Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
MANILLA ROAD - The deluge

Style : Epic Heavy Metal
Support :  CD - Année : 2011
Provenance du disque : Reçu du label
10titre(s) - 39minute(s)

Site(s) Internet : 
MANILLA ROAD MYSPACE 
MANILLA ROAD WEBSITE

Label(s) :
Shadow Kingdom
 (20/20)

Auteur : Alain
Date de publication : 24/09/11
Immuable chef d'oeuvre
Un immense merci au label américain Shadow Kingdom pour cette réédition du dernier album du tryptique magique de MANILLA ROAD. Après Crystal Logic en 1983 et Open The Gates en 1985, The Deluge représentait en quelque sorte une synthèse, un aboutissement proche de la perfection. Servies par une production très équilibrée et claire, on y trouvait de part des compositions plus ramassées, percutantes, systématiquement habitées par des mélodies sauvages (Dementia fougueux en ouverture, l’irrésistible Divine Victim à propos de notre Jeanne d’Arc nationale, Taken By Storm), d’autre part des compositions plus contrastées entre fureur et mélodie avec l’instauration d’ambiances héroïques et sombres (Shadow In The Black, la trilogie magistrale The Deluge).

Certes, le Heavy Metal épique de MANILLA ROAD est par nature peu susceptible de charmer le grand public. Trop puriste, trop sévère, trop intransigeant, trop particulier, notamment ce timbre de voix nasillard du leader et guitariste Mark SHELTON. Il n’empêche que The Deluge était à sa sortie et demeure aujourd’hui un immense album de Heavy Metal. Dans notre beau pays, il n’a longtemps été disponible qu’en bonus sur l’édition CD du live Roadkill publiée en 1988 par le label français Black Dragon. C’est dire si on est heureux de retrouver l’intégrité de cette oeuvre, restaurée notamment dans son époustouflant visuel, en l’occurence une peinture du Français Eric LARNOY, immense dessinateur de bandes dessinées décédé beaucoup trop jeune. Tout simplement indispensable.
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
krakal Le mercredi 12 octobre 2011
Je découvre cet album grâce au site "metal integral", je trouve le 20/20 un peu fort, à mon avis perso, bien sur. Certains titres passent mal dans mon oreilles, mais plus de 50% de cet opus semble bon, là pas de soucis. Un 17/20 aurait été plus logique.
Commentaire de Alain : Etant un dinosaure des années 80, j'ai totalement craqué sur cet album au moment de sa sortie et j'ai été surpris de retrouver intactes les sensations de l'époque. Je le confesse : cette chronique est très personnelle. Je sais par ailleurs que le style très particulier de MANILLA ROAD peut paraître quelque peu rébarbatif. Voilà, c'était une chronique de fan. Je suis de toute façon très heureux de ton intérêt pour cet album.
 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
MARTIRIA
Time of truth
PEGASUS
The epic quest
WARBRINGER
Demo
ARVEN
Music of light
MARTIRIA
The eternal soul
Chroniques du même auteur
SKILTRON
Beheading the liars
VALIDOR
Dawn of the avenger
CRYSTAL VIPER
Crimen excepta
THUNDER AND LIGHTNING
The ages will turn
DARK FOREST
The awakening
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente