Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
HOLY MARTYR - Invincible

Style : Epic Heavy Metal
Support :  CD - Année : 2011
Provenance du disque : Acheté
10titre(s) - 54minute(s)

Site(s) Internet : 
DRAGONHEART Records
HOLY MARTYR MYSPACE 
HOLY MARTYR FACEBOOK

Label(s) :
Dragonheart
 (18/20)

Auteur : Alain
Date de publication : 31/07/11
Victoire totale !
On avait cru HOLY MARTYR tombé sur le champ de bataille. En effet, le second album du groupe, Helenic Warrior Spirit, datait déjà de 2008 (après Still At War en 2007). Heureusement, l’arrivée de ce Invicible nous rassure complètement quant à la santé de ces champions de War Epic Metal (étiquette revendiquée par le groupe même). Pour notre part, nous nous contenterons de souligner la parenté évidente entre HOLY MARTYR et le Heavy Metal classique pratiqué par IRON MAIDEN (notamment à l’époque de Killers), ou d’autres formations telles que OMEN, voire MANOWAR à ses débuts.

Abandonnant l’Antiquité, les Sardes consacrent leur album à la tradition guerrière japonaise, sans rien perdre de leur verve, de leur puissance et de leur goût pour les ambiances épiques. Soulignons d’entrée de jeu la qualité de la production et du mixage qui proposent un son global clair, très percutant, préservant les équilibres entre chaque instrument. Ne comptez pas sur HOLY MARTYR pour donner dans le son aigrelet typique de la NWOBHM !

L’atout majeur du groupe réside dans le jeu très complémentaire de ses deux guitaristes Eros MELIS et Ivano SPIGA : riffs très affutés, mélodies imparables jouées côte à côte, soli très bien construits et pensés, les bougres font de chaque composition un feu d’artifice ! La section rythmique ne se contente pas de marquer les temps mais impulse à chaque instant une dynamique salutaire : le batteur Daniele FERRU sait jouer très carré mais aussi très mobile (importance des toms et des cymbales), tandis que son collègue Nicola PIRRONI fait galoper sa basse. Pour sa part, le chanteur Alex MEREU n’est peut-être pas le plus grand technicien de la place mais il fait preuve d’une solitidité et d’une constance dans l’engagement qui rend son timbre éraillé et nasal tout à fait pertinent et efficace.

Plus important encore pour un groupe qui évolue dans un genre aussi balisé, les compositions sont très solides, pleines de fougue et de fureur, de breaks et de mélodies qui maintiennent l’attention de bout en bout. Un excellent album de Heavy Metal épique !
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Raskal Le dimanche 31 juillet 2011

Ville : CHAMBERY
YEEEEEEEEEAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH ! Et un achat à vite effectuer !!!!
Commentaire de Alain : Tu vas réveiller les voisins à gueuler comme ça !!! Mais effectivement, c'est du tout bon, mon gars, comme tu aimes. Attention les cervicales quand tu l'écouteras !
 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
PLEASURE SLAVES
The last of the giants
HOLY MARTYR
Hellenic warrior spirit
GALDERIA
Rise, legions of free men
ICY STEEL
Icy steel
BRAVERIDE
Heroïc deeds
Chroniques du même auteur
THE QUILL
Born from fire
SYRON VANES
Evil redux
SOLITUDE AETURNUS
In times of solitude
VESSEL OF LIGHT
Vessel of light
THE BURNING CROWS
Behind the veil
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente