Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
BYRON - The omega evangelion

Style : Dark / Gothic / Doom / Stoner
Support :  MP3 - Année : 2021
Provenance du disque : Reçu du label
8titre(s) - 41minute(s)

Site(s) Internet : 
BYRON BANDCAMP
BYRON FACEBOOK

Label(s) :
Goatmancer records
 (17/20)

Auteur : Alain
Date de publication : 10/04/2021
Doom mais pas que
En l’espace de huit années, le quintette finlandais CHURCH OF VOID n’a sorti que deux albums (et des formats courts), à savoir Dead Rising (2013) et Church Of Void (2017), développant une approche attachante et personnelle du Doom Metal. Malheureusement, le groupe s’est séparé en 2018, quatre de ses membres formant FIMIR. Le cinquième larron, le batteur Byron Vortex (de son vrai nom Johannes LAHTI), a choisi de lancer le projet BYRON pour exposer ses propres compositions. Projet personnel en terme de composition, mais réalisation collective, puisque des musiciens évoluant ou ayant évolué au sein de HORNA, BATTLELORE, ACOLYTES OF MOROS et… CHURCH OF VOID, ont mis la main à la pâte pour accoucher de ce bel album de Heavy Metal aussi tourné vers l’occultisme que porté sur les mélodies.

Dans des formats entre quatre et six minutes, BYRON synthétise avec bonheur le Heavy Metal direct et tranchant des années 80 (d’obédience NWOBHM), le penchant aventureux des années 70, les harmonies de guitares en duo, une belle alternance de chant féminin - le beau registre médium et expressif de Johanna ETELÄKARI (du groupe de Folk Metal KAARNEKORPI) – et masculin – assuré par Christoffer FRYLMARK, majoritairement en chant clair, mais avec quelques incursions gutturales.

Cela représente assurément beaucoup d’éléments et la cohabitation ne s’annonçait pas a priori naturelle, fluide et fructueuse. Pourtant, en même temps qu’on est charmé par le chant féminin touchant et chaleureux, qu’on succombe aux mélodies de guitares, on est tiré vers le côté obscur par une production assez sèche, avec un rendu rêche des riffs et des lignes de basse tendues. A l’arrivée, se combinent pour le meilleur les évidences mélodiques, les rythmiques accrocheuses et une ambiance un brin mystérieuse. La multiplicité des ingrédients permet d’introduire une variété appréciable au sein de chaque titre, avec à la clé des changements de rythme, de tempo et d’ambiances qui relance en permanence l’intérêt.

On sent toutefois qu’un travail plus poussé sur la production, le mixage et les arrangements pourrait emmener la musique de BYRON vers des dimensions plus ambitieuses encore. Nous attendrons avec une impatience non feinte les prochaines créations de ce projet très prometteur.

Vidéos de Through The Eye Of The Nightingale cliquez ici et de Corn, Drought And The Lord cliquez ici
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Pumpkin-T Le jeudi 15 avril 2021

Ville : MARSEILLE
Bonne chro qui donne bien envie et à l'écoute je ne suis carrément pas déçu (Y)
BOUTIQUE METAL INTEGRAL
Achetez ces articles dans notre boutique :

 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
IRON JAWED GURU
Mata hari
MAD CHICKEN
Eggsplosion
FACE DOWN
The long lost future
BLOOD CEREMONY
Living with the ancients
TREURWILG
An end to rumination
Chroniques du même auteur
NÚMENOR
Chronicles from the realms beyond
DARK FOREST
Oak, ash & thorn
SLOMATICS
Canyons
SERPENT
Nekromant
NORNES
Vanity
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente