Français  
Accueil    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
SOTO - Inside the vertigo

Style : Metal
Support :  CD promo - Année : 2015
Provenance du disque : Reçu du label
12titre(s) - 55minute(s)

Site(s) Internet : 
SOTO FACEBOOK
SOTO WEBSITE

Label(s) :
Ear Music
 (17/20)

Auteur : metalmp
Date de publication : 16/02/2015
Soto en solo se redécouvre !
Si la carrière de Jeff Scott SOTO fut, jusqu'à présent, à la fois riche et instable, il est plus que probable que, avec son dernier album, Inside The Vertigo, le chanteur, qui a décidé de faire comme il l'entend, connaisse enfin la gloire à grande échelle.

Après avoir été découvert par Yngwie J. MALMSTEEN et chanté sur ses deux premiers albums, il a été le chanteur de TALISMAN pendant près de 20 ans, a "dépanné" JOURNEY en live en 2006/207, a participé aux albums de W.E.T ou HUMANIMAL parmi d'autres, menant en parallèle des projets sous son propre nom. Avec une discographie longue comme le bras, que peut espérer de plus le chanteur ?

Se trouver, sans doute. Et se révéler en laissant exploser ses envies et parler son instinct. Cet instinct qui le pousse à s'exprimer Metal et à explorer les nombreuses facettes du genre.

Ces douze titres sont aussi compacts qu'entraînants et mélodiques. Si l'on admire le son et les compos évoquant tour à tour le gros son du rock US à des intonations empruntées à l'électro (Trance) ou à NICKELBACK et l'on se surprend même à entendre quelques emprunts à SLAYER sur le riff principal de Wrath. La colère est d'ailleurs présente dès les deux premiers titres, étrangement liés par les textes : "push me down, kick my face" sur l'introductif Final Say et suivi d'un revanchard et répétitif "I'll watch you fall" sur The Fall. Seulement, JS SOTO n'est pas un mauvais bougre, et contraste ces propos avec d'étonnants choeurs enfantins sur End Of Days.

En s'entourant de musiciens reconnus (Gus G., de FIREWIND et Ozzy OSBOURNE, Jason BIELER de SAIGON KICK ou encore Mike ORLANDO de ADRENALINE MOB), le chanteur se donne toutes les chances pour être pris au sérieux. Et franchement, ce Inside The Vertigo est une réussite qui a de quoi attirer les foules grâce à un chanteur au meilleur de sa forme. Faites vous plaisir, et foncez découvrir cette petite merveille !
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Rémifm Le mardi 17 février 2015
Oups...Voilà que les fans de son côté plus AOR/Hard-Rock mélodique risque d'être plus que surpris ! Mais vu ta chronique, l'album paraît excellent ! Je rappelle que l'artiste américain a aussi pas mal tourné en reprenant QUEEN il y a quelques années. J'ai une amie qui avait vu le show à Londres et qui m'en avait dit le plus grand bien. Tchuss MP.
Commentaire de metalmp : Oui, JSS se laisse aller à des explorations plus heavy et moins AOR, ce qui, semble-t-il, ne faisait guère plaisir à son précédent label... Ici, l'esprit de groupe est d'autant plus réel que chaque musicien a participé à la composition de cet album, mais je n'ai malheureusement pas le détail...
Rémifm Le mardi 17 février 2015
Tiens, JSS explore de nouveaux horizons... Voilà que les fans de son côté plus AOR/HA
 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
ALL ELSE FAILS
Fucktropolis
SUICIDAL TENDENCIES
World gone mad
MADONAGUN
Resurrect on the razor edge
DYSILENCIA
Boule à facettes
SUPERSCREAM
The engine cries
Chroniques du même auteur
WARATTAH
Hatred and strength
MESSALINE
Illusions barbares
SUPERFIZ
Superfiz
MELTED SPACE
The great lie
MOTORHEAD
The world is ours, vol. 1
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /