Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
DON FERNANDO - Dia de los muertos

Style : Dark / Gothic / Doom / Stoner
Support :  MP3 - Année : 2011
Provenance du disque : Reçu du label
11titre(s) - 50minute(s)

Label(s) :
Impedance Records
 (17/20)

Auteur : Chouman
Date de publication : 16/12/11
Archétype du stoner
En dépit de la consonance de son nom, DON FERNANDO n’est pas un groupe hispanisant. Originaire d’Australie, plus précisément de Melbourne, ce quartette Heavy est composé d’Andy SIMPSON (guitare et chant), James INNES (batterie), Matt YOUNG (basse) et Sammy CRAWFORD (guitare). En activité depuis 2006, il propose cette année-là un EP, It’s Good When It Lasts, suivi en 2009 d’un premier album, The Banquet Of…, tous deux chaleureusement accueillis. Avec Dia De Los Muertos, DON FERNANDO entend confirmer sa belle entrée en matière.

Ce nouvel album réunit toutes les caractéristiques du Stoner Rock. Les guitares tissent des motifs lourds – les rythmiques saturées de I Know - et hypnotiques, aboutissant à des climats plombés que renforce le pilonnage de la batterie, incessant sur un titre comme Welcome To The Fold. Sorte d’archétype du genre, le très percutant Except For convoque l’esprit des maîtres, et en premier lieu les chefs de file QUEENS OF THE STONE AGE, période Songs For The Deaf, c’est-à-dire rien de moins que leur apogée !

En ce qui concerne le chant, Andy SIMPSON adopte lui aussi un style approprié, régulièrement agressif. Il réalise des performances parfois proches du Hardcore, et s’autorise mêmes des incursions dans le Metal extrême. On citera ainsi le dérapage Death inclus dans le final de You’re Wrong, I’m Right, You’re Dead.

Si les guitaristes privilégient la puissance, ils n’en démontrent pas moins d’indéniables qualités mélodiques. Cold Blooded Lover et Liar allient ces aspects de belle manière, grâce à des lignes très séduisantes. SIMPSON et Sammy CRAWFORD illustrent également leurs aptitudes en la matière sur les arpèges qui ornent l’intro de Welcome To The Fold. De surcroît, le Stoner Rock n’exclut pas les solos, joués avec un feeling typique du genre. A cet égard, outre le déjà cité Except For, on peut mentionner Cold Blooded Lover.

Enfin, l’orientation majeure de Dia De Los Muertos n’est pas incompatible avec d’autres influences. Tout aussi nerveux que la plupart des plages de l'album, Some Other Way se rattache ainsi plus volontiers au Hard Rock, entre autres de par sa rapidité d’exécution. Quant à l’excellent Layed To Waste, il se teinte de Punk.

Avant ce deuxième LP, la magazine Rock Sound UK plaçait déjà de grands espoirs en DON FERNANDO, décrit en 2010 comme « The Australian band most likely to cause shock waves in Europe ». Ce superbe album, ainsi que la tournée européenne des mois de septembre et octobre dernier, devrait effectivement permettre au groupe d’asseoir sa réputation sur le Vieux Continent.
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
SHADOWGARDEN
Ashen
GRIFTEGARD
Solemn.sacred.severe
SANTA MARTA GOLDEN
El fallo humano
SURTR
World of doom
WE ALL DIE (LAUGHING)
Thoughtscanning
Chroniques du même auteur
IDENSITY
Serenity
NIRVANA
Unplugged in new york
RAFER
The black hole day
GUNS N' ROSES
Use your illusion ll
AIRBOURNE
No guts. no glory. - special edition
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente