Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
LEVI / WERSTLER - Avalanche of worms

Style : Instrumental
Support :  CD - Année : 2010
Provenance du disque : Reçu du label
12titre(s) - 41minute(s)

Site(s) Internet : 
LEVI / WESTLER MYSPACE 

Label(s) :
Magna Carta
 (16/20)

Auteur : Ben
Date de publication : 20/04/10
Les 2 font la paire !
Oubliant, l'espace d'un album, leur terrain de jeu favori, à savoir le Death Métal, les 2 guitaristes américains de DAATH Eyal LEVI et Emil WERSTLER, le batteur de CYNIC et AEON SPOKE Sean REINERT, accompagnés de Kevin SCOTT à la basse et Eric GUENTHER aux claviers, ont signé chez MAGNA CARTA un album instrumental original qui n'en reste pas moins Métal.

L'écriture de ce Avalanche Of Worms est certes quelque peu surprenante, un brin fantasque, mais d'une grande richesse et d'une indéniable qualité technique. A la première écoute, l'ensemble peut paraître brouillon, furieusement dense ! Un véritable bouillon de culture « guitaristique » ! Et puis en insistant, cette première sensation passée, Avalanche Of Worms prend corps, gagne en consistance, laissant se développer à nos oreilles attentives (une obligation) des lignes mélodiques efficaces et pleines de charme.
Orchestrés et construits à la façon d'une oeuvre musicale classique par Eyal et Emil, les 12 titres enchaînent des plages rageusement Métal, ou la rythmique nettoie tout sur son passage, avec de courtes plages plus sereines, plus aériennes, ou les claviers trouvent légitimement leur place. Tout au long de ces 41 minutes, les différents jeux de guitares, maelström de technique, alternent eux aussi ses mouvements de tempête et de calme, imprimant cette saveur classique. Nous pensons alors, de manière (très) éphémère, à ce qu'a pu produire dans le genre et en son temps MALMSTEEN. Ou bien encore à l’album Guitars That Ate My Brain (lui aussi paru chez MAGNA CARTA , en 2009) ou une pléiade de guitaristes (dont nos 2 compères, déjà unis pour le meilleur, mais aussi Paul WAGGONER, Kris NORRIS, Dave MARTONE…) se livraient à des joutes furieuses et apprêtées. De plus, une petite touche progressive pointe, au gré des développements instrumentaux, un air farouche et décidé
Ce genre d'album ne se laisse pas facilement apprivoisé et exige des écoutes appliquées et répétées. Et n'offre que peu de facilités à dépeindre ! Mais une fois la clé trouvée, la porte s'ouvre sur un album conquérant et somme toute d'une relative complexité.
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
DAVE MARTONE
Clean
GLERAKUR
The mountains are beautiful now
JOE SATRIANI
Is there love in space ?
RICCARDO GIOGGI
A theory of dynamics
CORBEAUX
Hit the head
Chroniques du même auteur
VITAL BREATH
Duality
ROCK BUNNIES
Speedmachine
PROJECT
Chapter iii
SAFEMODE
Gold digger
A LIQUID LANDSCAPE
Nightingale express
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente