Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
DOOGIE WHITE - As yet untitled

Style : Hard Rock
Support :  CD promo - Année : 2011
Provenance du disque : Reçu du label
10titre(s) - 47minute(s)

Site(s) Internet : 
Doogie WHITE WEBSITE

Label(s) :
Metal Mind Productions
 (17/20)

Auteur : Ben
Date de publication : 28/09/11
Voix d'ecosse !
Charismatique chanteur écossais, Doogie WHITE s'est illustré de belle manière au sein de nombreux groupes, de TRIXTER, LA PAZ, MIDNIGHT BLUE à ses débuts, puis entre autres avec Ritchie BLACKMORE et RAINBOW (le temps d'un album, Stranger In Us All), avec Ingwie MALMSTEEN, mais surtout au sein de "son" groupe, CORNERSTONE. Doogie WHITE a aussi participé à de nombreux autres projets en tant qu'invité ou comme co-compositeur (EDEN'S CURSE, PRAYING MANTIS et maintenant TANK...). Prestigieuse carrière !

As Yet Untitled est son nouvel album solo, signé sous son nom, produit et mixé par Pontus NORGREN, distribué par l'efficace label polonais Metal Mind Productions. Il s'est entouré de nombreux artistes, connus et reconnus : Pontus NORGREN (HAMMERFALL, THE POODLES), Marcus JIDELL (ROYAL HUNT), Phil HILBORNE et Mick TUCKER (TANK) aux guitares ; Neil MURRAY (WITHESNAKE), Greg SMITH (TED NUGENT), Paul LOGUE (EDEN'S CURSE) à la basse ; Derek SHERINIAN (ex DREAM THEATER), Tony CAREY (RAINBOW) aux claviers ; Patrick JOHANSSON (Ingwie MALMSTEEN), Thomas BROMAN (Glenn HUGHES) à la batterie. Prestigieux line up où chacun intervient au gré des 10 titres !
Come Taste The Band ouvre l'album avec une intro de claviers (Hammond) aux sons typés Space Progressif, laissant la place à un Hard Rock mélodique et énergique qui n'est pas sans rappeler alors DEEP PURPLE et confrères. Le chant est ici assuré par Patti RUSSO (MEATLOAF, CHER). Belle entrée en matière.
Puis Time Machine, avec son écriture, ses sons de guitares et sa rythmique nous propulse dans les bras d'un AC/DC, porté par la voix efficace et ferme de Doogie !! Tout comme Catz Got Yer Tongue, de façon encore plus vive.
Dreams Lie Down And Die, composition plus "sombre", au tempo moins rapide, avec un petit côté martial dans la rythmique, rappelle RAINBOW, voire WHITESNAKE, tout en flirtant avec un Hard Rock FM / AOR.
Lonely , plus charnu, s'en va longer la frontière d'un Hard / Heavy de belle facture. Griffe de style que nous retrouvons sur Living On The Cheap, relativement emprunt des 70's, avec ses instantanés arabisants et son final aux claviers débridées.
Land Of The Deceiver est plus moderne dans sa structure et son écriture, pouvant rappeler AYREON voire STAR ONE, avec un superbe solo de guitares et un refrain entêtant.
Les 3 minutes de Secret Jesus se font plus anecdotiques, tout comme la ballade mid tempo Sea Of Emotion, qui sans être exceptionnelle n'en reste pas moins consistante.
Times Like These, avec ses 6 minutes, clôt l'album de façon imposante. Mélodique à souhait, cette composition louvoie entre RAINBOW, WITHESNAKE, voire STYX (sans toutefois la participation de claviers) mais aussi ROYAL HUNT sur les choeurs du refrain, s'accélérant tout en s'enflammant sur le final. Un régal !

Avec sa voix toujours aussi puissante et accrocheuse, Doogie WHITE, tout en gardant l'esprit Hard Rock des 70's / 80's, nous offre ici un luxueux et mélodique As Yet Untitled, à la production et à l'écriture somme toute modernes (où bien évidement chacun peut y retrouver de nombreuses autres influences que ci-devant citées).


COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Volumenbrutal Le jeudi 29 septembre 2011

Ville : Bordeaux
Il chante sur le dernier album de TANK??? Le "war machine"?
Commentaire de Ben : Je confirme ! Je t'invite à lire la chronique qu'a rédigé Raskal il y a quelques semaines.
Rémifm Le mercredi 28 septembre 2011

Ville : Chambéry
Et que dire de sa prestation sur l'excellent Chasing Shadows de EMPIRE !!!
Commentaire de Ben : N'en dire que du bien, of course ! Effectivement, j'ai omis de citer EMPIRE !
 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
VENGEANCE
Crystal eye
HELL IN THE CLUB
Let the games begin
PHIL CAMPBELL AND THE BASTARD SONS
Phil campbell and the bastard sons
OUTLOUD
More catastrophe
SHAWN JAMES & THE SPACESHIFTERS
The gospel according to shawn james & the shapeshifters
Chroniques du même auteur
EMBER FALLS
Welcome to ember falls
SUNSHADOWS
Red herring
K2
Black garden
PICAROON'S SPARK
Promo 2007
USELESS CONCEPT
Mysterious impact
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente