Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
BRUNO LEVESQUE - Silent garden

Style : Instrumental
Support :  CD - Année : 2016
Provenance du disque : Reçu du groupe
10titre(s) - 38minute(s)

Site(s) Internet : 
BRUNO LEVESQUE WEBSITE
BRUNO LEVESQUE FACEBOOK

Label(s) :
Auto Production
 (18/20)

Auteur : rebel51
Date de publication : 09/01/16
Instrumental impressionnant !!!
Un des rares musiciens français rompu au difficile exercice de l’AOR et qui a oeuvré depuis plus de 20 ans dans ce domaine, j’ai nommé Bruno LEVESQUE, a sorti en digital un nouvel effort sous son nom intitulé Silent Garden en octobre 2015. Le guitariste a créé SILENCE en 1996 et après 7 albums entre 1997 et 2012, il revient en solo pour un second album, physiquement disponible à la vente en ce début 2016. Certes c’est un disque entièrement instrumental mais pas essentiellement orienté guitares, car l’artiste a voulu créer une atmosphère différente avec un jeu de batterie très proéminent, des claviers et des sonorités spécifiques, même plus modernes. Ce qui frappe d’entrée est le côté obscur des compositions, avec un cachet volontairement dynamique certes mais avec pas mal de breaks, de mélancolie et de dureté parfois. Pour un auditeur averti et amoureux de l’AOR, cela peut surprendre mais l’ambiance est telle que l’on se laisse transporter par ces titres volontairement noirs mais non agressifs. Le décor est planté d’entrée avec Infected et Antithetic : batterie en avant, guitares plombées avec un son vraiment à la hauteur, des envolées de guitares claires du plus bel effet et surtout une excellente production, une magique capacité de composition en final. Bien qu’il soit toujours difficile de tenir l’auditeur en haleine sur un album instrumental, Bruno LEVESQUE y arrive très bien et réussit même la prouesse de nous emmener dans des zones de metal industriel comme sur Silent Garden, très nostalgique ou sur Phobic voire The Black Sheep qui me fait irrémédiablement penser à du RAMMSTEIN, si, si ! Si cet album est relativement court, il a la qualité et la teneur pour faire passer un excellent moment musical, sans aucune lassitude et avec des soli de guitares épatants (Reborn From Decay cliquez ici). Les 2 derniers titres reviennent à un style AOR auquel Bruno LEVESQUE nous a habitué depuis le début de sa carrière. Do Not Love et No Life On Planet Earth clôturent Silent Garden de la plus belle des manières avec des mélodies enjoleuses et un enthousiasme communicatif. Un album attachant, spontané, superbement produit et que je recommande chaudement, par un de nos musiciens les plus créatifs. Merci M. Bruno LEVESQUE pour ce disque de haute volée : magnifique !!!
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
BOUTIQUE METAL INTEGRAL
Achetez ces articles dans notre boutique :

 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
YANN ARMELLINO
Cross-rocks
ALEX CORDO
Origami
JAKE DREYER
In the shadows of madness
ARCAS
A new dawn
PAUL GILBERT
Fuzz universe
Chroniques du même auteur
CIRCUS MAXIMUS
Havoc
ERIKA
Deaf, dumb & blonde
SWEET MARY JANE
Winter in paradise
CTP
Now & then
LAST AUTUMN'S DREAM
Level eleven
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente