Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
MAYCON BIANCHI - Alquimia

Style : Instrumental
Support :  CD - Année : 2011
Provenance du disque : Reçu du groupe
11titre(s) - 44minute(s)

Site(s) Internet : 
MAYCON BIANCHI MYSPACE 

Label(s) :
Auto Production
 (16/20)

Auteur : Ben
Date de publication : 07/09/11
Guitarra from sao paulo, brazil !
Jeune guitariste brésilien, mais aussi chanteur auteur compositeur, Maycon BIANCHI nous fait partager à travers son premier album, Alquimia, ses qualités techniques et d'écriture. Il est accompagné ici par Fabio RUSSI à la basse , par Albino INFANTOZZI à la batterie (remplacé sur scène par Luciano MATUCK) et par Anderson ROSSETTI aux claviers, ainsi que par 2 vocalistes, Valeria SILVA et Luis Carlos CONTIERO.
Servies par un son et un mix excellents, les 11 compositions d'Alquimia sont un florilège mélodique instrumental, où la dextérité et la sincérité l'emportent haut la main sur la démonstration technique et véloce. Enfin, non entièrement instrumental, puisque 3 titres : Coisas que Pintam, Refugio et Sinal, sont chantés par Maycon, chant empruntant sa langue natale et soutenu par la présence des 2 vocalistes. Ces 3 titres, au tempo plutôt alangui et dans un style Hard Rock quelque peu suranné, sont un hommage à un groupe (de Hard Rock) brésilien des années 70, ROCHA SOLIDA. La prestation vocale est relativement plaisante, même si nous entendons bien que le chant n'est pas le point fort de l'artiste.
Nettement plus convaincants sont les 8 titres instrumentaux, où abondent les empreintes d'un Joe SATRIANI, période Surfing With The Alien / Flying In A Blue Dream (Alpha Dog, Pollution, ou bien encore les superbes et bien nommées ballades mid tempo Dream et Freedom). A cette influence majeure s'accoquinent des instantanés sonores d'un VAN HALEN (Radiation et ses sons de claviers / guitares très 80's, j'adore !), voire par l'intro de Cross l'inspiration d'un Rudolf SCHENKER accompagné d'un piano, entamant une ballade de SCORPIONS ! Grâce à quelques notes, la suite de ce titre nous plonge alors dans l'univers d'un Gary MOORE, plus lyrique et aérien qu'électrique. Le rapide Adrenaline penche plutôt vers un Métal plus rapide et moderne. Interprété à la guitare acoustique, Origen aiguise notre sensibilité.
Si l'écriture et son exécution, le jeu et le son des guitares restent somme toute dans l'ensemble conventionnels, l'osmose sonore qu'affiche Maycon BIANCHI & THE IMAGINARY BAND est parfaite. Alquimia est alors un album authentique, sérieux et précieux, oeuvre d'un talentueux jeune artiste à découvrir.
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
STEVE STEVENS
Memory crash
PAUL GILBERT
Fuzz universe
OHMPHREY
Ohmphrey
YANN ARMELLINO
Cross-rocks
DAVE MARTONE
Clean
Chroniques du même auteur
WETTON / DOWNES
Icon 3
GREENWICH CAVERN
Monkeys on mountain
MALLORY
Sonora r.f. part 2
ARENA
The unquiet sky
FREE SPIRIT
All the shades of darkened light
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente