Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
HYPNO5E - Acid mist tomorrow

Style : Metal
Support :  CD promo - Année : 2012
Provenance du disque : Reçu du label
9titre(s) - 53minute(s)

Site(s) Internet : 
HYPNO5E REVERBNATION
HYPNO5E MYSPACE 
HYPNO5E WEBSITE

Label(s) :
Season Of Mist
 (17/20)

Auteur : Chouman
Date de publication : 27/05/12
Inclassable
Décrire Acid Mist Tomorrow, deuxième album des Montpelliérains d’HYPNO5E, n’a rien d’aisé. La qualification de Metal expérimental, quoique plutôt fondée, passe presque pour un euphémisme. Le groupe possède un arsenal Heavy des plus complets, entre une rythmique écrasante et une voix évoluant volontiers dans des sphères extrêmes, proches du Death Metal. De telles caractéristiques ne sont certes pas, à elles seules, synonymes d’originalité, mais je réalise rapidement avoir affaire à un groupe inclassable. Les morceaux comportent ainsi régulièrement un chant parlé, Emmanuel JESSUA déclamant des vers ou des citations telles que : « Pour que tout soit consommé, pour que je me sente moins seul, il me restait à souhaiter qu'il y ait beaucoup de spectateurs le jour de mon exécution et qu'ils m'accueillent avec des cris de haine. » (Albert Camus, L’Étranger, repris dans Acid Mist Tomorrow). Par ce procédé, les musiciens ne manquent pas de désarçonner l’auditeur. Pareils propos contribuent par ailleurs à créer un climat étouffant, que ne démentira pas un autre extrait du texte de l’archétypique morceau titre (« J’ai senti que j’avais été heureux, et que je l’étais encore. »). L’intonation d’Emmanuel suggère précisément le contraire…

Les tendances expérimentales développées par HYPNO5E se lisent également dans les titres des plages. La plupart de celles-ci constituent en effet des mouvements d’un morceau. Je retrouve là une approche répandue dans le Rock progressif : sur Wish You Were Here (1975), PINK FLOYD scinde par exemple son monumental Shine On You Crazy Diamond en deux parties. Ce procédé facilite l’apparition d’ambiances distinctes. Ainsi, Six Fingers In One Hand She Holds The Dawn débute par un délicat instrumental (Part 1) qui ne présage nullement de la suite (Part 2), majoritairement Metal. Quoique se suffisant à lui-même, Story Of The Eye présente une construction similaire, succession de passages offensifs et d’autres plus paisibles, comprenant notamment de mélodiques parties de guitare et un chant clair soigné.

Confirmant le rapprochement avec les courants progressifs, Acid Mist Tomorrow inclut parfois des éléments de psychédélisme. Gehenne (Part 1), au chant murmuré en espagnol, propose une atmosphère onirique. Dans le même ordre d’idées, il convient de saluer les arrangements de Story Of The Eye, où intervient une déchirante (et sublime) partie de violon. Voilà qui apporte une preuve supplémentaire de la richesse de cet album. Pour l’appréhender pleinement, maintes écoutes s’avèrent nécessaires, constituant autant d’étapes d’un passionnant voyage.

Line-up :

Emmanuel JESSUA : chant, guitare
Jonathan MAUROIS : guitare
Cédric « Gredin » PAGES : basse
Thibault LAMY : batterie, percussions
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
KILL DEVIL HILL
Kill devil hill
STONE SOUR
Stone sour
DIABLO SWING ORCHESTRA
Sing along songs for the damned and delirious
THE TEXAS CHAINSAW DUST LOVERS
The wolf is rising
BAND OF SPICE
Shadows remain
Chroniques du même auteur
TRIBUNE
Tales
OTHERSIDE
No flame no sense
THE MARS CHRONICLES
The mars chronicles
BLACK LIGHT BURNS
The moment you realize you’re going to fall
ALL ELSE FAILS
Fucktropolis
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente