Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
DEF LEPPARD - High and dry

Style : Hard Rock
Support :  CD - Année : 1981
Provenance du disque : Acheté
10titre(s) - 42minute(s)

Site(s) Internet : 
DEF LEPPARD MYSPACE 
DEF LEPPARD WEBSITE
DEF LEPPARD FACEBOOK

Label(s) :
Vertigo
 (19/20)

Auteur : Raskal
Date de publication : 30/07/11
Oldies but goldies : nette progression !
Nous avons décidé de vous faire découvrir (ou re découvrir) les albums qui ont marqué une époque et qui nous paraissent importants pour comprendre l'évolution de notre style préféré.
Nous traiterons de l'album en le réintégrant dans son contexte originel (anecdotes, etc.)...
Une chronique qui se veut 100% "passionnée" et "nostalgique" et qui nous l'espérons, vous fera réagir par le biais des commentaires ! ......
Bon voyage !



Sorti en juillet 1981 High And Dry étonnera déjà par sa pochette, aujourd’hui encore parmi les plus originale du Hard Rock 80’s !
Il faut dire que le groupe, déçu par la pochette de On Through The Night, a fait appel pour High And Dry à une société de graphisme professionnelle, Hypgnosis.

Ce qui est sûr c’est que dans les rayons on la repérait vite !

J’étais en vacances en Angleterre à la sortie de l’album et je me souviens l’avoir acheté sans même l’écouter (vu que j’avais craqué sur On Through The Night).

Quelle progression ! Quelle puissance ! Quelle faculté à pondre des titres forts et mélodiques ! DEF LEPPARD s’est imposé comme le groupe mélodique n° 1 issu de la NWOBHM !

Pourtant le groupe n’est pas avare de riffs tranchants et de rythmes à Headbanger !
Le son, si il est plus puissant, reste encore brut, et c’est l’énergie qui est mise en avant ! Comme le groupe le souligne, c’est le « vrai premier album » et à ce titre il n’est pas encore parfait (sous un angle commercial)…

Si tous les titres sont des Hits, je vous sélectionnerais Let It Go, High’N’Dry, You Got Me Running, Lady Strange et Mirror, Mirror à écouter en priorité !
La power ballade Bringing On The Heartbreak sera un des Must de l’époque !
L’instrumental Switch 625, On Through The Night et No,no,no seront un ton en dessous histoire de dire…!

La version de 1984 verra l’ajout de deux bonus: une version remix de Bringing On The Hartbreak et l’inédit Me & My Wine (un titre parodique d’une célèbre émission anglaise genre « soap » ; la vidéo de ce titre verra les membres du groupe jouer leurs rôles)

Un Hard Rock gonflé à bloc, sur-puissant et mélodique seront les gages d’un succès immédiat ! Le groupe a définitivement délaissé ses gênes « Heavy Métal » pour s’envoler vers une carrière plus mélodique et forcément plus abordable pour le plus grand nombre !

L’album de la maturité arrivera en janvier 1983, son titre, Pyromania et le début du succès commercial que l’on connaît !

Mais ça c’est une autre histoire !

Retrouvez les autres chroniques de ces groupes "Coup de Coeur" en utilisant le moteur de recherche sur la page des chroniques (Lien "Chroniques" au niveau du menu). Rechercher les mots: Oldies but goldies.

COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
krakal Le samedi 19 novembre 2011
Peut être suis je trop nostalgique, peut être suis trop généreux, mais le 20/20 aurai bien été la note à y coller ! Un album encore indispensable chez tout métal-eux qui soit ^^
Axldobby Le mercredi 3 août 2011

Ville : Bretagne
Tiens, j'ai réussi à dénicher en CD (premier pressage - 80's) les deux premiers albums de DL :) Deux belles bombes ! Par contre, côté "pochette", la palme d'or revient à "On Through The Night". Celle d'"High N' Dry" me rappelle l'affreuse pochette de "Soul Seasons" de SANVOISEN ! :D
Alain Le samedi 30 juillet 2011
A l'époque, cet album faisait un peu penser à du AC/DC américanisé, sans que ce soit péjoratif. Tout à fait d'accord pour la beauté étrange de la pochette, oeuvre du studio Hipgnosis qui travailla pour LED ZEPPELIN, PINK FLOYD, UFO, AC/DC (Dirty Deeds Done Dirt Cheap), SCORPIONS (Lovedrive, Animal Magnetism), WISHBONE ASH, STATUS QUO, BAD COMPANY, BLACK SABBATH (Technical Ecstasy, Never say Die), KANSAS, RAINBOW (Difficult To Cure), Tony CAREY (ancien claviers de RAINBOW), GENESIS, Sammy HAGAR, HAWKWIND, NAZARETH, MSG, YES... Que du beau linge. le co-fondateur Storm THORGERSON a continué à travaillé ensuite pour notamment MEGADETH, HELLOWEEN, THUNDER, ALMIGHTY, DREAM THEATER, ANTHRAX, AUDIOSLAVE, EUROPE, THE CULT, Bruce DICKINSON...
Commentaire de Raskal : D'ailleurs après ces précisions utiles, il faudrait peut être donner l'adresse d'Hipgnosis à des groupes tels IRON MAIDEN, ACCEPT, ACDC ou HAMMERFALL....Je trouve que ça devient une catastrophe ces pochettes aujourd'hui ! Même en France JP FOURNIER ou même Catalina "Astargoth" qui a réalisé celle de SHINING STEEL on a de vrais artistes ! Contactez les !
 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
SKILL IN VEINS
Skill in veins
DYNAZTY
Bring the thunder
HIGH SCHOOL MOTHERFUCKERS
Backseat education
GOTTHARD
Bang !
TED NUGENT
Shutup and jam!
Chroniques du même auteur
ELVANDAR
Fin del mundo
REBELLION
The clans are marching
DRAGONSHIP
Set the sails
SPARTACUS
Ancient dinasty
DEAFENING SILENCE
Backlash
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente