Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
SUM OF R - Orga

Style : Instrumental
Support :  CD - Année : 2017
Provenance du disque : Reçu du label
11titre(s) - 58minute(s)

Site(s) Internet : 
SUM OF R WEBSITE

Label(s) :
Czar Of Revelations
 (18/20)

Auteur : Alain
Date de publication : 19/10/17
Comme un voile noir
La musique Ambient demeure par trop méconnue, y compris par les amateurs de musiques extrêmes qui n'aiment rien tant que d'être plongés dans des contextes fortement sollicitants. Autant dire que la musique de SUM OF R n'a de facto rien en commun avec le Metal, même si l'on prend soin d'embrasser la totalité proliférante de ses sous-genres. Pour autant, est-ce à dire que l'Ambient n'est pas en mesure de satisfaire certains penchants des amateurs de Metal, surtout dans son expression sombre ? Non, bien sûr que non. Surtout si l'on jette son dévolu sur des albums comme Orga, troisième œuvre du duo helvète SUM OF R.

Comme bien souvent dans l'Ambient, la qualité de la production et du mixage révèle un goût pour la profondeur et la méticulosité, une relation tendue étant créée entre les vastes espaces sonores, véritables abîmes d'obscurité, et des arrangements dépouillés semblant beaucoup plus proches. De plus, la matière instrumentale mêle en permanence sons organiques et synthétiques, comme si un répertoire rituel avait été plongé dans un bain numérique. Outre ces tiraillement sensoriels, l'auditeur a souvent l'impression d'être plongé dans un état de semi-conscience, comme s'il marchait dans le brouillard, sur du marbre recouvert d'une épaisse couche de poussière.

Contrairement à certaines productions de Dark Ambient, SUM OF R n'a pas recours à un attirail sonore ostensiblement oppressant et effrayant (du genre décalque d'une bande-son de film d'horreur) et préfère user de procédés à la fois plus simples et subtils. L'instrumentation se dépose par vagues douces, s'insinue progressivement, son harmonie étant perturbée par des percussions ou des bruitages. Au final, on se laisse gagner par l'angoisse rampante plutôt que par la peur franche.

Avec une force inexorable et une dignité funèbre, SUM OF R offre d'entrer dans un mausolée hanté par des spectres glacés, parcourus par des vents glaciaux, où l'on respire un air délétère tout en s'agenouillant devant un autel vide de tout ornement. La transcendance qu'exhale la musique de SUM OF R vous porte certes vers la lumière, mais il s'agit du genre de lumière que l'on entrevoit avant de plonger à jamais dans le néant. C'est fort, c'est beau, c'est mort.

Vidéo de Cobalt Powder : cliquez ici
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
BOUTIQUE METAL INTEGRAL
Achetez ces articles dans notre boutique :

 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
LES GUITARES DU COEUR
Les guitares du coeur
BRUNO LEVESQUE
Silent garden
CRISTIANO FILIPPINI
The first crusade
YANN ARMELLINO
Revisited
BLACKALEXXX
Syner
Chroniques du même auteur
THY KINGDOM SLUM
A history of dissent
WARNING
Métamorphose
GENEROUS MARIA
3
AMBUSH
Desecrator
SPIRITUS MORTIS
The god behind the god
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente