Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Dossiers
Interview :  Interview de Steve GRIMMETT de GRIM REAPER. ( GRIM REAPER )
Date de publication : 13/01/17
Auteur : Jan

Interview fait le mardi 10 janvier 2017
Jan 1) GRIM REAPER, qui porte désormais ton nom, vient de sortir son quatrième album, Walking In The Shadows. Quand et pourquoi as-tu décidé de ressusciter le groupe ?
Steve Grimmett Il y a quelques années, il m’a été demandé de participer au festival Keep It True. L’accueil du public était si enthousiaste qu’il a ravivé ma foi en l’industrie musicale et c’est alors que je me suis dit « Oui, je veux le faire à nouveau ! ». Depuis, les choses sont devenues dingues et, maintenant que l’album est disponible, nous n’avons pas arrêté de jouer ! C’est formidable !
Jan 2) Depuis le départ simultané de Nick BOWCOTT du groupe et du milieu artistique, ainsi que depuis le split de GRIM REAPER, tu as fait partie de nombreux autres groupes, certains que tu as fondé (LIONSHEART, GRIMMSTINE, THE STEVE GRIMMETT’S BAND) et d’autres que tu as simplement rejoint (ONSLAUGHT). Tous évoluent dans divers styles musicaux. Ces expériences variées t’ont-elles influencées dans le processus de composition du nouvel opus de GRIM REAPER ?
Steve Grimmett Non, je ne pense pas qu’ils m’aient influencé. Lorsque je compose, que cela soit pour d’autres ou pour mes albums à moi, j’essaie juste de coller au genre et à l’ensemble des titres. Je ne me concentre sur aucune autre musique ou aucun autre groupe. Je n’écoute que très rarement de la musique pour ne pas être influencé par ce que je peux entendre. Je désire que ma musique soit personnelle et, donc, unique.
Jan 3) As-tu toi-même envisagé d’arrêter la musique après la séparation du groupe ?
Steve Grimmett Avant ma participation au Keep It True, j’ai sérieusement considéré la question. Mais, je suis ravi de ne l’avoir pas fait.
Jan 4) Quelle est ton opinion sur le fait que Nick ait tout plaqué pour rejoindre une entreprise comme Marshall Amplification / Korg Electronics ? Il a récemment joué avec GRIM REAPER lors d’un festival. Penses-tu que ce bref passage sur scène lui ai redonné l’envie d’être membre à part entière de GRIM REAPER ? Ou, tout du moins, de faire quelques petites apparitions en tant que guest ?
Steve Grimmett Nick a fait quelques apparitions en tant que guest pour nous, mais il a sa propre vie désormais et le groupe possède de nouveaux membres. Et ça fonctionne très bien comme ça.
Jan 5) Et Mark et Geoff, que deviennent-ils ? Font-ils toujours de la musique ?
Steve Grimmett Je crois qu’ils jouent dans des groupes locaux.
Jan 6) Tu as embauché le line-up de ton groupe solo pour GRIM REAPER. Tu connais, de ce fait, les musiciens qui jouent avec toi. Etait-il ardu de remettre GRIM REAPER sur les rails avec ce nouveau line-up ? As-tu trouvé étrange le fait d’interpréter les titres phares du groupe avec eux au lieu de les rejouer avec Nick, Mark et Geoff ? Quelle fût l’atmosphère en studio ? Etait-elle la même que celle avec tes anciens collègues ?
Steve Grimmett Ian NASH (guitares) et moi-même sommes amis depuis plus de vingt ans et travaillons ensemble depuis ce même laps de temps. Il a joué dans LIONSHEART pendant un temps ainsi que dans THE STEVE GRIMMETT’S BAND. Paul WHITE (batterie) est l’un des meilleurs batteurs avec lesquels j’ai bossé et le petit nouveau, Martin TRAIL (basse) est plein de vie et maintient le groupe ensemble. Ils sont tout bonnement de grands artistes qui s’entendent parfaitement. Le résultat en est un stupéfiant nouvel album.
Jan 7) Bien, parlons maintenant de Walking In The Shadows. A quel moment des idées de chansons te sont-elles venues ainsi qu’aux autres musiciens du groupe ? Qui a composé la musique et qui a écrit les paroles ? Est-ce que le processus d’écriture/composition était un effort commun ? Composez-vous la musique avant de rédiger les textes, ou bien faites-vous l’inverse ?
Steve Grimmett Nous avons créé un nouvel album parce-que les festivals ont arrêté de nous faire jouer car nous n’avions pas de nouvelles compos. Nous avons, donc, commencé à écrire et à enregistrer deux ans avant la sortie de l’album. Cela a pris autant de temps parce-que Walking In The Shadows a été enregistré à l’ancienne afin de conserver le son caractéristique de GRIM REAPER. Et parce-que nous ne voulions pas que cet opus sonne « bien » ou juste « super », mais qu’il soit « parfait ». Ian et moi avons composé la musique et j’ai toujours des paroles en tête, donc ce n’était pas bien difficile.
Jan 8) La période de création musicale de la nouvelle entité de GRIM REAPER était-elle stressante étant donné que le groupe est sorti d’une longue période d’inertie et que vos fans attendaient cet album depuis un bon bout de temps ?
Steve Grimmett Non, c’était vraiment aisé de s’y remettre.
Jan 9) Comparé aux sessions d’enregistrement précédentes que tu as faites avec l’ancienne incarnation de GRIM REAPER, comment celles-ci se sont-elles déroulées ?
Steve Grimmett Pour les trois premiers albums, nous nous enfermions chaque semaine et nous jouions jusqu’à ce que tout soit bon. Ce qui est beau dans cet ère digitale actuelle, c’est que les pistes peuvent être enregistrées par phases, puis conservées sur ordinateur au lieu d’une bobine. Ainsi, nous avons pu mettre les choses en boîte à différents moments.
Jan 10) Je trouve les chansons superbes. Cependant, j’ai l’impression qu’elles ne sont pas aussi heavy que sur Fear No Evil, par exemple. Selon moi, elles sont un mix savoureux entre la puissance des anciens morceaux, d’une part, et tout le matériel que tu as créé entre-temps avec tes autres groupes depuis 1988. Les compos sur Walking In The Shadows sont de solides hymnes heavy metal, bien sûr, mais teintés de touches hard rock ou AOR. Penses-tu que ton passage dans LIONSHEART ou FRICTION t’a influencé dans la composition ? Si oui, était-ce conscient ou une simple coïncidence ?
Steve Grimmett Pure coïncidence. Je ne les ai pas écrites pour qu’ils sonnent de cette manière. Ce sont des titres qui sont sortis de nos doigts et de nos bouches. Nous voulions uniquement sortir le meilleur album de GRIM REAPER à ce jour.
Jan 11) D’un point de vue vocal, j’ai remarqué que tu étais plus dans un registre grave à medium sur Walking In The Shadows et beaucoup moins dans les aigus. Selon moi, tu as parfaitement accompagné les chansons en restant dans ce registre modéré. Mais, vu ta tessiture très étendue, il est étonnant qu’il n’y ait pas une seule compo où tu chantes réellement des notes aigues. Pourquoi ce choix ?
Steve Grimmett Je voulais écrire des chansons que je pouvais chanter en live, soir après soir. Les notes très hautes induisent des tensions sur les cordes vocales et quand tu tournes à plein temps et que tu te produis quasiment chaque jour, il est impossible d’atteindre constamment ces notes suraigües à chaque fois. Je m’efforce de rendre chaque performance scénique meilleure que la précédente et donner aux fans un super show. Je ne veux pas bousiller mes cordes vocales et faire une piètre performance.
Jan 12) Quel est ton morceau préféré sur ce quatrième album et pourquoi ?
Steve Grimmett Pour être honnête, je les aime tous, mais si je devais vraiment en choisir un, je dirais Wings Of Angels.
Jan 13) Quels sont les thématiques que vous avez abordées ?
Steve Grimmett Cet album sonne comme du GRIM REAPER old-school.
Jan 14) Généralement, quels sont les sujets qui t’inspirent textuellement parlant ? La politique, les conflits, la musique... ?
Steve Grimmett Ce qui se déroule dans ma vie ou dans le monde actuellement. J’ai écrit des chansons sur des amis qui sont décédés (Dead On Arrival sur See You In Hell - 1983) et sur les tragédies qui se sont déroulées à l’autre bout du monde (911 sur Grimmstine du groupe éponyme).
Jan 15) A propos de la politique internationale, quel est ton point de vue sur ce qui passe actuellement dans le monde (le terrorisme, la nouvelle guerre froide entre les USA et la Russie, la situation en Syrie et au Yémen, etc) ?
Steve Grimmett Lorsque tu es assez chanceux de vivre dans un pays comme l’Angleterre, il est difficile de comprendre ce que les gens et certains pays peuvent traverser. Nous avons nos propres problèmes politiques, tels que le Brexit, mais rien d’aussi dramatique que les guerres qui ont lieues dans d’autres pays. Je suis vraiment béni et honoré de pouvoir faire ce que j’aime, pendant que d’autres n’ont même pas de toit sur la tête et craignent pour leur Vie.
Jan 16) Maintenant, voilà quelques questions plus joyeuses. Tout d’abord : quand as-tu réalisé que tu aimais le heavy metal et que tu voulais fonder un groupe ? Quel était le premier album que tu as acheté ?
Steve Grimmett J’ai toujours aimé la musique rock. Quand on m’a proposé de rejoindre GRIM REAPER cela n’a fait qu’attiser ma passion d’être dans un groupe.
Jan 17) As-tu déjà de nouvelles idées pour le prochain GRIM REAPER ?
Steve Grimmett Oui, j’en ai déjà commencé l’écriture.
Jan 18) Quels sont les derniers albums d’autres formations ou artistes que tu as bien apprécié ? Quel est ton top 10 pour 2016 ?
Steve Grimmett Je n’écoute pas la musique des autres, donc je ne peux pas te le dire. Mais, un groupe comme TWISTED STATE OF MIND vaut le détour.
Jan 19) Avez-vous quelques autres concerts de bookés en 2017 ? Pourriez-vous, s’il te plaît, venir en France (Bordeaux ou Toulouse, entre autres) ?
Steve Grimmett Nous avons déjà beaucoup de concerts de bookés en 2017. Nous les annoncerons bientôt. En janvier et février nous serons en Amérique du Sud, le reste de l’année nous jouerons principalement au Royaume-Uni et en Europe, la France est évidemment sur la liste.
Jan 20) Comme les métalleux sont des personnes au grand cœur, t’intéresses-tu à ou soutiens-tu toi-même une cause ?
Steve Grimmett J’ai un diabète de type 2. Je soutiens, donc, la cause des diabétiques. Et je connais également beaucoup de gens atteints du cancer. De ce fait, la lutte contre le cancer me tient aussi particulièrement à cœur.
Jan 21) Dernière question, mais non des moindres, aimerais-tu dire quelque chose à nos fidèles lectrices et lecteurs ?
Steve Grimmett Je voudrais remercier tous mes fans pour leur soutien dont ils me gratifient depuis des années. Sans vous, je ne pourrais pas faire ce que j’adore. Quand vous viendrez voir GRIM REAPER en concert, je vous invite à rester un peu après le chaud, car après ma douche et m’être changé, je viendrai vous voir pour échanger avec vous et signer vos CD, posters et autres objets. J’aime beaucoup rencontrer chacun(e) d’entre vous. Merci pour tout !
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur le dossier
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Jan Le vendredi 13 janvier 2017
Je remercie infiniment Steve Grimmett d’avoir pris le temps de répondre à cette interview ainsi qu’Andy Turner du label Palmer Turner Overdrive pour la mise en place de celle-ci. N’oubliez pas que le nouvel album de Grim Reaper, ‘Walking In The Shadows’, est dans les bacs depuis le 23 septembre 2016 et qu’il botte bien les fesses. Vous pouvez d’ailleurs retrouver ma chronique en cliquant sur le lien suivant : http://www.metal-integral.com/chronique.do?chronique_ID=5574&groupe=grim-reaper&album=walking-in-the-shadows Si vous souhaitez avoir plus d’informations sur la tournée européenne à venir du groupe, vous pouvez vous connecter sur son site à l’adresse suivante : http://grimreaperofficial.co.uk
BOUTIQUE METAL INTEGRAL
Achetez ces articles dans notre boutique :

 Actions possibles sur le dossier
Enregistrer le dossier au format .PDF
Afficher la version imprimable du dossier
Envoyer le dossier par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur le dossier
Signaler une erreur
Dossiers du même type (Interview)
- THE LAST EMBRACE : un des sommets du rock progressif français !
- Un grand moment avec AOR et Frédéric SLAMA !!!
- Interview de Janne STARK (GRAND DESIGN)
Dossiers du même auteur
- Décès de Chris CORNELL des groupes SOUNDGARDEN et AUDIOSLAVE.
- Mise en ligne du nouveau clip de KREYSON
- Décès de Chester BENNINGTON, chanteur de LINKIN PARK
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente