Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
KRYZEES - Unchained

Style : Heavy Metal
Support :  CD - Année : 2011
Provenance du disque : Reçu du groupe
8titre(s) - 40minute(s)

Site(s) Internet : 
KRYZEES WEBSITE
KRYZEES MYSPACE 

Label(s) :
Auto Production
 (17/20)

Auteur : metalmp
Date de publication : 04/12/11
Déchainés !
KRYZEES, c'est ma claque de fin d'année... Totalement inspiré par le metal traditionnel, le groupe nous offre huit titres puissants, lourds, mélodiques. Du metal comme on l'aime, quoi...

Le son résolument moderne permet à KRYZEES de s'écarter de la famille "old school" pour mieux s'inscrire dans son époque. Ce second album est une vraie décharge d'énergie, de bout en bout.

Aucun des morceaux n'est plus faible qu'un autre, et l'on ne se surprendra pas à taper du pied dès qu'un titre est lâché. La ressemblance avec des légendes telles que JUDAS PRIEST à sa période Thrash, ou avec PANTERA, parmi d'autres influences, est tout sauf accidentelle ou fortuite. Les guitares charcutent tandis que Laurent chante - avec, reconnaissons-le, une belle marge de progression à combler - à la manière, parfois, d'un Rob HALFORD: une voix haute et agressive (avec, enfin,et bien que tout ne soit pas parfait, un accent anglais correct et agréable).

KRYZEES a également compris l'importance que revêt l'image d'un groupe: que l'on apprécie ou pas ce type de dessin, voir apparaitre une sorte de diablotin au sourire... diabolique sur ses deux albums rappelle quelque peu ce que fit (et fait encore) IRON MAIDEN avec sa mascotte (même la signature de son créateur est inspirée de celle de Derek RIGGS). Reste à savoir si ce personnage, tel que dessiné aujourd'hui, peut toucher le public. D'ailleurs, a-t-il seulement un nom ?

Dès l'introductif Are You Ready, la messe est quasiment dite: ces gars sont sérieux, et nous entraînent bien vite dans un tourbillons de riffs et de fureur parfaitement maitrisés. La suite confirme bien vite qu'il y a plus qu'un feu de paille qui se consumme. C'est la grande force des Dark Passenger, Enchained ou autre Metal Is My Game. Si l'on peut regretter que l'album ne dure que 40 petites minutes, on se satisfera tout de même de l'intensité des 8 titres proposés.

Il n'est guère étonnant, dès lors, que le groupe fut retenu lors du Sonisphere, ni qu'il ait ouvert pour des pointures comme VULCAIN, BLACKRAIN ou SEYMINHOL. Je ne demande qu'à voir ce que donne ce groupe Lorrain sur scène, car s'il dépote autant face à son public que sur CD, un bien grand avenir pourrait lui sourire !
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
kaiuss Le dimanche 4 décembre 2011

Ville : Epinal (88)
Je peux dire que sur scène il dépote bien, pour les avoir vu 3 fois et avoir joué en 1er partie avec mon groupe ARKHASIS. Ils jouaient déjà qq nouvelles compos et live elles assurent bien :)
Commentaire de metalmp : Quant à moi, cet album m'accompagne lors de mes trajets de et vers le boulot. Je suis impatient de voir le groupe sur scène. A suivre, ce groupe.
 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
CONQUEST OF STEEL
Storm sword
DORO
Fear no evil
TWILIGHT ZONE
Plague
CONVIXION
Convixion
CHASTAIN
We bleed metal
Chroniques du même auteur
JC JESS
Broken bones
AIRBOURNE
Black dog barking
WOLF'S GANG
Apocalypse
BLACK BLADE
Black blade
TYSON BOOGIE
Second round
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente