Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
LAS CRUCES - Dusk

Style : Dark / Gothic / Doom / Stoner
Support :  CD - Année : 2010
Provenance du disque : Acheté
12titre(s) - 50minute(s)

Site(s) Internet : 
LAS CRUCES MYSPACE 

Label(s) :
Brainticket records
 (18/20)

Auteur : Alain
Date de publication : 14/03/10
Fin du chemin de croix
Le dernier album de LAS CRUCES datant de 1998, on comprend la fort plaisante surprise que représente la sortie de ce troisième album sur Brainticket records, le label de John PEREZ (guitariste de SOLITUDE AETURNUS).
Alors, Dusk valait-il une telle attente ? Tuons le suspense : ce disque est une tuerie totale. LAS CRUCES n’a pas renoncé à sa conception du Doom Metal. Le son tout d’abord : épais, gras, puissant, direct, avec un feeling live qui n’empêche pas une véritable clarté. L’auditeur se prend donc les douze compositions bien droit dans la tronche, sans fioritures inutiles, sans échappatoire. Jouissif.
Le style, maintenant. Une fusion quasiment parfaite et idéale entre la noirceur et le lyrisme du Doom Metal traditionnel (comprenez l’héritage de SAINT VITUS, THE OBSESSED, en plus énervé) et le sens du groove plombé caractéristique du Stoner.
La manière enfin. Du riff, encore du riff, toujours du riff : simples, lourds, écrasants, inamicaux, voilà comment Georges TREVINO et Mando TOVAR usinent leurs riffs. En prenant soin de les poser sur des fondations rythmiques à la fois élastiques et immuables : Paul de LEON est un batteur à l’ancienne, qui met intelligemment à profit l’ensemble de son kit afin d’enrichir chaque morceau, tandis que son collègue bassiste Jimmy BELL est tout autant à l’aise dans le registre basique et tellurique que dans les galopades agiles.
Clou du spectacle : un chant rauque totalement halluciné de Mark ZAMARRON – hélas parti depuis-, à la manière de Wino (SAINT VITUS, THE OBSESSED), parvient toutefois à ciseler des lignes de chant intelligibles.
Hors de question de sortir du lot tel ou tel morceau : qu’ils soient dévalés ou au contraire ralentis à outrance, les titres forment une panoplie dont on ne saurait soustraire un élément sans dépareiller l’ensemble.
Pour ma part, je suis prêt à patienter encore une décennie pour connaître une telle satisfaction !
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
vavil Le samedi 20 mars 2010
Je sais pas pour vous mais du dark / doom au son bien lourd et aux riffs bien "dans la tronche", ça me tente assez, d'autant que dans le genre, je ne connais que Black Sun Aeon (la référence, avec voix death)... Serait temps que je me mette à un autre groupe afin d'élargir ma culture doomesque. Merci Sir Alain pour cette chro qui fait envie!
Commentaire de Alain : LAS CRUCES n'évolue pas dans les sphères dark ou death (l'ascendance est plus rock'n'roll) mais sa puissance de tir ne fait pas de jaloux ! Pour trouver cet album, il est possible de le commander directement aux States chez Brainticket records.
 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
IXION
Enfant de la nuit
FACE DOWN
The long lost future
WINTERTHRONE
The godslayer
WOLF COUNSEL
Ironclad
BOAR
Veneficae
Chroniques du même auteur
CHASTAIN
The 7th of never
PURSON
Desire's magic theatre
DAWNRIDER
Two
TOKYO BLADE
Tokyo blade
MERCYLESS
Pathetic divinity
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente