Français  
Accueil    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
LIONVILLE - So close to heaven

Style : Rock FM / AOR / Westcoast
Support :  MP3 - Année : 2022
Provenance du disque : Reçu du label
11titre(s) - 51minute(s)

Site(s) Internet : 
LIONVILLE FACEBOOK
LIONVILLE WEBSITE

Label(s) :
Frontiers Records
 (16/20)

Auteur : JMM213
Date de publication : 21/03/2022
Sur la route pour le paradis...
Le 4ème album de LIONVILLE est sorti le mois dernier. Il est dans la continuité des précédents. Si vous êtes amateur(trice) de jolies mélodies, d'un chant de grande classe et de chœurs soignés, vous êtes au bon endroit. La formation italo/suédoise, toujours signée chez Frontiers Records, est toujours la même depuis le précédent album avec encore en fer de lance Lars SAFSUND (WORK OF ART) au chant et Stefano LIONETTI qui tient les guitares. Il n'y a rien à redire sur la production qui est très propre même si la voix aurait pu, à mon avis, être mise plus en avant. Enfin, je relève une collaboration de premier choix avec Robbie LABLANC (FIND ME) sur This Time.

L'album s'ouvre d'ailleurs sur ce dernier titre qui est un mid-tempo plus orienté Rock FM qu'AOR. Je trouve que cette chanson est fortement imprégnée de la patte WORK OF ART. Tout est déjà bien en place et je sais que la suite va être agréable. Ça continue sur le même rythme avec Cross My Heart qui est, pour moi, un morceau calibré pour faire un carton dans un style AOR brillant. Le refrain appuyé juste comme il faut par des chœurs enchantés rentre bien dans la tête. Il y a juste un petit passage un peu décalé au synthé qui fleure bon les années 80, mais ça passe. Le solo est bien enflammé (il pète le feu quoi !). Le rythme ne baisse toujours pas sur le morceau qui suit, The World Is On Fire, dans lequel la guitare de Stefano LIONETTI secoue bien le cocotier.

Le slow Cant Live Without Your Love, de facture très classique, est sauvé par la voix de Lars SAFSUND et la présence d'un saxophone qui colle bien à ce type de morceau tout en douceur, saxophone que l'on retrouve d'ailleurs sur le morceau suivant True Believer. C'est un mid-tempo très élégant où Lars SAFSUND fait étalage de toute sa classe avec un refrain qui claque. We Are One et Only The Brave démontrent un savoir-faire indéniable, tout est très bien exécuté mais cela manque quand même d'originalité dans la composition. Il y a incontestablement une baisse de régime à ce moment-là de l'album.

Heureusement, je me laisse de nouveau emporter par Angel Without Wings qui fait dans le Melodic Rock assez énergique. Je trouve que la ligne de chant de SAFSUND est quand même plus intéressante que sur les deux morceaux précédents. Pour moi, cette voix doit être mise en valeur dans un bel écrin car elle est exactement faite pour l'AOR, il n'y a aucun doute là-dessus ! De plus, Stefano LIONETTI délivre un solo bien pensé.

Avec I'll Be Waiting Tonight, je suis dans de l'AOR pur, comme je l'aime, avec un refrain accrocheur et des chœurs qui débordent de partout. C'est un morceau tout à fait recommandable pour tout amateur d'AOR qui se respecte. Le solo de Stefano LIONETTI est là pour pimenter le tout et il y a toujours cette voix en or qui magnifie tout ce qu'elle touche.

Dans la chronique de l'album précédent (cliquez ici), Laudrome26 faisait remarquer, à juste titre, que la présence de Richard MARX n'était jamais loin. Eh bien, tant qu'à faire, autant l'invoquer en allant faire une "cover" d'un titre assez peu connu de l'intéressé, Arrow Through My Heart, qui a été co-écrite avec son compère de toujours, Fee WAYBILL (au passage un auteur-compositeur-chanteur trop peu connu à mon goût) et Bruce GAITSCH (CHICAGO). Le tout est très enlevé et plein d'énergie. Vraiment une jolie composition.

L'album se finit en beauté sur le titre qui donne son nom à l'album, So Close To Heaven, du Melodic Rock complètement ensoleillé. Le tempo me fait irrésistiblement penser au morceau Maniac de Michael SEMBELLO. Le saxophone est encore bien présent. J'adore la fin du morceau lorsque les chœurs, le saxophone et le phrasé de la guitare (qui en remet une couche à la fin) s'entremêlent pour faire naître une harmonie de rêve.

En définitive, je me trouve devant un album qui aurait pu et dû avoir une meilleure note, s'il avait été écourté de deux morceaux qui n'apportent rien de plus au talent des musiciens et à la voix toujours magnifique de Lars SAFSUND.

So Close To Heaven : cliquez ici

Arrow Through My Heart : cliquez ici
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
GIGOLETTE
Shine
OVERLAND
Scandalous
GEORGE & G
So much to say
STATE OF SALAZAR
All the way
FIND ME
Wings of love
Chroniques du même auteur
FANS OF THE DARK
Fans of the dark
CAP OUTRUN
High on deception
ICONIC
Second skin
PALACE
One for the road
SAINTS TRADE
The golden cage
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /