Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
CJSS - Praise the loud

Style : Heavy Metal
Support :  MP3 - Année : 2020
Provenance du disque : Reçu du label
13titre(s) - 53minute(s)

Site(s) Internet : 
DIVEBOMB RECORDS WEBSITE
CJSS FACEBOOK

Label(s) :
Divebomb records
 (18/20)

Auteur : Alain
Date de publication : 26/08/20
Réédition augmentée : une leçon de heavy metal
La chronique de la réédition augmentée du premier album de CJSS, World Gone Mad, (cliquez ici), comporte toutes les informations biographiques nécessaires pour replacer ce groupe dans la carrière du guitariste funambulesque David CHASTAIN. À l'époque, les amateurs de Heavy Métal puissant mais racé n'eurent vraiment pas à attendre longtemps pour découvrir la suite donnée à World Gone Mad puisque son successeur Praise The Loud fut publié à la fin de la même année. Même si le succès public ne fut pas tel qu'il aurait permis d'imposer CJSS parmi les espoirs montants du Heavy Métal, force est d'admettre que, sur le plan strictement artistique, ce second opus reproduit les qualités de son prédécesseur.

Les neuf compositions originelles visitaient à peu près tout le spectre du Heavy Métal, depuis les mid-tempos carrés et musclés (Out Of Control entre autres) jusqu'aux charges foudroyantes (Land Of The Free par exemple), sans oublier les morceaux pesants (Citizen Of Hell). Qu'elles s'avèrent terre-à-terre ou épiques, les ambiances contribuent à la variété de l'album. Quant à l'interprétation, on a affaire à du très solide, avec une section rythmique développant un gros volume de jeu, à telle enseigne que, quand le maestro CHASTAIN part dans un des ses solos virtuoses dont il a le secret, on ne sent aucune perte de puissance. Soulignons que le "guitar hero" ne tire pas la couverture à lui, cantonnant ses solos foudroyants dans des formats certes virtuoses, mais jamais envahissants. Quant au chanteur Russell JINKENS, il impose avec aplomb son registre medium, dérapant de manière contrôlé dans des aigus raisonnables, avec un souci constant de combiner impact et modulation.

Sachant que chaque composition comporte son lot d'accroches rythmiques et d'inserts mélodiques (vocaux ou instrumentaux), on peut se dire que, sans toutefois constituer une perle absolue, Praise The Loud incarnait à l'époque un fougueux et cinglant exercice de style, à peine terni par un son classiquement assez sec (avec toujours cette caisse claire clinquante au possible).

Comme bien souvent, et outre un remastering et un livret copieux, le label Divebomb a augmenté l'édition originelle de quatre titres inédit en versions démos, avec un son correct, de bonne facture. Excellente réédition.

Vidéo de Out Of Control cliquez ici
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
BOUTIQUE METAL INTEGRAL
Achetez ces articles dans notre boutique :

 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
WIZARD
Of wariwulfs and bluotwarves
GAIDEN
Joker business
NOCTURNIA
Tierra de cobardes
STEELWING
Lord of the wasteland
MERCYFUL FATE
Evil
Chroniques du même auteur
NOCTU
Gelidae mortis imago
SECRETS OF THE MOON
Black house
VANDERBUYST
In dutch
PHARAOH
Ten years
IRONFLAME
Blood red victory
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente