Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
PENDRAGON - Masquerade 20

Style : Prog Heavy / Prog Metal / Prog Rock
Support :  Année : 2017
Provenance du disque : Acheté
17titre(s) - 152minute(s)

Site(s) Internet : 
PENDRAGON WEBSITE
PENDRAGON MYSPACE 
Antenne Francophone PENDRAGON
BUILT BY FRANCE WEBSITE

Label(s) :
Metal Mind Productions
 (20/20)

Auteur : Ben
Date de publication : 22/06/17
Quando le stelle iniziano a cadere...
Concert enregistré le 18 mai 2016, une nouvelle fois en Pologne, à Katowice au théâtre Slaski Im. Stanislawa Wyspianskiego, et disponible récemment en dvd (proposé aussi en double cd avec une setlist identique), Masquerade 20 consacre… les 20 ans du magique album The Masquerade Overture, l’une des pièces maîtresses de la riche et abondante discographie de PENDRAGON. Comme à l’accoutumé, les images, le son, l’artwork sont de grande qualité. S’ils restent classiques (galerie photos, discographie, interview (de Peter et Jan-Vincent)), un clip vidéo tourné au Sri Lanka, avec Nick en vedette, mis en musique sur le titre In Bardo (issu de l’album Men Who Climb Mountains) vient apporter un peu de fraîcheur aux bonus.

J’avais trouvé Nick BARRETT quelque peu fatigué (usé ?) et Clive NOLAN impassible et impénétrable lors de leur dernière prestation filmée le 20 mai 2011, celle-ci calée sur le 6ème dvd du groupe, Out Of Order Comes Chaos (cliquez ici). Puis j’avais peiné à trouver ma voie, tracée dans un brouillard tardant à se dissiper, me piégeant ainsi à de moyennes altitudes, lors du dernier album studio Men Who Climb Mountains. Mais Nick BARRETT (chant / guitares), Clive NOLAN (claviers / chant) et Peter GEE (basse / claviers / chant) ont de la ressource, de nombreuses ressources même, et je retrouve l’ivresse des cimes, illuminées par un soleil ardent et brûlant, avec ce récent dvd. Les 3 inamovibles musiciens, une fois de plus à l’aise et performants à leurs postes respectifs, sont accompagnés (depuis 2015) par un nouveau et jeune batteur anglais, Jan-Vincent VELAZCO (présenté et recommandé au groupe par Craig BUNDELL, à la manœuvre derrière la batterie sur l’album Men Who Climb Mountains, palliant au départ de Scott HIGHAM). Maniant un groove incroyable, Jan-Vincent se faufile à travers les structures rythmiques de ces 17 compositions avec une remarquable aisance et un jeu à la fois puissant (la frappe du hard rock / metal), carré, précis, mais aussi rond, au touché tout en finesse et souplesse (du jazz). Et quelle élégante décontraction, adaptant sa frappe et son énergie à l’atmosphère et au tempo nécessaires de chaque titre ! J’espère que ce jeune batteur fera un bout de chemin avec le groupe. Mais aussi considérations et éloges amplement mérités pour la performance (souvent floydienne) remarquable des 2 choristes, Christina BOOTH et Verity SMITH (exceptionnelles sur King Of The Castle).

La précieuse et magistrale prestation (ambiances, technique, feeling) de ces 6 artistes met alors en lumière une totale complicité, une joie et un plaisir de partager avec un public conquis, ces 17 compositions ô combien harmoniques (… éternellement avec PENDRAGON). Qui retracent d’une part, avec bonheur, intensité et enthousiasme l’intégralité de l’album The Masquerade Overture (1996), accompagné de 2 titres issus du cd bonus (The King Of The Castle – The Shadow part 2 et Schizo). Puis ensuite PENDRAGON complète sa setlist avec 4 compositions de Men Who Climb Mountains (2014 - Beautiful Soul, Faces Of Light, Explorers Of The Infinite et Come Home Jack), de Passion (2011 - This Green And Pleasant Land) et Pure (2008 - Indigo). Ces 6 compositions, issues des 3 derniers albums studio, amènent un souffle de nouveauté, de modernité (écriture, sons de guitares et claviers, ambiances un brin... rock metal) à l’ensemble du répertoire de PENDRAGON. Restent les indéboulonnables Nostradamus et Breaking The Spell (et son solo de guitare redoutable et épidermique… Qui me fait toujours le même effet pileux !), tous deux présents sur l’album The Window Of Life (1993).
Après bientôt 40 ans d’existence, le groupe réussit une nouvelle prestation musicale de très haute tenue, à la teneur mélodique inondée de feeling, de justesse et de finesse, de lumière et d’envie. Bravo et merci PENDRAGON !

Masquerade 20 :
01 : The Masquerade Overture – 02 : As Good As Gold – 03 : Paintbox – 04 : The Pursuit of Excellence – 05 : Guardian Of My Soul – 06 : The Shadow – 07 : Masters Of Illusion – 08 : King Of The Castle – 09 : Schizo - 10 : Beautiful Soul – 11 : Faces Of Light – 12 : Nostradamus – 13 : Explorers Of The Infinite – 14 : Come Home Jack – 15 : This Green And Pleasant Land – 16 : Breaking The Spell – 17 : Indigo
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
BOUTIQUE METAL INTEGRAL
Achetez ces articles dans notre boutique :

 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
QUEENSRYCHE
American soldier
IHSAHN
Àmr
13-DIGITS
The rise of souls
AONE
The age of aquarius
TOUCHSTONE
Discordant dreams
Chroniques du même auteur
EPHRAT
No one's words
DEAD LETTER CIRCUS
Aesthesis
ANASAZI
Playing ordinary people
STEVE'N'SEAGULLS
Farm machine
BLACKFIELD
V
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente