Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
ELIJAAH - Version o:a

Style : Metal
Support :  Demo - Année : 2010
Provenance du disque : Reçu du groupe
4titre(s) - 12minute(s)

Site(s) Internet : 
ELIJAAH MYSPACE 

Label(s) :
Auto Production
 (14/20)

Auteur : Maud
Date de publication : 06/08/10
Beaucoup souhaiteraient commencer comme ça !
ELIJAAH est un tout jeune groupe d’un an à peine officiant dans le Métal fusion allant d’influences Prog à Trash, osant même une petite touche de Jazz ça et là. Un an à peine disais-je, et les voilà qui sortent déjà leur première demo, Version O:A.

Ces quatre titres voyagent très bien dans leurs influences, tantôt Jazz ambiant (P.E), tantôt plus brutales (Shirley, Last Chance), toujours en gardant des structures très progressives dans l’âme. Les riffs de guitares de Hans et Raphaël sont énergiques et dynamiques à souhait, parfaitement soutenus par une bonne production qui rend le tout fort homogène et très professionnel.

Le combo basse/batterie de Laurent et Laurent (non, non, ce n’est pas une blague !) forme également un pilier de la musique d’ELIJAAH. Les lignes de batterie sont très travaillées afin d’éviter les fréquentes redondances rythmiques chez les jeunes groupes ; le son de basse est très soigné et n’est pas relégué au second plan, mais bel et bien présent afin de soutenir l’ensemble, sans servir de simple complément.

Le chant de Nyco est un autre point fort d’ELIJAAH. Le jeune homme passe du grunt au chant clair sans l’ombre d’un problème, sans fausse note, et dans une jolie maîtrise de l’instrument vocal. Peut-être gagnerait-il à être d’avantage mis en avant sans tant d’effets au mix final lorsqu’il est en voix claire, mais ne chipotons pas, c’est bien, et tant mieux !

Les hics ? L’intro de la demo. Samplée, avec une voix à peine audible et incompréhensible, elle n’apporte pas grand-chose à l’ensemble, juste 1 minute de plus sur le temps total...

On reprochera également au groupe de ne pas être allé plus loin dans ce mélange d’influences. En effet, le côté jazzy que revendique le groupe n’est pas assez creusé en profondeur, et les morceaux Shirley et Last Chance, l’un à la suite de l’autre, amènent une impression de ressemblance évidente, comme si ce n’était qu’une pause au sein d’un morceau qui reprenait 3 secondes plus tard.

Un petit manque d’identité propre à ces deux morceaux donc, qui pourrait être évité si les cinq musiciens allaient encore plus loin dans leurs influences… Mais tenez-vous prêts, ils entrent en studio à la fin de l’année pour leur premier album, et je suis bien curieuse de voir ce qu’ils nous réservent sur un opus longue durée.

Premier essai très encourageant, à surveiller pour la suite !

Mélodie : 3/5
Technique : 2/5
Originalité : 2/5
Production : 4/5
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
SYBREED
The pulse of awakening
ULTRA VOMIT
Panzer surprise !
BAND OF SPICE
Shadows remain
THY KINGDOM SLUM
A history of dissent
STÖMB
Duality
Chroniques du même auteur
OPPOSITE SELF
The paradox of power
AGNOSIA
Trace decay
MORMAR
Mormar
AMARANTHYS
Artificial cages
ACID RAIN
The single line
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente