Français  
Accueil    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
DARK SANCTUARY - Metal

Style : Dark / Gothic / Doom / Stoner
Support :  MP3 - Année : 2017
Provenance du disque : Reçu du label
6titre(s) - 34minute(s)

Site(s) Internet : 
DARK SANCTUARY BANDCAMP

Label(s) :
Avantgarde Music
 (15/20)

Auteur : Alain
Date de publication : 21/07/2017
Le sang n'a-t-il pas un goût métallique ?
Formation française de Gothique atmosphérique, DARK SANCTUARY a patiemment construit son univers torturé durant pas moins de treize années, avec à la clé une discographie forte de sept albums studio. Aujourd'hui dissout, le groupe refait toutefois parler de lui en publiant un assez bref opus riche de six titres qui sont autant de versions Metal de compositions figurant sur divers œuvres.

Que les fans du groupe se rassurent, les versions ici proposées se voient en quelque sorte laquée d'une couche de Metal et non pas fondues dans ce même Metal en fusion. Certes, la batterie se fait plus appuyée et les riffs de guitare plus lourds, apportant un cachet Doom gothique pas inintéressant, quoique classique.

Parmi les éléments de constance entre ce qu'on connaît du groupe et ce qui nous est révélé ici, on citera en premier lieu le chant féminin, appliqué et désincarné, légèrement sous-mixé. Le rendu demeure à la fois précieux et fantomatique. Précisons qu'une voix masculine introduit assez brièvement le morceau Seul, Face Au Sinistre sur un mode déclamatoire, ainsi que sur Dein kalter Stein (dans ce dernier cas, émanant de Markus SCHWADORF de EMPYRIUM et THE VISION BLEAK). En second lieu, les claviers demeurent prégnants, que ce soit sous forme de nappes brumeuses ou de sonorités de piano.

Même s'ils avaient été publiées au cours des années 2000, ces titres en versions Metal n'auraient certainement rien apporté de neuf au Metal gothique mais ils auraient à coup sûr présenté une facette alternative, tout à fait complémentaire de ce que la discographie contenait jusqu'à présent.
Prenons Metal comme une épitaphe singulière...
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
FUNERAL
In fields of pestilent grief
DAWNRIDER
Two
BARABBAS
La mort appelle tous les vivants
GRAMMA VEDETTA
The hum of the machine
ARRAKIS
Technontology vol. 1
Chroniques du même auteur
CACTUS
Ultra sonic boogie 1971
WOODHAWK
Beyond the sun
THE WELL
Pagan science
KAROSS
Two
BIRDSTONE
Loss
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /