS
Evade your soul
WALNUT GROVE DC
Walnut grove dc
TUSMØRKE
Riset bak speilet
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente