Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
WIG WAM - Never say die

Style : Hard Rock
Support :  MP3 - Année : 2021
Provenance du disque : Reçu du label
12titre(s) - 47minute(s)

Site(s) Internet : 
WIG WAM FACEBOOK
WIG WAM WEBSITE

Label(s) :
Frontiers Records
 (19/20)

Auteur : Laudrome26
Date de publication : 12/01/21
Wig wam, un retour étourdissant et retentissant !
Les Norvégiens sont de retour huit ans après Wall Street. Pour moi c'est la plus belle des nouvelles musicales pour débuter cette année 2021. Qui aurait pu imaginer leur reformation après que Âge Sten NILSEN ait formé AMMUNITION avec Erik MARTENSSON (ECLIPSE/ W.E.T./NORDIC UNION) et que Trond HOLTER ai joué pour JORN. Et bien voilà c'est fait nos vaillants WIG WAM repartent à l'assaut des contrées avec leur Hard-Rock teinté de Glam. Autant vous le préciser d'entrée, ils ont mis du "heavy" dans le moteur toujours super bien vombrissant. Le glam rock s'est un peu dissipé et je le retrouve brillant sur des refrains toujours hyper mélodiques. Le son, le style WIG WAM ne se sont pas envolés malgré la puissance de feu des musiciens que j'entends sur ce Never Say Die. La production et le mixage sont parfaits, juste ce qu'il faut de nuances, de clarté tout en gardant ce sentiment d'énergie et d'extrême virilité. Trond HOLTER s'en donne à cœur joie entre soli débridés et rythmiques plombées. Âge Sten NILSEN chante divinement et confirme qu'il est un vocaliste de tout premier plan. Son timbre légèrement éraillé va à merveille à l'orientation plus ciblée heavy/power métal. Comme la pochette, je sens qu'ils veulent en découdre ! Dès le premier titre qui était aussi le premier single le ton est donné. Une super intro planante et Never Say Die surgit avec des riffs hallucinants. Le refrain est tout simplement irrésistible. Un bijou d'efficacité avec la signature singulière de WIG WAM. Le solo de Trond HOLTER est explosif comme ce morceau. Le clip en plus est plein de clins d'œils, d'humour décalé, d'auto dérision. C'est aussi pour cela que j'aime tant WIG WAM. Comme je fonds sur Hypnotized qui porte bien son nom avec ce refrain "hypnotique" et ses riffs aiguisés. L'entraînant Shadows Of Eternity est d'une efficacité démoniaque et son refrain "hymnique" me poursuit après une seule écoute. Changement de climat avec le plus "classic rock" Kilimanjaro et ses faux airs country. Le refrain est trempé dans ce glam rock festif que les norvégiens manient avec un talent incroyable.
WIG WAM frappe fort et juste ! Un Where Does It Hurts en impose avec ses accents heavy/power et cette mélodie qui s'installe dans mon esprit. Le solo de guitare est brillantissime ! Ah ! Enfin la "power" ballade ! C'est My Kaleidoscope Ark. Je l'attendais, mais elle est moins évidente que les autres compositions. Avec quelques passages j'en apprécie toutes les subtilités. Rien que pour la voix extraordinaire de Âge cela vaut la peine de prendre du temps. WIG WAM revient aux affaires avec un Dirty Little Secret aux guitares toujours lourdes et à ce soin particulier porté aux refrains. La mélodie est toujours le fil conducteur des compositions comme sur Call Of the Wildmalgré une rythmique poussée à l'extrême. L'instrumental Northbound est superbe. Trond est un guitariste génial ! J'aime beaucoup Hard Love avec ce riff très "classic rock", une sorte d'hybride entre WHITESNAKE, LED ZEPPELIN et WIG WAM. Encore un peu de cet esprit seventies envahit Silver Lining une composition plus complexe et riche. Elle grandit en intensité au fur et à mesure au long des six minutes. Le solo de fin est éclatant et majestueux. Et voilà ! Je l'espérais, ils l'ont fait ! WIG WAM est plus qu'au rendez vous avec cet album rutilant, étourdissant et flamboyant. WIG WAM est mon premier coup de cœur de cette année ! Un album de Hard-Rock mélodique qui va déjà marquer ce début d'année ! Me voilà de nouveau en pleine WIG WAM MANIA !
Un seul conseil jetez vous sur ce fantastique album !

Never Say Die : cliquez ici

Kilimanjaro : cliquez ici

WIG WAM (2021) :

Glam (Åge Sten Nilsen) : Chant,
Teeny (Trond Holter) : Guitares,
Flash (Bernt Jansen) : Basse,
Sporty (Øystein Andersen) : Batterie.
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Laudrome26 Le jeudi 14 janvier 2021

Ville : Romans sur Isére
Merci à vous ! On est gâté dès ce début 2021 !
Pumpkin-T Le mercredi 13 janvier 2021

Ville : MARSEILLE
Jolie chronique qui donne envie de découvrir.
Rémifm Le mardi 12 janvier 2021

Ville : Chambéry
Bien résumé Laudrome26 ! 20/20 pour ma part ! Rock'On !!!
BOUTIQUE METAL INTEGRAL
Achetez ces articles dans notre boutique :

 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
MICHAEL SWEET
I'm not your suicide
VICE
3 fingers up
MOONSTONE PROJECT
Rebel on the run
KAMCHATKA
Bury your roots
DEEP PURPLE
Now what ?!
Chroniques du même auteur
LIONVILLE
Magic is alive
DEVIL'S HAND
Devil's hand
FRONTLINE
The state of rock
GOTTHARD
In memory of our unforgotten friend
GIOELI/ CASTRONOVO
Set the world on fire
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente