Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
ANIMA MORTE - The nightmare becomes reality

Style : Prog Heavy / Prog Metal / Prog Rock
Support :  MP3 - Année : 2011
Provenance du disque : Reçu du label
11titre(s) - 43minute(s)

Site(s) Internet : 
ANIMA MORTE MYSPACE 
ANIMA MORTE BANDCAMP
ANIMA MORTE WEBSITE

Label(s) :
Transubstans Records
 (18/20)

Auteur : Alain
Date de publication : 21/07/11
Le grand frisson
Voilà qui n’est franchement pas banal : un groupe suédois qui pratique un Rock progressif instrumental à consonnances Metal, complètement inspiré par les musiques et les ambiances des films de giallo. Le giallo ? Il s’agit d’un sous-genre typiquement italien mêlant horreur, fantastique, voire policier ; le plus connu des réalisateurs de giallo est Dario ARGENTO. Avouez que l’équation n’est pas banale ! Qui plus est, elle est on ne peut plus brillante.

Les morceaux comportent des parties différentes qui s’imbriquent, se relancent mutuellement, multipliant les ambiances (glauques ou plus légères) et qui maintiennent une tension permanente. Chose que savaient si bien faire les grands groupes progressifs comme GENESIS, KING CRIMSON (du tout début) ou ELP.

Les arrangements de claviers vintage (on parle ici de Mellotron, de Fender Rhodes, bref des claviers datant des années 70) installent un climat général brumeux, trouble, secoué de part en part par une section rythmique excellente (basse et batterie très mobiles). Le jeu de guitare tour à tour mordant et subtil de Daniel CANNERFELT illumine tout l’album, tant il navigue avec brio dans un environnement où les claviers sont omniprésents.

Et l’absence de chant, me direz-vous ? Hé bien, la qualité et l’expressivité de l’instrumentation se suffisent tout simplement à elles-mêmes, la présence de chant aurait forcément bouleversé l’équilibre miraculeux de The Nightmare Becomes Reality.

ANIMA MORTE se pose en successeur brillant de GOBLIN, groupe italien des années 70 et 80 spécialisé dans les musiques de films. Cet album plaira également aux amateurs de Rock progressif classique et aux mordus de Metal progressif. Une excellente surprise, si morbide soit elle.
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Rémifm Le vendredi 22 juillet 2011

Ville : Chambéry
Je tiens à souligner l'excellent choix des signatures de ce label : Transubstans Records ! Avec de nombreuses signatures suédoises, ce label nous prouve une fois encore la richesse de la scène scandinave... D'autres chroniques à suivre sur le site de ce label, dont un autre spectaculaire retour dans les années 70' avec GORDON FIGHTS pour septembre ! Et que dire du Life's Road de THREE SEASONS sorti il y a quelques mois !!! Belle chro Alain pour une musique pas si facile à décrypter ! Tchuss
Commentaire de Alain : Je confirme l'excellence des parutions sur ce label, à quelques exceptions prêt.
 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
HEART OF CYGNUS
Over mountain, under hill
PYRAH
Where am i ?
PANIC ROOM
Incarnate
DARKWATER
Where stories end
AMON SETHIS
The legend of the seven dynasty
Chroniques du même auteur
FOGG
High testament
HORISONT
Time warriors
AUT MORI
Pervaja sleza oseni
URIAH HEEP
Wake the sleeper
WITCHWOOD
Handful of stars
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente