Français  
Accueil    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
JOHN PARR - John paar

Style : Rock FM / AOR / Westcoast
Support :  Vinyl - Année : 1984
Provenance du disque : Acheté
9titre(s) - 39minute(s)

Site(s) Internet : 
JOHN PARR FACEBOOK

Label(s) :
Mercury
Phonogram Ltd
 (20/20)

Auteur : Rémifm
Date de publication : 14/08/2021
Oldies but goldies : man in motion...
Nous avons décidé de vous faire découvrir (ou redécouvrir) les albums qui ont marqué une époque et qui nous paraissent importants pour comprendre l'évolution de notre style préféré.
Nous traiterons de l'album en le réintégrant dans son contexte originel (anecdotes, etc.) ...
Une chronique qui se veut 100% "passionnée" et "nostalgique" et qui nous l'espérons, vous fera réagir par le biais des commentaires ! ......
Bon voyage !


À 12 ans, John PAAR est musicien et joue déjà en groupe avec ses potes d’école… De concerts en concerts, ce guitariste, bassiste, auteur, compositeur interprète commence à se faire un nom en Angleterre. De projets en projets il finit en 1984, à l’âge de 32 ans, grâce au « tour manager » des THE WHO, John WOLFF, par travailler pour MEAT LOAF et son album Bad Attitude. La même année, il sort également son premier album solo. Grâce au premier single Naughty Naughty et le suivant Magical (co-écrit avec MEAT LOAF) il rencontre un succès en Angleterre et aux U.S.A. Réussite qui devient un triomphe lorsque l’année suivante, David FOSTER (auteur, compositeur, musicien, chanteur et producteur canadien) propose à John PARR de collaborer à l’écriture d’une chanson. Naît St Elmo’s Fire, chanson dédiée au sportif handicapé et activiste Richard Marvin HANSEN. Ce titre se retrouve finalement sur la bande son du film St Elmo's Fire de Joel SCHUMAKER et devient un « hit » planétaire. La maison de disque Atlantic en profite pour ressortir l’album en 1985 avec ce superbe single. Exit malheureusement l’excellent She’s Gonna Love You To Death… Une version par le London Records label réunit tous les titres et je vous recommande la version complète… 37 ans plus tard, il vous faudra quand même débourser une jolie somme pour acquérir le joyau… Il serait temps qu’un label le propose à nouveau pour faire descendre un peu les prix… Rareté pour ce diamant d’Aor qui n’a pas pris une ride, le mixage et la production font partie du haut du panier pour l’époque et l’assemblage des premiers sons de machines avec de véritables instruments est une merveille du genre. D’autres albums pourraient être cités comme par exemple celui de JOJO (1988) avec des musiciens et producteurs allemands. Notez que Love Grammar fut également un single et donc le 3ème de l’album de 1984 et le 4ème de la version de 1985 incluant donc le hit St Elmo’s Fire. Cet album est pour moi dans les merveilles du genre que j’écoute encore et toujours depuis 1984 avec passion, joie, enthousiasme, tout comme par exemple le Reckless (1984) de Bryan ADAMS… (Noctus, si tu nous lis… :-)) Il y a sur cet album un titre qui me retourne tout particulièrement, c’est ce Don’t Leave Your Mark On Me. Co-écrit avec Julia DOWNES, musicienne anglaise, compositrice et productrice. Il clôt l’album admirablement. Vous retrouvez une version très différente sur l’album Bad Attitude de MEAT LOAF et ma version préférée est finalement celle que John PARR ré-enregistre en 1986 pour son deuxième album Running The Endless Miles. Plus nerveuse, elle gagne encore en intensité émotionnelle et se voit intitulé Don’t Leave Your Mark On Me (Mark 2). Vous vous doutez en lisant ces lignes que John PARR a ensuite connu une carrière couronnée de succès...il a collaboré pour d’autres Bandes Originales de films (3 Hommes Et Un Couffin, The Running Man avec "Swarzy", etc.) et joué avec la crème de ces années là, commençant une première tournée en première partie de TOTO. Par ailleurs, il est amusant de lire que Simon PHILLIPS, pas encore chez TOTO en 1984 joue de la batterie sur 2 titres, Love Grammar et Somebody Stole My ThunderJohn PAAR va croiser la route de HEART, Bryan ADAMS, JOURNEY, TINA TURNER, THE BEACH BOYS etc. et écrire moult chansons pour d’autres, des TYGERS OF PAN TANG, ROMEO’S DAUGHTER, TOM JONES etc. Il sort Man With A Vision en 1992, Under Parr en 1996 et The Mission en 2012. Ce premier album est tout simplement un « Must Have » des années 80’, alliant intelligence d’écriture, mélodies, groove, la voix de John PARR est inimitable, les chœurs toujours bien sentis avec juste ce qu’il faut de guitares, de claviers et de modernité pour l’époque. Bref, ça joue bien et je me dois de féliciter toutes celles et tous ceux, et ils sont quand même nombreux à avoir œuvré sur ce...chef-d’œuvre !

St Elmo’s Fire : cliquez ici

Retrouvez les autres chroniques de ces groupes "Coup de Coeur" en utilisant le moteur de recherche sur la page des chroniques (Lien "Chroniques" au niveau du menu). Rechercher les mots: Oldies but goldies.
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
enzo Le dimanche 15 août 2021

Ville : MOYENMOUTIER
Vraiment une merveille que cet album, toujours agréable d'y retourner de tps en tps. Quant a la version de "dlymom", celle de john Parr surpasse largement celle de Meat Loaf. Et Rémi a raison il vous faut la version complète, indispensable!!!!!!
Commentaire de Rémifm : Merci pour ton commentaire Enzo, je lis que nous partageons le même bonheur à l'écoute de ce chef-d’œuvre... Rock'On !!!
Laudrome26 Le samedi 14 août 2021

Ville : Romans sur Isére
Ce chef d'oeuvre méritait une superbe chronique...C'est fait ! Merci Rémi !
Commentaire de Rémifm : Après mon vinyle de 1985, ce chef-d'oeuvre se méritait d'être écouté dans sa version originale pour être dignement chroniqué ! Merci à toi de m'avoir offert ce plaisir merveilleux... La version originale, même si sans le génial titre St Elmo's Fire me paraît plus cohérente avec ce superbe She's Gonna Love You To Death... Merci Laaudrome26 !
 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
ELEVENER
When kaleidoscopes collide
ROBERT PLANT
The principle of moments
TOBY HITCHCOCK
Mercury's down
BOSTON
Life, love and hope
JOJO
Jojo
Chroniques du même auteur
JOE LYNN TURNER
Live in germany
AXEL RUDI PELL
Game of sins
TREAT
The endgame
BLACKALEXXX
Syner
DRIVE SHE SAID
Dreams will come, the best of & more
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /