Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Dossiers
Live report :  BLASPHEME / MESSALINE / KILLERS ( KILLERSBLASPHEMEMESSALINE )
Date de publication : 05/04/09
Auteur : Raskal
Organisé à La Tannerie (salle de 500 places) à Bourg En Bresse par les amis de MESSALINE, ce concert se devait être une belle fête pour le retour de BLASPHEME dans le Sud Est !

Ce 4 avril marquait également la sortie officielle du nouvel album de MESSALINE In Cauda Venenum (distribution Season of Mist, chroniqué en ces pages par Ben) à laquelle j'y associe la sortie du livre de sieur Chatos (l'emblématique chanteur de MESSALINE), Guère Pudique, un recueil de photos et de textes.

Renseignements sur : www.myspace.com/messalinerock.

Pour rendre encore plus belle cette journée, une séance de dédicace était organisée dans les locaux d'ADIPOCERE où les groupes ont pu converser et échanger avec leurs fans.

A 20h30 l'ouverture des portes se fit dans le calme, ce qui, compte tenue de la présence de trois groupes de renommée me surpris quelque peu, je m'attendais à plus de monde...
En revanche, 12 euros l'entrée était très correct !
Grâce à Chatos je me suis installé sur les stands pour vendre les derniers exemplaires de MADE IN France.

A mes cotés, le sympathique et passionné Christian d'ADIPOCERE (http://adipocere.nexenservices.com)
et Jérome jeune créateur d'un label Underground UNDER SIEGE RECORDS (http://undersiege.fr ).

MESSALINE ouvre le concert et le moins que l'on puisse dire c'est que les compositions ressemblent de plus en plus à du Heavy Métal ! Des rythmiques solides et des lignes de chant mélodiques, le tout mélangé avec du Hard Rock et même des touches « Power Métal actuel » ! Bien loin du registre progressif des tous débuts !
Des titres anciens et nouveaux qui ont reçu un bon écho du public qui remplissait de plus en plus la salle ! La plupart des gens attendaient surtout BLASPHEME et cela se ressentit tout au long du show ma foi bien sympathique et pas ennuyeux. Après, on aimera ou pas MESSALINE c'est un autre problème, mais le groupe a joué son rôle de chauffeur de salle et a fini sous les applaudissements, bénéficiant même d'un rappel, un titre de KILLERS !

Puis ce fut au tour de BLASPHEME de monter sur scène à ma grande surprise... Il semble que le groupe l'ai voulu laissant le soin à KILLERS de finir la soirée... Du coup KILLERS a sûrement pu aller voir à la télé un match de rugby plutôt que de regarder BLASPHEME..
BLASPHEME a Bourg en Bresse en 2009... J'ai toujours du mal à y croire et pourtant c'est arrivé et j'y étais ! Non pas que je sois un fan ultime du groupe, mais BLASPHEME, c'est ma génération et un groupe avec lequel j'ai grandi. Bref pleins de choses se passent dans ma tête au moment ou le concert débute (voir la photo de la set list sur la galerie photo BLASPHEME / MESSALINE).
Je sens le groupe un peu tendu,en revanche, le guitariste est très détendu après j'imagine quelques verres de vin de la région !
Les premiers titres s'enchaînent tant bien que mal en raison d' un problème de son (vu la piètre qualité sonore dans la salle), le groupe tente de s'ajuster et de trouver ses marques, soutenu par un public chaleureux qui lui ne retient que l'essentiel...la joie de revoir et d'entendre BLASPHEME !
A partir du sixième titre, tout est remis en place et le son également, ce qui permit de vraiment profiter des deux tiers du concert dans de meilleures conditions.
Le groupe a su nous apporter sa spontanéité, sa générosité et son humour parfois involontaire mais très drôle ! Le chant est en grande partie toujours là, même si il faut être réaliste, on ne retrouvera pas le chant de la mi 80'...
Le chanteur a livré beaucoup d'émotions tout au long du concert, coincé entre des passages de « moins bien » (le ratage sur un des titres du prochain album, The Crow) et « d'excellence » (comme sur Vivre Libre l'un des grands moments de la soirée avec Jehova, et le magnifique sursaut pour réussir à chanter The Crow).
15 titres et 230 personnes heureuses du déplacement ! BLASPHEME est assurément un groupe à soutenir autant pour la musique que pour les personnages ! Chapeau les gars et merci !
Les deux titres du prochain album qui sortira si tout va bien en novembre 2009, Coeur d'Enfant et The Crow sont prometteurs (même si The Crow m'a beaucoup plus convaincu).

Puis KILLERS termina cette soirée dans son style...auquel je n'adhère pas trop... Une puissance de feu énorme, ça cartonne un max, mais pour moi ce concert de KILLERS se résume à 3 ou 4 titres qui retiennent mon attention...
Mention toutefois au groupe pour son adaptation de Rosalind, transformée pour l'occasion en Messaline ! Bravo il fallait y penser !
Il est assez tard et devant une salle à moitié pleine la soirée s'achève sous la bannière étoilée du Métal Français !

Un bonjour à toutes les personnes rencontrées ce soir là sur le stand !
Retrouvez les photos de cette soirée sur la GALERIE « BLASPHEME / MESSALINE » !
Désolé pour la qualité des photos, entre le stand, les discussions et le reste, j'ai eu moins de temps pour réaliser des photos de qualité !
Enfin, entre manque de temps, de motivation et de courage, et avec la fatigue, je n'ai pas fait de photos de KILLERS... Que le groupe me pardonne !

Une soirée en tout cas fort agréable avec 3 groupes phares de la scène française !




COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur le dossier
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Hugh Le dimanche 5 avril 2009

Ville : Lyon
Mes impressions de cette journée que j'ai aussi posté ailleur : Arrivée avec mes jeunes loups (fistons et autres copains Metalleux) sur Bourg vers 17h pour rejoindre dans une petite mais néanmoins sympathique boutique dédiée au Metal les prestigieux membres des confréries Messaline, Blasphème et Killers !!! Une foir à l'intérieur, peu de place pour évoluer... c'est plein de chevelus hirsutes qui rigolent dans tous les sens. Un ordinateur crache un air familier : Vengeance Barbare... C'est alors que j'aperçois en bout de salle une table garnie telle un filet de grande qualité de Philippe, Marc, Pierre, Eric, Mikael et d'autres encore. Je m'approche de cette table a travers les blousons de cuir et autres vestes en jean et commence à serrer des mains... Pour commencer, j'achète le nouveau Messaline qu'Eric et ses confrères me dédicacent gentiment. Ensuite, je me tape une petite discut' fort sympathique avec Philippe sur le devenir de Blasphème. C'est alors que Pierre me lance un "je connais ta tête" qui me fait chaud au c?ur. Oui, j'étais au pied de la scène au PMFF III lorsqu'il est venu taper le b?uf. Il semble qu'il m'ait vu sur une vidéo. :) C'est ce moment que choisissent Bruno et autres Killers pour nous rejoindre... Je m'en suis mis plein les mirettes et les oreilles... un grand moment d'émotion en présence de mes idoles depuis 25 ans. Le temps d'un petit repas chez tonton Mac et d?une écoute rapide de ce nouveau Messaline, on rejoint la salle. Nous retrouvons dehors tous ceux que l'on avait laissé à la boutique : musiciens et fans. Clope, verre à la main, discute... le tout dans une douce chaleur de fin de journée. A peine rentré dans la salle, je me dirige à la table du fond ou l'on aperçoit disques, t-shirt et autres badges... J'ai l'?il attiré par un graphisme connu : la couverture de la bible du Metal Français de notre ami Raskal. C'est l'occasion de le saluer, de faire sa connaissance et de partager autour de notre amour du Metal. Nous voici arrivé au moment attendu du démarrage des hostilités. Messaline monte sur scène. La première approche du nouveau Messaline nous a fait dire qu?ils avaient changé de carburant passant du gasoil à l?hydrogène?Arrivant même, au niveau musical, à nous faire penser au meilleur Megadeth sur certains passages (Zele de Poulet). Reste à savoir si cela va se confirmer sur scène. Rien à dire, la puissance est là. Tout est en place et tourne comme une horloge. Le groupe va nous faire le meilleur de ses deux albums sur environs 45 minutes. Un très bon moment : le son excellent et les musiciens très présents. Après une première pose ou j?ai pu saluer quelques figures locales ou amis comme Thierry, chanteur de Salhem, vient le moment que j?attends le plus : retrouver Blasphème sur scène (25 ans après !!!). Ben ça l?a fait. J?ai pris mon pied. Pierre est très décontract et communique un maximum avec nous. Il est visiblement extrêmement ému d?être là et se démène tout au long du set. Philippe assure comme un démon bien que statique (il a laissé sa canne à l?entrée de la scène). Marc est moins à l?aise. Il connaît même quelques trous de mémoire sur le morceau du nouvel album « The Crow ». Aldrick assure complètement derrière ses futs et se permets même de faire le show avec une grande maîtrise de son art. Les classiques défilent et à quelques moments j?oublie même que je n?ai plus 20 ans. Je retourne dans les années 80. Et je crois que je ne suis pas le seul? Un petit problème de retour pénalise un peu le début de la prestation mais très vite ce souci technique est oublié et le public et le groupe ne font qu?un. Pierre se permet même de descendre de scène pour venir jouer au milieu de nous et je ne peux m?empêcher de le toucher comme le jeune fan moyen. Une bière, ou deux... ou trois après, vient le tour de Killers. J?adore les albums de ce groupe mais je ne l?ai jamais vu sur scène? alors, je suis impatient. Ben ca commence mal : le son est pourri. Le chant de Bruno est inaudible et le groupe n?a pas de retour. Les trois premiers morceaux se passent dans un parfait malaise. Le groupe ne communique pas avec le public et se contente de réclamer un meilleur son. Heureusement, cela a fini par se réguler. Côté musique, ça assure? Chaque musicien est excellent dans son domaine. On a, à peu de choses près, la set list du dernier live au PMFF et de grands moments avec Assassin ou Rosalind. Le public aphone a du mal à chanter avec le groupe, ce qui gâche un peu mon plaisir. J?ai trouvé le groupe un peu froid et distant. Est-ce leur style habituel ou les circonstances techniques de la soirée ? En tout cas, j?ai vraiment apprécié ce moment unique d?entendre ces grands du Metal Français. Je les reverrais à la prochaine occasin pour ne pas rester sur ce constat en demi-teinte. En rejoignant la voiture, nous croisons Pierre qui prend le frais. J?en profite pour le remercier pour ce super show et le grand moment qu?il m?a fait passer et que je ne suis pas prêt d?oublier. Il me rappelle ce qu?il m?avait déjà dit durant l?après midi : «en septembre, le nouvel album». C?est clair que je ne vais pas le louper.
 Actions possibles sur le dossier
Enregistrer le dossier au format .PDF
Afficher la version imprimable du dossier
Envoyer le dossier par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur le dossier
Signaler une erreur
Dossiers du même type (Live report)
- TOTO, patinoire de Mériadeck, Bordeaux, dimanche 31/01/16
- MANIGANCE et ADX live à Paris - le Divan du Monde, le 24 janvier 2015
- SOILWORK au Rocher de Palmer, Cenon, près de Bordeaux – mercredi 16 décembre 2015
Dossiers du même auteur
- MALEFICE un groupe des 80s Hors Normes
- STEFFI (HM GIRL) - HEAVY METAL GIRL NATURELLE, POSITIVE et SEXY !
- PUB "SNCF" AVEC "THE STICKY BOYS"
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente