Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
REVERENCE - When darkness calls

Style : Heavy Metal
Support :  CD promo - Année : 2012
Provenance du disque : Reçu du label
11titre(s) - 48minute(s)

Site(s) Internet : 
REVERENCE WEBSITE

Label(s) :
Razar Ice Records
 (17/20)
Auteur : Helveric
Date de publication : 20/03/13
Excellent heavy us !!!
REVERENCE est un groupe US qui réunit notamment en son sein le chanteur Todd Michael HALL et le bassiste Ned MELONI (de JACK STARR'S BURNING STARR), le guitariste Bryan HOLLAND (ex-TOKYO BLADE ou encore le batteur Steve WACHOLZ (ex-SAVATAGE et CRIMSON GLORY).

La version promo de l'album laisse augurer du meilleur, tant les musiciens sont expérimentés et confirmés, ce qui se ressent tant dans la qualité des compositions elles-mêmes que dans celle de la production, assez monstrueuse il est vrai.

Musicalement, l'album s'ouvre sur When Darkness Calls, qui évoque à la fois Metal Heart d'ACCEPT et la bande originale de Phantom Of The Opera, pour un titre teintés d'excellent riffs aux vocaux qui font immédiatement penser à Ralf SCHEEPERS de PRIMAL FEAR. Bleed For Me évoque plutôt des rythmiques à la SAVATAGE, en plus Heavy peut-être, avec un titre dont le refrain est excellent. Phanton Road fait plus penser au Painkiller de JUDAS PRIEST dans ses riffs direct et ses vocaux à la Rob HALFORD, tandis que le groupe maîtrise aussi parfaitement des titres plus mid-tempo Heavy à la ACCEPT/UDO (Devil In Disguise ou la ballade Heavy After The Leaves Have Fallen), jusque dans les chorus assez "germaniques "de l'excellent Gatekeeper. Des titres comme Too Late flirtent avec QUEENSRYCHE période Rage For Order, par exemple, tandis que The Price You Pay fait dans le bon vieux Metal old school. Les titres Revolution Rising et Vengeance Is Mine font plus penser à PRIMAL FEAR. Finalement, le titre que j'ai préféré sur cet album est peut-être Monster, aux excellentes guitares tant en lead qu'en background et à l'excellente ligne de basse qui traverse et pulse le morceau, pour un titre plus personnel et moins proches des influences revendiquées du groupe.

Cet album varié et bien produit est susceptible de plaire à une large palette de headbangers et, sans révolutionner le genre, REVERENCE constitue une des découvertes intéressante du Heavy mélodique de l'année 2012. Un groupe à suivre à mon avis !
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
evil steel Le mercredi 20 mars 2013

Ville : Québec
Belle chronique dont je partage l`opinion! Un de mes albums préférés de 2012!! Une bombe du début à la fin!! Et T.M.Hall est un des chanteurs qui m`a le plus impressionné ces dernières années!!! Vraiment talentueux ce mec!! Le seul reproche que je pourrais faire à l`album est son manque d`originalité!! Si Primal Fear avait enregistré intégralement les chansons de Reverence, on aurait cru qu`elles auraient été composées par la bande à Scheepers!! N`empêche que j`ai été charmé!! Un gros 19/20 pour moi!!
 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
LONEWOLF
The dark crusade
COLOSSUS
Drunk on blood and the sepulcher of the mirror warlocks
LECHERY
Violator
PATRICK BONNIFET
The jojusong project
DRUEIDA
Into the house of evil
Chroniques du même auteur
DORO
Raise your fist
SABATON
Carolus rex
LONEWOLF
Army of the damned
BLACK TRIP
Heart of the dream
MYSTERY BLUE
Conquer the world
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente