Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
LABYRINTH - Welcome to the absurd circus

Style : Prog Heavy / Prog Metal / Prog Rock
Support :  CD - Année : 2021
Provenance du disque : Acheté
11titre(s) - 59minute(s)

Site(s) Internet : 
LABYRINTH FACEBOOK

Label(s) :
Frontiers Records
 (18/20)

Auteur : Rémifm
Date de publication : 12/01/21
Welcome to our world...
Formé en 1991 à Massa en Italie, LABYRINTH peut se targuer d’ une carrière bien remplie avec moult albums et différents line-up. Même ses deux guitaristes et membres fondateurs, Andrea CANTARELLI et Olaf THÖRSEN ont connu des moments de séparation… De retour sur les devants de la scène métallique progressive et puissante voire carrément speed par moment en 2017, et ce après 10 années d’absence, LABYRINTH offre cette année là un majestueux album nommé Architecture Of A God. (cliquez ici). 4 ans après ce succès, Andrea et Olaf nous reviennent toujours aussi inspirés, entourés d’un nouveau et excellent batteur, Mattia PERUZZI et des autres compagnons de Architecture Of A God, à savoir Roberto TIRANTI au chant sublime, Oleg SMIRNOFF et ses claviers enivrés et le bassiste Nik MAZZUCCONI qu’un mixage intelligent me permet d’apprécier. Il nous livre d’ailleurs une sorte de solo sur le magnifique titre de fin Finally Free. Si vous avez aimé Architecture Of A God, nul doute que ce Welcome To The Absurd Circus vous plaira. Les 11 compositions offrent les mêmes structures, tempi rapides sans overdose de double pédale et ambiances plus calmes, mélodies de chant superbes avec des refrains délectables, des guitares intelligentes (écoutez le pont planant sur le fantastique titre d’ouverture The Absud Circus), des claviers qui virevoltent de temps à autres… Bref, le fan de la scène « progressif », « power métal » mélodique que je suis se régale… À noter qu’après un "cover" de Children (titre instrumental "dance" des années 90 de Robert MILES) sur Architecture Of A God, LABYRINTH s’est attaqué cette fois au Dancing With Tears In My Eyes, hit des années 80 de ULTRAVOX. Je pense que LABYRINTH aurait pu mieux faire même si cette ré-interprétation se laisse bien écouter. Je me demande si l’album n’aurait pas gagné un point sur ma chronique sans. Peu importe, les 10 véritables créations proposées sont formidables ! J’ai pensé à DGM, VANDEN PLAS et surtout KAMELOT, entre autres magnifiques références…
Avec les nouveaux WIG WAM, W.E.T., CREYE, Frontiers Records et ses artistes nous gâtent en ce mois de janvier 2021 ! Pour vous tous et les fans de numérologie, ces albums sortent le 22/01/2021 !

The Absurd Circus : cliquez ici
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
BOUTIQUE METAL INTEGRAL
Achetez ces articles dans notre boutique :

 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
BURNTFIELD
Hereafter
KINGCROW
In crescendo
PRYDE
Pryde
KAIPA
In the wake of evolution
SANVOISEN
Soul seasons
Chroniques du même auteur
ROB MORATTI
Tribute to journey
WINGER
Better days comin'
THREE SEASONS
Life's road
WIGELIUS
Reinventions
GTS
Time stood still
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente