Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
WITCHSORROW - Hexenhammer

Style : Dark / Gothic / Doom / Stoner
Support :  CD promo - Année : 2018
Provenance du disque : Reçu du label
7titre(s) - 42minute(s)

Site(s) Internet : 
WITCHSORROW FACEBOOK

Label(s) :
Candlelight Records
 (17/20)

Auteur : Alain
Date de publication : 10/03/18
Doom massif mais pas que...
Après deux albums parus chez Rise Above (Witchsorrow en 2010 et God Curse Us en 2012), le trio britannique WITCHSORROW a migré vers Candlelight, chez qui il a d'ores et déjà publié No Light, Only Fire en 2015 et désormais Hexenhammer. Ces pérégrinations de maisons de disques ne change par ailleurs rien à l'essentiel, à savoir le projet musical du groupe. En effet, les dénommés (ou plutôt surnommés) Necroskull (guitare et vocaux), Emily Witch (basse) et David Wilbrahammer (batterie) s'adonnent encore et toujours à un Doom Metal massif et intransigeant, sans pour autant verser dans le Funeral Doom ou le Sludge Doom.

Les compositions et le son général de Hexenhammer possèdent deux caractéristiques principales : le côté massif et la clarté de l'exposé.
Pour ce qui du massif, chaque titre se trouve pourvu de riffs simples et crépitants, posés sur des lignes de basse énormes et épaisses, elles-mêmes soutenues par une batterie aux sonorités graves et au jeu à la fois intense (toms et cymbales constamment sollicités) et laconique (grosse caisse et caisse claire ponctuant sobrement et lourdement). Même si le tempo demeure généralement assez lent, le trio se permet quelques charges dévastatrices, comme sur The Devil's Throne.

Du côté de la clarté, il faut saluer la qualité du mixage qui permet une exposition nette de chaque élément ainsi que du chant, tout en assurant un impact et une densité au maximum. En évitant l'écueil du mur du son certes impressionnant, WITCHSORROW préserve sa capacité à créer des contrastes et à aligner des rythmiques simples mais dynamiques.
Autre élément qui penche du côté de la clarté, le chant de Necroskull, bien qu'un peu rauque à la Lee DORRIAN (CATHEDRAL), demeure toujours clair et articulé, rappelant un peu certaines pratiques en cours au sein de la New Wave Of British Heavy Metal (par exemple ANGEL WITCH, WITCHFINDER GENERAL, WITCHFYNDE, pour rester dans le domaine de la sorcellerie !). Mixés en peu en retrait et nimbés de réverb, les vocaux créent de facto un contraste avec l'instrumentation autrement plus épaisse et sévère, avec un rendu presque spectral.

Pas moins de trois compositions s'étagent entre sept et huit minutes. pourtant, même dans ces formats trapus, WITCHSORROW parvient à maintenir une intensité et à éviter la linéarité qui guette immanquablement tout groupe développant un son aussi aplatissant. l'intelligence du groupe consiste à varier suffisamment les rythmes, les tempos, voire les ambiances, avec la création de séquences multiples.

Terminons en soulignant que les solos de guitare, s'ils s'avèrent relativement simples et concis, n'en sont pas moins efficaces par leur rendu crépitant, avec en prime quelques effluves d'un psychédélisme lourd qui apportent une dimension intéressante à creuser.

Vous l'aurez compris, le Doom Metal de WITCHSORROW ne cherche pas à complaire au plus grand nombre mais il met en jeu des équilibres plus subtils qu'il n'y paraît de prime abord.
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
BOUTIQUE METAL INTEGRAL
Achetez ces articles dans notre boutique :

 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
KING HEAVY
Guardian demons
GREEN METEOR
Consumed by a dying sun
UNCOLORED WISHES
World under control
CORRUPTION
Devil's share
CRAANG
To the estimated size of the universe
Chroniques du même auteur
NAZARETH
Wild dogz
PALE DIVINE
Painted windows black
SADNESS
Âmes de marbre
GREENLEAF
Rise above the meadow
DEVIL TO PAY
Fate is your muse
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente