Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
GRAVEYARD - Hisingen blues

Style : Hard Rock
Support :  CD - Année : 2011
Provenance du disque : Acheté
10titre(s) - 43minute(s)

Site(s) Internet : 
GRAVEYARD MYSPACE 

Label(s) :
Nuclear Blast
 (16/20)

Auteur : Alain
Date de publication : 20/05/11
Un pied dans la tombe
Nous allons à nouveau vous parler d’une formation adepte de l’héritage Hard Rock et plus largement Rock de la fin des années 60 et des années 70. En l’occurence, GRAVEYARD publie son second album, le premier pour l’écurie 100% Metal Nuclear Blast. Déjà, le premier album (Graveyard, sorti en 2007 chez Tee Pee records) marquait d’excellentes dispositions à servir un Hard Rock gavé de Boogie bouillant, de Blues rude et d’effluves psychédéliques entêtantes. Pas de quoi révolutionner le monde du Rock mais un vrai bon moment, sincère et urgent.

Avec Hisingen Blues, GRAVEYARD pousse un peu plus en avant ses bonnes dispositions. Dommage que le label ait cru malin d’apposer un autocollant évoquant LED ZEPPELIN car, du coup, la comparaison devient désavantageuse et erronée. Vidons l’abcès : le principal point de connection entre LED ZEP et GRAVEYARD peut se trouver dans le timbre éraillé du chanteur et guitariste Joakim NILSSON, dont le registre s’avère néanmoins nettement plus terrien, moins lyrique que celui de Robert PLANT. Car GRAVEYARD n’aime rien tant que pondre des compositions ramassées, compactes, agressives et groovy : Ain’t Fit To Live Here, Hisingen Blues, Rss sont autant de pépites nerveuses et mélodiques, qui donnent envie d’évoquer la fougue teigneuse de HUMBLE PIE.

Par ailleurs, le groupe prend grand soin de caser des compositions plus mesurées, plus bluesy (The Siren, Uncomfortably Numb), voire psychédéliques (Longing et ses résonances de western spaghetti, le titre bonus éthéré Cooking Brew). Le passé Stoner des musiciens revient faire un tour sur le compact Buying Truth (Tack & Förlät) et sur le sinueux Ungrateful And The Dead.

GRAVEYARD possède le savoir faire, la classe, la force de conviction et apporte une bouffée de fraîcheur indéniable. Je suis preneur.
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
EDGAR ALLAN
Bienvenue en enfer
DIAMANTE
Ad vitam reditus
BUFFALO SUMMER
Second sun
KROKUS
Dirty dynamite
NO SKY TODAY
No sky today
Chroniques du même auteur
YEAR OF THE GOAT
The unspeakable
BIGSURE
Hydronaüt
THE ATOMIC BITCHWAX
Gravitron
IRON KOBRA
Might & magic
IRON FATE
Cast in iron
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente