Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
SEVEN WITCHES - Call upon the wicked

Style : Melodic Speed Metal
Support :  MP3 - Année : 2011
Provenance du disque : Reçu du label
12titre(s) - 43minute(s)

Site(s) Internet : 
SEVEN WITCHES MYSPACE 

Label(s) :
Massacre Records
 (14/20)

Auteur : Alain
Date de publication : 02/07/11
Huitième sorcière
Le guitariste Jack FROST a fondé SEVEN WITCHES à la fin des années 90 et tient ce projet à bout de bras, avec un sens de la persévérance qui l’honore. Call Upon The Wicked constitue le huitième album du groupe et s’avère en tous points conforme aux préceptes fondamentaux du Heavy Metal, tels qu’ils furent définis par JUDAS PRIEST.

Appuyé par des pointures comme Mike LEPOND de SYMPHONY X à la basse et James RIVERA au chant (HELSTAR, VICIOUS RUMORS), Jack FROST aligne avec efficacité des riffs tranchants et des soli virevoletants. Le sieur RIVERA donne parfois dans le mimétisme absolu : quand il part dans des cris suraigus, on croirait entendre le Rob HALFORD d’antan !

A l’occasion, Jack FROST prend soin de sortir du Heavy Metal destiné au headbanging. C’est ainsi qu’un titre comme End Of Days instille un climat pesant, malsain, avec son tempo lent, son contraste entre parties mélodiques et moments énervés, et surtout une cohébitation féconde entre chant féminin et vocaux masculins sauvages. Pas forcément évidente non plus, cette reprise du White Room de CREAM : très métallique, voire martiale, exempte du feeling troublant de l’original. Pas inintéressant, cependant.

Les fans les plus traditionnalistes trouveront immanquablement leur compte dans cet album. Pour autant, on ne peut que se poser des questions quant au manque de prise de risques qui fait qu’au fil des écoutes, on n’est guère surpris et qu’une certaine linéarité plombe certaines compositions. A noter que la version ici chroniquée correspond à l’édition digipack comportant trois titres live en bonus.
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
DYING FIRE
Cold land
INFINITE HORIZON
Dominion
STRATOVARIUS
Eternal
STRATOVARIUS
Polaris
GUARDIANS OF TIME
A beautiful atrocity
Chroniques du même auteur
BLOOD CEREMONY
Lord of misrule
REVELATION
Never comes silence
SKÁLD
Skáld
SOLSTICE
White horse hill
HAMMER KING
King is rising
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente