Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
RUSH - Time machine 2011 : live in cleveland

Style : Prog Heavy / Prog Metal / Prog Rock
Support :  2CD - Année : 2011
Provenance du disque : Reçu du label
26titre(s) - 147minute(s)

Site(s) Internet : 
RUSH WEBSITE
RUSH MYSPACE 

Label(s) :
Roadrunner Records
 (17/20)

Auteur : NOCTUS
Date de publication : 28/12/11
Les 30 ans de moving pictures dans un somptueux double live
Commençons par une présentation du groupe pour celles et ceux qui ne connaissent pas cette légende du Rock. Tout d’abord, RUSH c’est un trio magique issu de Toronto resté inchangé depuis sa création au début des années 70 :
Geddy LEE, basse et chant.
Alex LIFESON, guitare.
Neil PEART, batteur et parolier.
Une telle stabilité dans le monde de la musique est tellement rare qu’il faut le signaler.

Ensuite, c’est un succès commercial énorme, plus de quarante millions d’albums vendus dans le monde, qui place le groupe canadien, avec 24 disques d’or (!), juste derrière les BEATLES, les ROLLING STONES et AEROSMITH, rien que ça ! Cependant, RUSH, ayant joué seulement une fois en France (au Zénith de Paris en 1992) reste assez peu connu dans notre pays où sa musique est appréciée par un public spécialiste. Influencés par le Hard Rock teinté de Blues de LED ZEPELLIN à leurs débuts, leurs morceaux enrichis par l’apport des claviers prennent une tournure plus progressive et électronique dans les années 80. Leur musique, bien que toujours très portée sur la mélodie, ne rentre dans aucune case bien limitée car emprunte différents éléments au Classic Rock, au Rock Prog, au Hard Rock et au Rock FM. Un groupe incontournable ayant influencé des groupes devenus eux aussi énormes tels que METALLICA ou DREAM THEATER par exemple.

La qualité d’exécution instrumentale exceptionnelle des trois membres m’a toujours impressionné, ces trois musiciens étant de véritables maestro dans leur domaine. Pour cette raison, un live de RUSH prend tout son intérêt car il permet d’apprécier le haut niveau technique du groupe ainsi que des improvisations et prestations solo bienvenues ! Hormis un nom d’album que je trouve un peu classique (SATRIANI a déjà sorti son live Time Machine en 1993), ce live présente de multiples intérêts. Son format double permet une longue compilation de tous les classiques sur plus de deux heures (The Spirit Of Radio, Closer To The Heart, Subdivisions, BU2B ou encore Caravan), ce qui peut constituer une très bonne entrée en matière pour les non initiés. Mais sa grosse particularité reste l’interprétation live de leur chef d’œuvre de 1981, Moving Pictures qui fête ici ses trente ans. Cela débute par Tom Sawyer, l’un des plus gros hits de RUSH puis le mythique instrumental YYZ et les indispensables Limelight et Vital Signs. Malheureusement, il faut mettre le deuxième CD dans le lecteur pour écouter la suite avec The Camera Eye et sa superbe introsduction. L’album étant joué en milieu de concert, il tombe hélas à cheval sur les deux CDs. Dommage cette petite cassure qui rompt momentanément la magie…

Time Machine 2011 : Live In Cleveland propose un son de bonne qualité et surtout naturel, brut, sans bidouillages, bien équilibré entre le chant les différents instruments où le public se fait entendre mais sans exagération. Un nouvel album studio est attendu par les fans depuis 2007 et Snakes And Arrows. Ce live, même si RUSH en a produit d’autres tout au long de sa carrière va permettre de faire patienter jusqu’à la sortie de Clockwork Angels prévue en 2012. Et pour entendre l’intégralité de Moving Pictures live, il vaut vraiment le détour. Ajoutez à cela un beau digipack à l’artwork sobre mais réussi. A noter enfin la présence du DVD de ce même concert (non visionné).
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Alain Le vendredi 30 décembre 2011
On a une chance quand on ne connait pas encore RUSH, c'est qu'on a encore à découvrir leur discographie, avec des périodes bien distinctes, bien que portant toujours la marque du groupe. Les trois premiers albums (très Hard Rock épique), l'ère magistrale de l'invention du hard progressif (à partir de 2112 jusqu'aux deux chefs d'oeuvres Permanent Waves et Moving Pictures), la période plus synthétique des années 80 (ne pas négliger l'extraordinaire Signals), les années 90 et 2000 (albums studio plus rares, plus classiques et de nombreux CD et DVD live). RUSH fut précurseur et demeure un sacré morceau aujourd'hui.
Rémifm Le mercredi 28 décembre 2011

Ville : Chambéry
Je ne connais pas ce live mais en revanche, tout comme Noctus, il me semble que ce groupe mérite d'être écouté attentivement... Je ne suis pas trop fan des débuts très heavy du groupe mais plus de la période qui a suivi, Rock Progressif ! Hé oui, comment font-ils à 3 ! J'ai vu un live d'eux par le passé et j'ai été époustouflé du rendu ! Des musiciens vraiment impressionnants !!! Belle chro Noctus !
Commentaire de NOCTUS : Merci Rémifm, RUSH reste un groupe sous-estimé en France, pour des raisons inexpliquées...
 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
LAST RITUAL
Last ritual
EVERGREY
The storm within
PSYCRENCE
Distance
DYSLESIA
In veins, hearts, and minds…
THRESHOLD
Critical mass
Chroniques du même auteur
CAROUSEL VERTIGO
Revenge of rock and roll
DOCTOR ZAIUS
Out of the cage
STONE SOUR
Hydrograd
IRON MAIDEN
Maiden england ’88 (dvd)
ARC ANGEL
Harlequins of light
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente