Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
TYGERS OF PAN TANG - Ritual

Style : Hard Rock
Support :  CD - Année : 2019
Provenance du disque : Acheté
11titre(s) - 53minute(s)

Site(s) Internet : 
TYGERS OF PAN TANG WEBSITE
TYGERS OF PAN TANG FACEBOOK

Label(s) :
Mighty
 (18/20)

Auteur : Laudrome26
Date de publication : 05/12/19
Des " tigres" conquérants et brillants dans leur nouveau territoire...
TYGERS OF PAN TANG évoque en moi une flopée de souvenirs. Ces anglais originaires de Whitley Bay ont formés le groupe à la fin des années soixante dix par Robb WEIR et Jeff COX. J'ai acheté tous les albums qui ont toujours eu une place de choix dans ma discothèque. Oui, c'était l'époque des vinyls ! Les Wild Cat (1980), Spellbound (1981) produits tous deux par Chris TSANGARIDES (disparu en Janvier 2018) (THIN LIZZY, Gary MOORE, ANGRA, JUDAS PRIEST, MALMSTEEN) ont eu un impact important au milieu de l'éclosion de cette fameuse New Wave Of British Heavy Metal. Ces deux albums ont reçu un accueil plus que positif par le public britannique (N°18 et 23). D'ailleurs le groupe sert de tremplin pour un musicien de renom : le guitariste John SYKES futur THIN LIZZY, BADLANDS, WHITESNAKE et BLUE MURDER. Il intègre le groupe en 1981 et reste jusqu 'à Crazy Nights. En 1982 il est remplacé par Fred PURSER sur The Cage 1982, qui se classe tout de même N°13 en Grande Bretagne. The Wreck-Age en 1985 (plus FM) et Burning The Shade en 1987 font eux aussi partie de ma discothèque. Après je n'ai plus eu de nouvelles, une multitude d'autres groupes aussi sont apparus ou ont accaparé mon esprit. Alors pensez bien que ce Ritual me fait énormément plaisir, même si la musique ici s'est éloignée des débuts. Le résultat est excellent avec ce super album et c'est une véritable surprise de réentendre les TYGERS OF PAN TANG à un pareil niveau. Bien sûr, il y a du talent, c'est évident et nos britanniques ont su rafraîchir leurs compositions. L'inspiration est là et la richesse de l'écriture fait le reste. Seul membre originel des débuts, Robb WEIR s' est entouré de très bons musiciens comme le chanteur Italien Jacopo MEILLE (ex MANTRA) qui dans un registre un peu différent est dans la lignée des excellents Jeff COX et Jon DEVERILL. J'ai un petit faible pour le guitariste Michael MCCRYSTAL qui distille des solos incendiaires dans un style proche de John SYKES. L'enregistrement a été confié à un « ancien de la maison » Fred PURSER, le guitariste qui avait succédé à John SYKES. Le mixage et une partie de la production est l'oeuvre de Soren ANDERSEN (Glenn HUGHES, Mike TRAMP) et de TYGERS OF PAN TANG. Pour avoir un son parfait et moderne, c'est Harry HESS (HAREM SCAREM, NEWMAN, MIDNITE CITY, Tony MILLS) qui a réalisé le « mastering ». Le soin apporté au son est payant car le tout sonne moderne, parfois heavy et le fil conducteur est la mélodie qui est toujours mise en avant. Le chant n'est pas noyé dans une surpuissance qui veut impressionner l'auditeur. Encore un bon point ! Plus j'écoute Ritual et plus je lui trouve de grandes qualités. Une déferlante de riffs à la AC/DC annonce le premier titre Worlds Apart. Finalement les guitares se font plus heavy mélodique appuyés par la voix chaude de Jacopo MEILLE. Très bonne entame, qui marque le nouveau territoire des « tigres ». Le deuxième titre Destiny est un petit bijou de hard rock mélodique qui devient vite indispensable à mes oreilles. Le refrain vient résonner et me hanter plusieurs fois par jour. La rythmique addictive des guitares est aussi un des gros atouts de cette superbe composition. Le solo de Michael MCCRYSTAL est digne de John SYKES. Intro avec un faux air d'un BON JOVI version métal, Rescue Me déploie sa rythmique puissante et le refrain toujours extrêmement accrocheur me scotche littéralement. Je retrouve l'esprit des grands brûlots du passé tels Hellbound ou Raised On Rock sur ce Raise Some Hell qui « déménage  sévère » ! Les deux guitaristes s'en donne à cœur joie ! Nos britanniques sont très inspirés et rajeunissent leur répertoire avec cette sublime pièce qu'est Spoils Of War. Un hard rock mélodique hyper musclé limite heavy mais toujours passionnant et attrayant. Le single White Lines est bien représentatif de la nouvelle orientation du groupe. Le titre associe avec une justesse étonnante puissance et mélodie. Si comme moi Mirror (album Spellbound) ou The Actor (The Cage) sont des power-ballades qui vous parlent, je suis sûr que Words Cut Like A Knife va plus que vous faire chavirer. Ce morceau hyper mélodique avec une fin plus que brûlante (ce solo ! ) est un petit chef d’œuvre. Rythmique enflammée, Damn You continue sur cette lancée d'ambiances heavy et toujours emprunts de mélodies racées. Cet album est « chaud « ! Très même ! Comme ce Love Will Find A Way qui là va piocher chez WHITESNAKE(1987) et BLUE MURDER un souffle mélodique éblouissant. Plus lourd et sombre, au son plus massif Art Of Noise revient dans des contrées plus métal mais avec cette attention toute particulière portée à un refrain envoûtant. Les TYGERS OF PAN TANG sont à l'aise dans tous les domaines comme sur Sail On, un titre long , qui développe une ambiance plus progressive mais sans perdre le fil de la mélodie. Je suis sous le charme du break aérien suivi de ce solo flamboyant. Du grand art ! Diversité, intelligence de composition, son impeccable, mélodies attractives, musiciens « top niveau » ce Ritual va en surprendre plus d'un ! Même si les albums des débuts sont loin, il serait vraiment bête de passer à coté d'un tel album qui m'a complètement conquit. Les « tigres » sont encore là et bien là !

Destiny : cliquez ici

White Lines : cliquez ici
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Gribouille Le mercredi 22 janvier 2020

Ville : Palluau
Superbe opus avec de très bonnes balades, un plaisir d'écoute assuré....seul bémol perso, le fait d'avoir été en retard pour la concrétisation de la pochette graphique de l'album,,,,parti remise ^^
Rémifm Le jeudi 5 décembre 2019

Ville : Chambéry
C'est la même équipe qui revient après le chef-d'oeuvre de 2016, Tygers Of Pan Tang ! Cet album, qui oscille entre Hard et Heavy mélodique me paraît un ton au dessus de ce Ritual. Ritual est plus heavy, sans aucun doute et livre lui aussi, le talent est là, d'excellents moments de musique... Ta chronique résume bien l'album Lau26, merci !
BOUTIQUE METAL INTEGRAL
Achetez ces articles dans notre boutique :

 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
EDGE OF FOREVER
Another paradise
ADMIRAL SIR CLOUDESLEY SHOVELL
Don’t hear it... fear it !
PRETTY WILD
Pretty wild
DEEP PURPLE
Now what ?!
TOXIC HEART
Ride your life
Chroniques du même auteur
GIOELI/ CASTRONOVO
Set the world on fire
LOVEKILLERS FEAT TONY HARNELL
Lovekillers
CORELEONI
The greatest hits part 1
WORK OF ART
Exhibits
RICHARD MARX
Limitless
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente