Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
DEVOLT - Grey

Style : Hard Rock
Support :  MP3 - Année : 2011
Provenance du disque : Reçu du groupe
6titre(s) - 28minute(s)

Site(s) Internet : 
DEVOLT WEBSITE
DEVOLT FACEBOOK

Label(s) :
Auto Production
 (16/20)

Auteur : Chouman
Date de publication : 03/02/12
Indéniables influences nineties
Très tôt dans sa carrière, DEVOLT fréquente de hauts lieux de la planète Rock, à Los Angeles. Fondé en 2008, le power trio lyonnais enregistre durant l’été 2009 son premier EP, Supernatural Disaster, au Broken Wave Studio : KORN, Ozzy OSBOURNE et QUEENS OF THE STONE AGE l’y ont précédé. Toujours en 2009, le groupe s’est même produit au Whisky A Go-Go, légendaire club du Sunset Strip. En vue de leur second EP, Rémi (chant et guitare), Cédric (batterie) et Yoan (basse) font route vers le REC Studio de Genève début 2011. Le résultat de ces sessions, Grey, sort en décembre de la même année.

DEVOLT est classé parmi les formations de Rock alternatif, tout comme d’illustres prédécesseurs parfois hâtivement regroupés sous la bannière Grunge, en particulier PEARL JAM. Les morceaux composant Grey révèlent ainsi d’indéniables influences nineties. Raining On Me, qui ouvre l’album, est marqué par une lourde section rythmique. Il en est de même de Frustrated, titre d’ascendant Stoner doté de puissantes et répétitives parties de guitares.

Le caractère mélodique des compositions de l’album ainsi que l’énergie qui s’en dégage constituent un atout essentiel du jeu du trio. Fools ’N Kings, premier single, fera en 2012 l’objet d’un clip, un choix fort approprié si on considère l’efficacité de ce titre, et notamment de son refrain. Des qualités similaires peuvent être mises au crédit de Crazy, dévastatrice escapade Punk.

Parmi de nombreuses influences allant de MACHINE HEAD à… Yann TIERSEN, DEVOLT se revendique fortement de PEARL JAM. Le groupe l’exprime admirablement sur Through The Distance. Cette superbe power ballad rappelle certains des meilleurs moments que les auteurs de Ten ont consacré à ce registre. On y entend une guitare acoustique qui peut par exemple évoquer Nothingman, sur l’album Vitalogy (1994). Quant à la voix de Rémi, grave et traînante, elle fait instantanément songer à l’organe d’Eddie VEDDER.

Au-delà de cette prestation, l’interprétation du chanteur contribue à la réussite de Grey. Il possède une voix puissante et parfois éraillée, ainsi sur Frustrated ou encore Terrified, un morceau empreint de mélancolie, sentiment fréquemment éprouvé sur la scène Grunge. Pour de nombreuses raisons, il semblerait donc que de bonnes fées se soient penchées sur le berceau de DEVOLT.
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
krakal Le vendredi 28 décembre 2012
album impossible a trouver chez moi,,,,hélas
Dams Le dimanche 5 février 2012
Excellent groupe et excellente album à consommer sans modération !
 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
SHAKRA
High noon
EMPIRE
Trading souls
FM
Indiscreet 30
MAGNUM
Vigilante
SCORES
On the road
Chroniques du même auteur
PHILIP SAYCE
Steamroller
TRIBUNE
Elder lore/the dark arts
WALKING PAPERS
Walking papers (special edition)
MYSTIGMA
Unzerbrechlich
DIRTCAKE
Dirtcake
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente