Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
THE ORDER OF ISRAFEL - Red robes

Style : Dark / Gothic / Doom / Stoner
Support :  MP3 - Année : 2016
Provenance du disque : Reçu du label
8titre(s) - 59minute(s)

Site(s) Internet : 
THE ORDER OF ISRAFEL WEBSITE

Label(s) :
Napalm Records
 (18/20)

Auteur : Alain
Date de publication : 01/06/16
De premier ordre
BLACK SABBATH représente la source quintessentielle du Doom Metal, ayant inspiré deux écoles distinctes de ce genre à partir des années 80. Il y a tout d'abord le Doom Metal classique, pesant et tortueux, tel que l'établirent SAINT VITUS, THE OBSESSED et PENTAGRAM. On trouve ensuite le Doom épique institué par CANDLEMASS. Sans être antinomiques, les deux branches se combinent assez rarement, le Doom classique privilégiant une approche assez terre à terre, là où le Doom épique développe des dimensions grandioses. Il se trouve que le quartette suédois THE ORDER OF ISRAFEL parvient avec son second album Red Robes (après Wisdom, sorti en 2014) à superbement concilier les deux traditions.

Fondamentalement, la plupart des huit compositions sont bâties autour d'un schéma relativement austère : riffs pesants et tordus, solos saturés et concis, section rythmique bien appuyée mais sachant animer la lourdeur ainsi générée, chant plaintif modulant sans excès des lignes de chant lancinantes. Tous les codes du Doom classique sont ici respectés et se déploient dans le cadre de compositions concises ou longues (deux titres dépassent les sept minutes, un les huit minutes et The Thrist culmine tout de même à plus de quatorze minutes!), toujours scrupuleusement structurées autour de séquences différenciées mais complémentaires. Il n'y a qu'à subir l'écrasement à l'écoute de Von Sturmer ou In Thrall To The Sorceress – tous deux formats relativement concis - pour s'en convaincre. Avec A Shadow in The Hills, le groupe s'autorise même une petite pointe de vitesse, bien nerveuse et simple, une fois passée l'introduction repiquée d'un film d'horreur.

Si l'on s'en tenait à ces ingrédients, on tiendrait un fort solide album de Doom. L'intelligence de THE ORDER OF ISRAFEL consiste à ne pas se contenter de l'aridité rythmique et à ponctuer ses compositions d'arrangements qui créent des perspectives dramatiques salutaires : chœurs, guitares acoustiques, violons Folk en ouverture de Staff In The Sand, extraits de films... Bien entendu, la dramaturgie prend toute sa place sur les pièces les plus longues, que ce soit la lourdeur sinistre du monumental The Thirst, l'alternance de rythmiques rebondies à la BLACK SABBATH et de riffs gigantesques à la CANDLEMASS sur The Red Robes (titre rehaussé par des chœurs envoûtants), le caractère poignant de Swords To The Sky avec son introduction acoustique.
Sur le trop court Fallen Children, le groupe abandonne tout habillage électrique, proposant un doux morceau avec guitares acoustiques, chant tout à fait clair et chœurs idoines. Cette dimension Folk me paraît être une piste de développement prometteuse et complémentaire à l'avenir.

Pourvu d'une personnalité propre, THE ORDER OF ISRAFEL représente une sorte de trait d'union idéal entre THE OBSESSED et CANDLEMASS et nous offre avec ce second album une œuvre aussi prenante que purent l'être les trois premiers albums des géniaux COUNT RAVEN dans les années 90.

Vidéo de Von Sturmer : cliquez ici
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
BOUTIQUE METAL INTEGRAL
Achetez ces articles dans notre boutique :

 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
HORISONT
Second assault
WINTERTHRONE
The godslayer
CHARON
A sides, b sides and suicides
A TORTURED SOUL
Lucifer’s fate
JOE HASSELVANDER
The hounds of hasselvander
Chroniques du même auteur
BURNING SHADOWS
Truth in legend
KRUX
3 - he who sleeps amongst the stars
IAN GILLAN & TONY IOMMI
Who cares
DARK SUNS
Orange
DIRTY RAVEN
Freaks & idols
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente