Français  
Accueil    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
COBRA SPELL - Anthems of the night

Style : Hard Rock
Support :  MP3 - Année : 2022
Provenance du disque : Reçu du label
4titre(s) - 18minute(s)

Site(s) Internet : 
COBRA SPELL BANDCAMP
COBRA SPELL FACEBOOK

Label(s) :
Auto Production
 (15/20)

Auteur : Alain
Date de publication : 20/06/2022
Hard tranchant et chromé
COBRA SPELL est un projet international lancé par la guitariste hollandaise Sonia Anubis (BURNING WITCHES, CRYPTA), ayant déjà publié en 2020 un EP quatre titres intitulé Love Venom. Sonia est aujourd’hui acoquinée au chanteur Alex PANZA (BURNING STARR, HITTEN cliquez ici et cliquez ici), à la guitariste Esmée Van SINDEREN, à la bassiste Angelina VEHERA et au batteur français Léonard CAKOLLI (du groupe "Glam" lillois SHARX). Rien qu’en jetant un rapide coup d’œil sur la photographie qui illustre la pochette de Anthems Of The Night, on relève un visuel flashy et maniéré, typique du Hard Glam US des années 80. Le fait est que le Hard Rock de COBRA SPELL ne s’embarrasse pas de complexités inutiles, empruntant au Heavy mélodique un certain tranchant rythmique et des solos de guitare incisifs, veillant toujours à garantir un impact mélodique efficient dans les lignes vocales, lesquelles se trouvent rehaussées par des chœurs et des harmonies parfaites.

La recette n’est certes pas révolutionnaire mais on ne peut que savourer béatement l’équilibre entre un savoir-faire mélodique qui honore les Grands Anciens (FOREIGNER, BOSTON, BON JOVI) et une capacité à trancher de manière carrée héritée du JUDAS PRIEST de la charnière des décennies 70 et 80. La qualité de l’interprétation et des arrangements transcendent l’extrême classicisme de l’écriture, sans parler d’une prise de son vibrante et d’un mixage absolument limpide et vivace.

Je sais bien que les pratiques actuelles privilégient les formats courts et numériques. Pour autant, il m’apparaît comme frustrant le fait que COBRA SPELL n’ait pas trouvé un label susceptible de publier les huit compositions réparties sur ses deux EPs afin d’imposer plus nettement le nom du groupe. En attendant, on va se contenter de ces quatre morceaux hautement addictifs.

Vidéo de The Midnight Hour : cliquez ici
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
JAMES CHRISTIAN
Craving
STRYPER
No more hell to pay
LAST AUTUMN'S DREAM
Level eleven
DEVOLT
Grey
HAREM SCAREM
Weight of the world
Chroniques du même auteur
KRAKOW
Minus
CB3
Live sessions
LOVE.MIGHT.KILL
Brace for impact
IRON KOBRA
Might & magic
HEIMDALL
Aeneid
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /