Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
SHAKA PONK - The black pixel ape

Style : Rock
Support :  CD - Année : 2014
Provenance du disque : Acheté
13titre(s) - 44minute(s)

Site(s) Internet : 
SHAKA PONK MYSPACE 
SHAKA PONK WEBSITE

Label(s) :
tôt Ou tard
 (16/20)

Auteur : Ben
Date de publication : 09/12/14
Shaka rock !
Après The White Pixel Ape (Smoking Isolate To Keep In Shape), album sorti au printemps de cette année 2014, SHAKA PONK nous propose son pendant, une poignée de mois plus tard, The Black Pixel Ape (Drinking Cigarettes To Take A Break). Sachant que ces 13 nouvelles compositions ont été écrites sur la route, entre 2 prestations scéniques, en même temps que celles de The White Pixel Ape, faut-il envisager et comprendre que le groupe joue avec notre porte-monnaie et voir dans cette démarche une entreprise bassement mercantile... à la veille de Noël ? Je me pose la question. Presque innocemment.. Tout en me réjouissant cependant que Samaha et Frah (chant), Ion (batterie), CC (guitares), Mandris (basse), Steve (claviers) et leur mascotte GOZ connaissent (enfin !) une telle reconnaissance nationale et surfent sur le succès et la renommée qu'ils se sont forgés sur scène depuis 2009 et la sortie de leur second album Bad Porn Movie Trax. Respects !
Ce nouvel album, malgré son titre sombrement coloré, ne constitue pas la face obscure ni l'entité ténébreuse de son prédécesseur. Ni exhumer un énième et quelconque affrontement entre les forces du bien contre celles du mal. Ce n'est tout simplement pas là la matière et les thèmes que SHAKA PONK véhicule. Son univers est festif, sa signature est un Rock, déjanté et explosif, entrecroisant des styles allant de l'Electro. / Techno au Funk, en passant par le Reggae, le Rap, le Disco et le Metal. Si The White Pixel Ape est plus fortement orienté Electro. / Techno, The Black Pixel Ape est quant à lui clairement dédier à un Rock musclé, mélodique, où les riffs de guitares et la rythmique distillent l'énergie d'un Hard Rock et d'un Metal, somme toute soft (l'excellent et réussi Frag Dog, Yell et 4xget), allant d'AC/DC à IRON MAIDEN (pour faire court et simple !). Les ambiance Electro. sont toujours présentes (l'anachronique Mocks The Party), mais leurs activités ne représentent pas ici une substance fondamentale (The Way Out et Happy Ape Rodeo, aux sons quelque peu Indus). Les 2 titres "phare" sont à mon avis On The Ro', introduit par la voix d'une jeune enfant, parcouru par des sons de guitares pêchus et Come On Cama, boosté par un refrain simpliste mais d'une redoutable efficacité. Ils ouvrent l'album avec une verve et un dynamisme Hard Rock'N Roll bouillonnant, taillé pour la scène. Quelques titres me sont moins engageant (The Shell Maid Freak, avec un rendu orchestré et mené à la façon d'un Love Is All, le facile et moelleux Lucky Boy ou Time Has Come, petit frère version Reggae de My Name Is Stain). La 10ème plage est une petite facétie digne du groupe, une "hidden track", enregistrée à l'envers. Ecoutée dans le bon sens, elle donne le lien d'un code pour accéder à un titre, Kitty Call. Rodé sur scène (et entre autre entendu sur le dvd live Monkeys In Bercy 13, accompagné par le rappeur américain Beat Assailant [de son vrai nom Adam TURNER]), Morir Cantando, cover de Dalida, vient boucler de façon déjantée et jubilatoire ce 5ème album studio de SHAKA PONK.
Si The Black Pixel Ape, concentré d'énergie et plus homogène que ses prédécesseurs, consacre et fait miroiter le versant le plus Rock du groupe, déjà maintes fois esquisser par avant, il n'en reste pas moins que ce n'est pas mon album Rock de l'année. SHAKA PONK semble ici être à la croisée des chemins, manquant un brin d'inspiration et semblant tourner en rond. Cela dit, leurs shows scéniques explosifs sont un spectacle musical et visuel fantastique, où le groupe se livre sans compter et dompte une foule toujours plus nombreuse de fans de tous poils !

The Black Pixel Ape (Drinking Cigarettes To Take A Break) :
01 : On The Ro' - 02 : Come On Cama - 03 : The Shell Maid Freak - 04 : The Way Out - 05 : Lucky Boy - 06 : Frag Dog - 07 : Mocks The Party - 08 : Happy Ape Rodeo - 09 : Time Has Come - 10 : Kitty Call (Hidden Track) - 11 : Yell - 12 : 4xget - 13 : Morir Cantando
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
BOUTIQUE METAL INTEGRAL
Achetez ces articles dans notre boutique :

 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
MICHAEL LEE FIRKINS
Yep
HIGHLY SUSPECT
The boy who died wolf
BRYAN ADAMS
11
PAVLOV'S DOG
Has anyone seen sigfried ? (the lost third pavlov's dog album)
QUEEN
Innuendo
Chroniques du même auteur
QUICK & DIRTY
Falling down
GLEN DROVER
Metalusion
LEAVING PASSENGER
When it's done
VANDEN PLAS
The seraphic clockwork
PANDRA VOX
Windswept
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente