Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
MONSTER TRUCK - Sittin' heavy

Style : Hard Rock
Support :  CD promo - Année : 2016
Provenance du disque : Reçu du label
11titre(s) - 45minute(s)

Site(s) Internet : 
MONSTER TRUCK WEBSITE
MONSTER TRUCK FACEBOOK

Label(s) :
Mascot Music Production
 (18/20)

Auteur : Alain
Date de publication : 24/02/16
Hard rock de première catégorie
Quand en 2013 MONSTER TRUCK sortit son premier album, Furiosity, il n'est pas certain que le groupe s'attendait à accéder à la notoriété. Pourvu d'un pochette infecte et publié sur un petit label, Furiosity nous avait totalement conquis (la preuve ici : cliquez ici) et nous ne fûmes pas les seuls puisque Slash en personne décida de les prendre en première partie de ses CONSPIRATORS. Quand on joue un Hard Rock de tradition, peut-on rêver d'un meilleur adoubement ?

Le fait est que les paramètres ont évolué pour le groupe et, propulsé par un label indépendant solide et crédible, Sittin' Heavy est désormais attendu par les médias spécialisés et par des fans fraîchement conquis. Tuons le suspense, Sittin' Heavy s'impose comme le digne successeur de Furiosity, MONSTER TRUCK n'ayant rien renié de son approche initiale, à savoir pratiquer un Hard Rock simple, direct, mélodique, vivifiant.
Depuis les années 70, la formule est connue. Guitares, basse, batterie, chant nasal et un peu rauque, quelques chaleureux arrangements d'orgue pour faire bonne figure et vous envoyez la sauce sans fioritures, sans prise de tête. En ouverture d'album, Why Are You Not Rockin' ? vous saute à la gorge : sur un tempo rapide et un rythme haché, les riffs et la rythmique sont propulsés de manière compacte et irrésistible, le chant vindicatif achevant de tout bousculer. Plus loin dans l'album, New Soul se charge de nous secouer avec une maestria similaire.

Plus pondérés quant au tempo, She's A Witch, Things Get Better, To The Flame, Don't tell Me How To Live (voir la vidéo ici : cliquez ici) prouvent que l'on peut combiner la lourdeur intraitable et les riffs incisifs avec une manière de groove pesant (gros son de basse !) et surtout avec de fort belles harmonies vocales.

Plus léger, enrichi de flaveurs sudistes et porté par des harmonies vocales splendides, For The People a tout du tube joyeux et irrésistible. Avec son rythme martelé et ses choeurs repris à plein poumons (d'où un petit côté Glam Rock à la SLADE), The Enforcer est taillé pour la bonne humeur et la scène.
Par contre, la ballade Heavy Black Forest est une splendeur sur laquelle le chant de Jeremy WIDERMAN porte des émotions mélancoliques, avec toute l'épaisseur Soul d'un Paul RODGERS.
Another Man's Shoes combine toutes les qualités : passages très intenses alternant avec des moments à la tension toute en retenue, chant Soul rehaussé d'harmonies impeccables... la classe !

En clôture d'album, Enjoy The Time est une sorte de ballade électrique qui chemine entre lourdeur électrique et mélodies aériennes. Ce titre dénote à nouveau un soupçon d'influences sudiste et ne déparerait pas sur un album de BLACKBERRY SMOKE.

Au final, nous avons un album à la fois varié dans ses compositions, direct dans son approche mais riche en arrangements soignés, cohérent dans son interprétation et dans sa production. En somme, quelque chose comme un condensé idéal de Hard Rock.
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
BOUTIQUE METAL INTEGRAL
Achetez ces articles dans notre boutique :

 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
TED POLEY
Beyond the fade
JOHAN KIHLBERG’S IMPERA
Age of discovery
THE WELL
Pagan science
BAI BANG
Rock of life
VELVET REVOLVER
Contraband
Chroniques du même auteur
FACES OF THE BOG
Ego death
HAMMER KING
King is rising
SPIRITUS MORTIS
The god behind the god
IAN GILLAN & TONY IOMMI
Who cares
THE ATOMIC BITCHWAX
Gravitron
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente