Français  
Accueil    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
IRONFLAME - Blood red victory

Style : Heavy Metal
Support :  MP3 - Année : 2020
Provenance du disque : Reçu du label
10titre(s) - 50minute(s)

Site(s) Internet : 
IRONFLAME FACEBOOK
IRONFLAME BANDCAMP

Label(s) :
Divebomb records
 (18/20)

Auteur : Alain
Date de publication : 04/03/2020
Classicisme heavy metal, avec apports speed et power
Depuis sa formation au mitan de la décennie qui s'achève, ce projet originaire de l'Ohio a d'ores et déjà enregistré trois albums studio : précédent Blood Red Victory, parurent respectivement Lighting Strikes The Crown (2017), puis Tales Of Splendor And Sorrow (2018). au fil des ans, les fins connaisseurs ont su identifier dans ce combo une valeur sûre du Heavy Power Metal mélodique le plus racé.

Fortement adossé aux préceptes du Heavy Metal européen (JUDAS PRIEST, IRON MAIDEN, HELLOWEEN), IRONFLAME développe une fois de plus un répertoire constitué de compositions concises - quatre-cinq minutes suffisent – dont les caractéristiques principales résident principalement dans deux éléments majeurs. En premier lieu, le chant d'Andrew D'CAGNA au registre médium, s'avère parfaitement modulé, assurant un parfait équilibre entre puissance et variations expressives. En second lieu, les guitares de Quinn LUKAS et de Jesse SCOTT se distinguent par un incroyable travail dans les solos et les plans jumeaux, le rendu des riffs demeurant relativement classique. Leurs interventions omniprésentes tissent une trame brillante, à la fois fortement mélodique et puissamment énergique.

La section rythmique – Noah SKIBA à la batterie et James BABCOCK à la basse – se charge vaillamment se charge d'insuffler l'épaisseur et la tension nécessaire, suppléant largement des guitares qui, on l'a vu, sont essentiellement tournées vers les figures solos et mélodies.

Cette qualité dans l'interprétation se met au service de compositions certes formellement classiques, mais impeccablement structurées et arrangées, sans que l'on ait à déplorer les excès d'effets visant à apporter on ne sait quelle emphase orchestrale, ce qui plombe trop souvent le Power Metal. Nous tenons là un album de Heavy Metal indispensable de ce début d'année, ni plus ni moins. Splendide !

Vidéo de Seekers Of The Blade : cliquez ici
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
KATANA
Heads will roll
HEAVY DUTY
Second coming
MERCYFUL FATE
Evil
BUD TRIBE
Roll the bone
SACRED OATH
Darkness visible
Chroniques du même auteur
DI'AUL
Nobody's heaven
DAWNWALKER
Ages
COMPILATION
Best of ac/dc [redux]
TRANZAT
Hellish psychedelia
ZOMBIE MOTORS WRECKING YARD
Supersonic rock'n'roll
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /