Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
MOTORHEAD - Another perfect day

Style : Hard Rock
Support :  CD - Année : 1983
Provenance du disque : Acheté
10titre(s) - 37minute(s)

Site(s) Internet : 
MOTORHEAD WEBSITE

Label(s) :
Bronze
 (17/20)

Auteur : metalmp
Date de publication : 31/10/11
Oldies but goldies: la déchirure
Nous avons décidé de vous faire découvrir (ou re découvrir) les albums qui ont marqué une époque et qui nous paraissent importants pour comprendre l'évolution de notre style préféré.
Nous traiterons de l'album en le réintégrant dans son contexte originel (anecdotes, etc.)...
Une chronique qui se veut 100% "passionnée" et "nostalgique" et qui nous l'espérons, vous fera réagir par le biais des commentaires ! ......
Bon voyage !



Le choc est réel lorsque, fin 1982, Fast Eddie quitte brutalement MOTORHEAD et s’en va former le plus mélodique FASTWAY. Le choc est grand aussi lorsque Lemmy annonce que le remplaçant est l’ex-WILD HORSES et ex-THIN LIZZY, Brian ROBERTSON. Si l’homme n’a pas besoin de démontrer son talent, il lui est nécessaire de faire ses preuves au sein du trio le plus dangereux de la planète, son style étant à l’opposé du hard rock punkisant du trio. Ce line-up, pour étonnant qu’il soit, enregistre contre toute attente un des plus grands albums de MOTORHEAD, toutes périodes confondues.

Lorsque parait Another Perfect Day, le constat est clair : si les guitares sont saturées à l’envie, les compositions, toutes d’une efficacité remarquable, sont ce que le groupe a proposé de plus musical et mélodique depuis le début de sa carrière. Alors que Brian ROBERTSON se démarque d’emblée de son illustre prédécesseur en ajoutant des effets et autres réverbérations à ses guitares, et cela dès le très rentre dedans Back At The Funny Farm, Lemmy, sans changer son timbre de voix, adopte, comme c’est le cas sur Shine, un chant presque doux et bienveillant, tandis que Dancing On Your Grave montre une facette plus réfléchie et mélodique de ce que peut faire MOTORHEAD.

Rock It, avec son riff simple, répétitif et rentre dedans, marque un retour aux sources. On revient en terrain conquis, ce qui se confirme avec le plus lent et obsessionnel One Track Mind, le direct Marching Off To War. Tales Of Glory vise sans conteste l’efficacité, et atteint très aisément cet objectif en voiyant le groupe appuyer sur l’accélérateur.

La grande réussite de MOTORHEAD avec Another Pefect Day est que le groupe varie les plaisirs, s’éloignant de la brutalité qui a fait sa réputation. La saturation est là, mais l’ensemble se fait plus fin et groovy, apportant une âme qui n’existait pas avec Fast Eddie CLARKE. La courte BD qui accompagne la pochette intérieure illustre bien l’état d’esprit général lorsque, dans la case 2, Animal s’étonne auprès de Lemmy « Il est un peu musical, non ? » Bien que montant en 20ème position des charts anglais, ce disque fut dans l’ensemble mal accueilli. Bien qu’étant une des plus grandes réussites artistiques de MOTORHEAD, il reste un des albums les plus sous estimés et mal aimés du trio. Pour ne rien arranger, le torchon brûle entre Lemmy et ROBERTSON qui préfère n’en faire qu’à sa tête et refuse d’écouter les consignes vestimentaires voulues par son boss. La légende veut même que le guitariste soit monté sur scène vêtu d’un spandex rose… Pas très en accord avec l’image de« groupe le plus dangereux du monde ». En décembre, MOTORHEAD se sépare de son guitariste, annulant de fait les dates de la nouvelle tournée qui devait commencer.

L’album, une nouvelle fois illustrée par Joe PENTAGNO, est le reflet du trouble que traversent Lemmy et Animal : une période douloureuse à vivre, qui prendra bientôt fin.


Retrouvez les autres chroniques de ces groupes "Coup de Coeur" en utilisant le moteur de recherche sur la page des chroniques (Lien "Chroniques" au niveau du menu). Rechercher les mots: Oldies but goldies.
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
krakal Le samedi 19 novembre 2011
Pas le meilleur opus du groupe, mais en effet un virage qui suscite une écoute différente et une découverte particulière. Un album indispensable pour tous fans de la machine infernale qu'est MOTORHEAD, je n'ai jamais eu à regretter cet achat ^^
Commentaire de metalmp : Aujourd'hui, cet album compte un grand nombre d'admirateurs pour qui il n'est plus honteux d'apprécier Another Perfect Day. Pas le meilleur, mais un must tout de même, en effet.
 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
HALLION
Rhythm & bruise
FIRE
Thrill me
AXXIS
Monster hero
DIRTY PASSION
Demo
VAN HALEN
Tokyo dome live in concert
Chroniques du même auteur
AKPHAEZYA
Anthology 2: links from the dead trinity
MOTORHEAD
Bomber
ANTHROPIA
Non euclidean spaces
DUMPER
Rise of the mammoth
WHISPERING TALES
Mechanism
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente