Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
NEAL SCHÖN - The calling

Style : Instrumental
Support :  CD promo - Année : 2012
Provenance du disque : Reçu du label
12titre(s) - 54minute(s)

Site(s) Internet : 
NEAL SCHÖN FACEBOOK
NEAL SCHÖN MYSPACE 
NEAL SCHÖN WEBSITE

Label(s) :
Frontiers Records
 (17/20)

Auteur : NOCTUS
Date de publication : 05/11/12
La classe de satriani, la mélodie de journey, l’originalité de vai…
Bon, nous n’allons pas vous cacher que l’équipe de METAL INTEGRAL compte au moins deux immenses fans de JOURNEY : Rémifm et moi ! Alors, quand j’entends le nom de NEAL SCHÖN, guitariste du plus grand groupe d’AOR de la planète, ma curiosité se trouve vite éveillée. Il faut dire que ce musicien sublime tous les groupes dans lequel il joue. Je peux vous citer comme exemple le groupe de Hard Rock mélodique BAD ENGLISH ou le plus Hard US HARDLINE et son premier album Double Eclipse, un pur chef d’œuvre. NEAL SCHÖN possède un réel talent de compositeur et son magnifique jeu de guitare mélodique le place dans la cour des grands. C’est donc avec plaisir que je découvre son nouvel album solo The Calling et vous donne mon analyse titre par titre :

1. The Calling
Superbe accroche dans un style futuriste et ambiant, une très bonne entrée en matière.

2. Carnival Jazz
Toujours ce côté mélodique que l’on peut trouver dans JOURNEY. Je pense à JOE SATRIANI et ses notes qui semblent durer éternellement. Lignes de basse intéressantes qui mettent en relief plusieurs couches de guitares. Final au piano jazzy convaincant.

3. Six String Waltz
Petite ballade lumineuse qui part dans les aigus vers la fin, assez bien construite.

4. Irish Field
Guitares seules et double jeu mélodique en décalage, une sorte d’interlude, très agréable.

5. Back Smash
Départ symphonique et gros son de guitare. Un break barré, la musique très riche semble partir dans une multitude de directions. Belle guitare acoustique, un morceau satisfaisant.

6. Fifty Six (56)
Ambiance asiatique, je pense à nouveau à SATRIANI. Encore un piano 100% jazz mais je ne décroche pas car je retrouve le fil conducteur asiatique du départ !

7. True Emotion
THE ballade, bien placée, elle permet de faire une pause…

8. Tumbleweeds
Sur ce morceau, Neal SCHÖN se la joue bien Hard Rock musclé.

9. Primal Surge
Malgré un démarrage latino original, un morceau assez quelconque...

10. Blue Rainbow Sky
Du classique avec de belles harmonies.

11. Transonic Funk
Ce morceau dégage un côté rétro et nostalgique avec des claviers subtils.

12. Song Of The Wind
Dans la continuité du titre précédent, une ambiance calme, douce et planante pour terminer sagement l’album.

En conclusion, The Calling reste pour moi une vraie réussite pour NEAL SCHÖN. Dans les critiques, je note un peu trop de fréquences basses (grosse caisse) et un mixage mettant parfois la batterie un peu trop en avant.
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Rémifm Le mardi 6 novembre 2012

Ville : Chambéry
Beyond The Thunder est un album d'une délicateese, d'une finesse exquise... De la douceur à l'état pur donc conseillé aux amateurs de belles mélodies sur des tempi lents... Pour les gros "riffs" et la vitesse, merci de vous adresser ailleurs !!! Tchuss Noctus !
krakal Le mardi 6 novembre 2012
Certes, ce n'est pas le meilleur opus du Maestro,,,mais l'album est tout de même un merveilleux recoin de mélodies et de diversités du genre. Cela me rappelle un certain M.Schenker dont je suis un fan incontesté (et dont j'aide graphiquement), qui ne fait pas que des chef d’œuvres, mais purée que c'est bon à écouter ! A écouter !!!!
Rémifm Le lundi 5 novembre 2012

Ville : Chambéry
Je n'aurai pas dit mieux cher Noctus !!! Et oui, le mixage et la production auraient mérité d'être meilleur, ce n'est pas satisfaisant pour un grand monsieur comme lui !!! En tout cas, côté compositions, l'artiste nous régale et aborde sans bavardage et avec son immense feeling et inspiration tout un ensemble de style sans jamais se perdre... Beyond The Thunder de 1995 reste quand même pour moi La Référence de la discographie solo du bonhomme... Quant à JOURNEY, quel bonheur...
Commentaire de NOCTUS : Je ne connais pas Beyond The Thunder...ta remarque me donne envie de l'écouter. A+
 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
YANN ARMELLINO
Cross-rocks
ABYSSE
En(d)grave
NOJIA
Solarchitect
YANN ARMELLINO
Je suis guitariste special blues !
STEVE STEVENS
Memory crash
Chroniques du même auteur
GODFLESH
A world lit only by fire
INGLORIOUS
Inglorious
MACHINE HEAD
Machine fucking head live
LIMBONIC ART
Spectre abysm
SODOM
Epitome of torture
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente